Ce moyen s’appelle « Wherevart, The Place To See » et c’est l’une des plus chouettes initiatives culturelles digitales de ces dernières années.

En dépit de cette situation qui nous afflige tous, les fans de culture ont aujourd’hui la possibilité de (re)découvrir le plaisir d’arpenter les couloirs des musées.

Grâce à Wherevart, passer le pont-levis du château de Pierrefonds en France ou faire le tour d’un avion militaire de 1909 au National Museum of the United States Air Force aux Etats-Unis… depuis chez soi, c’est possible.

Musées, galeries, châteaux, chapelle, lieux d’exposition, le choix est vaste.

wherevart-zenitudeprofondelemag.com

Ce nouveau site web regroupe l’accès aux visites virtuelles de dizaines de lieux d’art et de patrimoine du monde entier. Et ce dans une immersion totale!

À l’origine de ce site, les professionnels du studio Notoryou, producteurs entre autres de visites virtuelles culturelles, des spect’acteurs avisés qui analysent et participent activement depuis des années au phénomène de transformation digitale des institutions culturelles.
De par leurs différentes expériences, ils ont pu à la fois observer le souhait de nombreux acteurs de la culture d’élargir leur public à travers de nouvelles alternatives innovantes.

Ils ont aussi constaté l’appétence grandissante d’un public qui reste contraint dans ses mouvements mais toujours aussi demandeur de culture.

Il n’en fallait pas plus pour que germe l’idée de la plateforme …

WHEREVART, véritable bibliothèque de visites culturelles virtuelles…

wherevart-zenitudeprofondelemag.com

L’internaute peut ainsi, en un seul coup d’œil, choisir vers quel lieu s’évader le temps d’une visite (hébergée directement sur le site web du lieu en question).

Cet agrégateur a une double ambition : devenir le site référent de la visite de lieux culturels à distance pour le grand public et constituer un nouveau canal générateur de traffic supplémentaires pour de nombreuses institutions culturelles.

Un nouveau moyen de démocratiser l’accès à l’art et à la culture

Le côté solennel de certains musée ou autres lieux d’art et de culture impressionnent parfois ceux qui n’y sont pas coutumiers. Ils pourront désormais découvrir sans aucune appréhension, ces lieux majestueux depuis leur canapé. Et ce au moment qui leur convient, sans aucune contrainte de distance, d’argent, ou de connaissance.

WHEREVART ouvre également de nouvelles perspectives pédagogiques avec des réflexions déjà en cours sur des dispositifs de médiation /monstration adaptés pour mieux accompagner les visiteurs virtuels dans leurs expériences.

Certes, l’écran ne remplacera jamais l’émotion procurée in situ. Mais Wherevart offre néanmoins bien plus qu’une alternative temporaire en attendant de pouvoir reprendre le cours d’un vie culturelle normale. Ces visites virtuelles ciblent aussi des publics qui pour une raison ou une autre n’auraient pas la possibilité de se rendre physiquement dans les musées, les galeries et autres lieux patrimoniaux.

Ces écrans tant décriés deviendraient-ils alors source d’évasion culturelle?

Pour les enfants aussi la plate-forme Wherevart peut induire un moment de visite du Guggenheim Museum en famille mais aussi, pourquoi pas, une visite en solitaire du site de Xochicalco à Mexico?

Alors, si comme moi les lieux culturels vous manquent énormément, faites donc un tour sur WHEREVART pour des moments de découverte – presque – comme si vous y étiez.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :