La Belle Vie Numérique à la Fondation EDF

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, « La Belle Vie Numérique », l’exposition proposée par La Fondation Groupe EDF et Fabrice Bousteau n’est absolument pas une exposition d’art numérique.

Il s’agit plutôt d’un focus sur le regard porté par des artistes du monde entier sur la transformation de notre vie quotidienne suite à l’apparition à la fin des années 80, de l’ordinateur et plus largement des technologies numériques…

La Belle Vie Numérique ©Zenitude Profonde Le Mag

Comment les artistes des dernières générations, ceux qui ont vu arriver la révolution numérique et ceux qui sont nés avec, ont-ils transformé leurs pratiques ?

Comment reflètent-ils le changement de perception du monde ressenti par chacun d’entre nous ?

Leurs outils de création ont-ils été influencés par les outils GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple)?

Quels regards portent-ils sur ce nouveau monde dont on ne perçoit plus parfois les frontières entre réel et virtuel ?

Qui n’a jamais pris en photo son repas et posté instantanément sur son téléphone pour faire partager au monde ?
Facebook, Snapchat, Instagram, Twitter, Périscope, Google…on ne les cite plus.

Toutes ces applications et sites sont le quotidien de notre vie.

Réelle ou pas, les artistes invités à la fondation EDF se proposent de revisiter les concepts de ces sites qui font le succès de la toile.
Juste avant d’entrer dans la fondation, n’oubliez pas d’observer la verrière qui est éclairée grâce à une installation de Pablo Valbuena.

Pablo Valbuena, Array, 2017 Lumière, architecture Installation in situ pour la Fondation EDF -photo JL Petit

L’artiste espagnol Pablo Valbuena a créé pour la façade de la Fondation Groupe EDF, une installation lumineuse qui explore la création des formes, à partir de points lumineux qui à travers le temps créent un tableau abstrait transformant une partie de la façade en un voile translucide en mouvement.

Visible depuis l’impasse Récamier et l’intérieur de la Fondation elle offre aux visiteurs deux expériences différentes modifiant ainsi leur perception. Elle a été présentée en avant-première de l’exposition lors de la 16e édition de la Nuit Blanche.

Pénétrons dans l’antre de la nouvelle technologie pour en savoir plus…
2 parcours sont mis à votre disposition : le (0) et le (1).

Hein ? Oui, oui dès que tu franchis le seuil, on te parle informatique.

Des codes couleurs issus de la colorimétrie numérique et trichromique RVB marquent les cheminements : le rouge pour le (0) et le vert pour le (1).

Ce langage binaire n’est pas là par hasard. Il est surtout là pour te faire prendre conscience. Conscience de quoi ? Tu le sauras tôt ou tard.
L’idée de cette exposition, c’est de se munir de ton téléphone, d’être en interaction avec chaque œuvre.

Le fait de poster une photo sur tel ou tel support : c’est de comprendre avant tout quelle est la signification derrière.

Par exemple, des tweets sont relayés en direct sur des panneaux à led de Jean-Baptiste Michel ou bien en se photographiant sur un support image qui sera relayé et « followé » par un compte Instagram précis.

Avec le numérique, tout le monde est artiste…

La belle vie numérique

Ils dénoncent tous les deux des manières de faire ou de dire qui peuvent être relayé à des fins dites « inutiles » comme par exemple prendre son repas en photographie mais aussi de se positionner pour savoir si c’est un avatar ou un artiste qui a réalisé ceci ou cela.

Qui est l’artiste désormais ?
Instagram peut créer les artistes de demain ?
Le Geek Art trouve sa place dans les musées et révolutionne le marché de l’art ? Avec les œuvres de Amalia Ulman, Carla Gannis, Encoreunestp, Greg Léon Guillemin, Suicide Girls…

Beaucoup d’informations qui s’avèrent passionnantes et intrigantes. Toutes les données numériques utilisées sont assez incroyables pour réaliser tel ou tel support.
C’est pourquoi, il est intéressant de s’intéresser au développement des Fablab qui sont les nouveaux lieux-alternatifs pour créer facilement des objets du quotidien, reproduire des œuvres mais aussi créer à partir de nouveaux matériaux.

La mode s’en inspire énormément pour créer des accessoires mais aussi pour développer des nouveaux savoir-faire.
Certaines installations sont perturbantes car elles font écho à des ressentis propres à chacun mais aussi de l’inconscient collectif.

En conclusion la vie numérique change notre vision du monde.

Un monde intermédiaire entre réel et virtuel qui annonce vraisemblablement un autre monde, celui-ci encore plus inconnu, impénétrable et indéfinissable bien que si proche : le monde quantique.

La physique quantique a prouvé qu’un élément peut être dans deux conditions différentes à la fois (par exemple la lumière onde et particule).

Internet et le monde du travail aujourd’hui nous poussent à devenir quantiques : être dans deux conditions à la fois, dans deux lieux virtuels en simultané.

Véronique Béland – As We Are Blind

AS WE ARE BLIND, l’œuvre participative de Véronique Béland calcule et interprète le champ électromagnétique de chaque visiteur pour créer sa propre « musique » et « image » unique, pour capter son aura…

Comment Rembrandt serait-il aujourd’hui?

Comment une œuvre de Klimt peut-elle être transformée ?

Comment en faisant une photographie, un piano peut-il interpréter une mélodie en fonction du rythme cardiaque ?
Beaucoup de « Comment ? », mais c’est avant tout pour aider le visiteur à se questionner sur la place de l’être humain à travers les données numériques et de comprendre comment créer en recréant et en interprétant avec ses propres émotions.
Google Maps et Google earth vous guideront sur le chemin du numérique…

L’exposition se poursuit en virtuel, avec le projet WorldWide, sur les réseaux sociaux avec des œuvres en ligne.
Du 21 novembre 2017 au 4 mars 2018, participez au JEU CONCOURS PHOTO INSTAGRAM : « que représente  pour vous la belle vie numérique ? » et votez pour la photo la plus pertinente en utilisant le hashtag #photoLBVN!

Connectez-vous au compte Instagram de la Fondation EDF @fondation_edf pour suivre la carte blanche donnée à l’artiste Encoreunestp une semaine une fois par mois (semaine du 11dec, semaine du 15 janvier, semaine du 12 février, semaine du 12 mars) .

Retrouvez les selfies des visiteurs de l’exposition et les balades de NOTITWEETY dans l’exposition et les rues de Paris. Écoutez des concerts live sur Radio Aporee les premiers samedi du mois.

Visitez l’exposition virtuelle conçue par LaTurbo Avedon ou encore, suivez les posts de l’artiste Amalia Ulman sur sa page Instagram.

HashtagBonneVisite!

Infos pratiques
La Belle Vie Numérique
du 17 novembre 2017 au 18 mars 2018
Fondation Groupe EDF
6, rue Récamier 75007 Paris – Tél: 01 40 42 35 35
Entrée libre du mardi au dimanche de 12h à 19h

maxime-patrault

Cet article a été écrit par notre chroniqueur invité Maxime Patrault dont vous pouvez découvrir l’univers ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *