COCO, le dernier Disney-Pixar sort en salles!

Je sais que vous en ai déjà parlé ICI mais j’ai tellement aimé ce film d’animation que je tenais à vous rappeler sa sortie en salles.

COCO est un film d’animation qui raconte une très jolie petite histoire qui se déroule au Mexique et met en scène deux mondes très différents : le monde des vivants et le Monde des Ancêtres.

L’ambiance et l’apparence de Santa Cecilia, la charmante petite ville où habitent Miguel et sa famille, ont été inspirées par les villages qu’ont visités les membres de l’équipe du film durant leurs repérages …

 

«Dès l’instant où nous avons décidé de raconter une histoire qui se déroule au Mexique, nous avons organisé notre premier voyage de recherches. Durant trois ans, nous avons exploré les musées, les marchés, les places, les ateliers, les églises, les haciendas et les cimetières à travers le Mexique. Des familles nous ont ouvert leurs portes et nous ont parlé de la nourriture qu’ils aimaient, de la musique qu’ils écoutaient, de leurs moyens de subsistance et de leurs traditions. Plus important encore, nous avons été témoins de l’importance que revêt pour eux la famille. C’est ce dernier point qui a réellement été l’étincelle donnant naissance à l’histoire. Nous voulions explorer les liens familiaux qui nous unissent aux générations qui nous ont précédés. L’histoire de COCO célèbre le passé tout en étant tournée vers l’avenir (…) 

COCO est l’histoire d’un garçon de 12 ans qui nourrit un grand rêve et celle d’une famille qui travaille dur, de gens qui respectent les traditions et partagent beaucoup d’amour. Ce garçon pourrait être mon fils. Ou le vôtre. Tous pourraient habiter près de chez vous. Cette formidable histoire a quelque chose de familier pour chacun d’entre nous, et c’est justement ce qui la rend si spéciale…»

Lee Unkrich, réalisateur

COCO 19.38.37

«L’histoire de COCO a été inspirée par le peuple mexicain, sa culture et ses traditions. Les Mexicains nous ont fait réfléchir sur nos propres familles, notre histoire, et tout ce qui a forgé les personnes que nous sommes devenues. Nous sommes reconnaissants des opportunités qui se sont présentées, et sommes revenus changés par ce que nous avons vécu. » Lee Unkrich, réalisateur

 

COCO 18.53.07

«Nous espérons tous que l’on se souviendra de nous quand nous ne serons plus là. Que l’on comptera encore pour quelqu’un une fois que notre temps sur Terre sera écoulé. De même, nous sommes attachés au souvenir de ceux que nous avons aimés, de notre façon de vouloir les garder vivants dans nos cœurs. En partageant leurs histoires et en créant la nôtre, nous bâtissons le lien entre les générations, un lien qui transcende le quotidien. » Lee Unkrich

Marcela Davison Avilés, auteure reconnue dans le domaine des arts, productrice indépendante, conseil et porte-parole de la culture mexicaine fait partie des conseillers culturels qui ont apporté leur contribution et ont influé sur tous les aspects du film, des vêtements aux décors en passant par les couleurs et même les dialogues.

Elle nous révèle :

«C’est une histoire universelle sur l’amour indéfectible qui lie les membres d’une même famille. Et c’est aussi un hommage vibrant à la culture latine et à la fête de Día de Muertos. Il est essentiel de comprendre toute la dimension de cette célébration et la joie qu’éprouvent les enfants à y participer. »

Capture d_écran 2017-11-25 à 18.54.47

Selon Michael Honsel, responsable de la modélisation et de l’articulation des personnages, le processus de création de squelettes sympathiques impliquait la mise en place de plusieurs contrôles d’animation supplémentaires :

«Ils devaient pouvoir bouger d’une manière impossible aux humains. Nous avons donc ajouté des contrôles d’animation dans d’autres endroits pour permettre aux animateurs de les faire remuer légèrement, de faire bouger leur cage thoracique et de courber leurs os. »

Capture d_écran 2017-11-25 à 18.54.22

Et de poursuivre : «Leur visage constituait un véritable défi parce que par définition, l’os est rigide. Il a fallu ruser pour les rendre expressifs.

Le but était de trouver des bouches sympathiques et des formes de visage qui laissent voir leurs sentiments et leurs émotions, tout en restant en permanence identifiables. »

COCO 18.53.34

La Musique

Enregistrée en août avec un orchestre de 83 musiciens, la musique originale de COCO a été composée par Michael Giacchino, à qui l’on doit la musique oscarisée de LÁ-HAUT.

Le compositeur explique qu’il choisit les projets auxquels il collabore en fonction de la réaction initiale que l’histoire provoque en lui : «Je dois ressentir un sentiment que je puisse transcrire par la suite sous forme de musique. COCO a fait naître en moi toute une mosaïque d’émotions. Le film m’a fait penser à mes parents et à ceux de ma famille qui vivent là-bas en Italie. Ce film parlera à tout le monde. »

 

zenitude-profonde-le-mag-coco-disney-pixar

Moi j’ai trouvé COCO juste gé-nial!

J‘aime bien (lorsque je n’ai pas la chance d’être conviée aux avant-premières comme samedi dernier) voir les films dès leur sortie même si c’est au prix de longues heures de queue!

Et vous, quand un film vous « parle », vous attendez qu’il sorte en DVD (ou sur Canal) ou vous vous précipitez dès la première semaine comme moi ?

Des bisous plein vos joues!

Crédits photos : Disney-Pixar

 

 

11 commentaires sur “COCO, le dernier Disney-Pixar sort en salles!

  1. Effectivement, quand un film nous intéresse, c’est mieux de le voir rapidement. Si on attend trop, le film n’est plus à l’affiche.
    Je vais sans doute aller voir Coco avec ma petite fille.

    1. Mais je t’en prie !
      C’est un plaisir pour moi (Je suis hyper bavarde donc donner mon avis – même lorsqu’on ne me le demande pas- est devenu une seconde nature!)
      Merci de ton passage chez moi!

    1. Celui ci est génial! L’histoire est tellement touchante (J’avais la larme à l’oeil à la fin…) et en même temps il y a plein de situations rigolotes et le graphisme est magnifique! (Je suis sûre que dès que je trouve un prétexte je retourne le voir!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *