Sélectionner une page

Jeudi dernier le pianiste Joachim Horsley a fait prendre au Théâtre des Folies Bergères un faux air de la Havane.

Je n’avais jamais encore eu le privilège d’écouter la 7ème Symphonie de Beethoven jouée façon Rumba cubaine.

Joachim Horsley et ses musiciens aux Folies Bergères Paris Photo ©Zenitude Profonde Le Mag

C’est désormais chose faite et je peux vous assurer que je m’en souviendrai parce que de vous à moi, cette musique est juste  fantastique!

Le pianiste américain Joachim Horsley nous a offert un véritable récital de musique classique, Mahler, Chostakovitch, Bach, Chopin, Mahler … à la sauce cubaine.

Joachim Horsley aux Folies Bergères – Photo ©Zenitude Profonde le Mag

Mais comment ce jeune et talentueux pianiste américain initialement formé à la musique classique se retrouve-t-il à jouer des rumbas cubaines?

 

En fait Joachim Horsley a toujours aimé mélanger plusieurs styles de musique.

Dès le lycée, il commence à enregistrer et interpréter ses propres compositions, en incorporant un large éventail d’instruments et de styles. A Boston puis à New York, Joachim Horsley joue dans les hôtels et clubs de jazz et étudie même avec Chris Brubeck, fils de la légende du jazz Dave Brubeck.

Et puis il se rend à Cuba pour une sorte de « stage musical » d’une semaine… Et là, c’est la révélation!

C’est ce voyage et surtout la découverte de la musique cubaine qui va lui inspirer – entre autres – cette 7ème Symphonie de Beethoven façon Rumba cubaine.

Il m’est malheureusement impossible de partager le moindre extrait de ce fabuleux concert, photos et vidéos étaient formellement interdites, mais par contre, je peux partager cette vidéo avec vous:

 

Fabuleux non ? Rien de surprenant à ce qu’il ait reçu une véritable ovation du public. 

 

%d blogueurs aiment cette page :