Un essai où Marc Albert Chaigneau nous propose un nouveau projet de réforme de la société, préférable à la révolution en ce qu’il ne nécessite ni violence, ni destruction mais seulement l‘inversion d’un certain nombre de nos comportements.

Inverser les comportements, et pour cela inverser les raisonnements, les rapports personnels et professionnels en se basant sur le principe de subsidiarité (collaboration et entraide remplaçant le schéma primaire domination/soumission).

L’objectif reste la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en y ajoutant ce qui en est la contrepartie logique et nécessaire: obligations et devoirs.

L’auteur expose diverses réformes, celle du service social ou des services publics, tout en nous donnant les clefs pour la mise en œuvre d’une véritable démocratie…

Alors même que traversons une période où nous sommes tous forcés d’admettre que certaines choses ne vont plus très bien, et que nous ne savons plus vers quelle solution nous tourner, cet essai pourrait peut-être nous orienter en nous donnant quelques pistes….

 

Marc Albert Chaigneau a été conseil de société, avocat d’affaires et responsable juridique de grands groupes pendant 35 ans.Il se consacre depuis 2006 à l’écriture et trois de ses essais ont été publiés.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :