J’ai eu le plaisir d’assister à la présentation de la Saison 2018-2019 du Théâtre Mouffetard.
Au lieu de vous présenter la liste des pièces et spectacles que vous pouvez de toutes façons retrouver ICI, j’ai préféré les évoquer, au fur et à mesure, de leur arrivée à l’affiche.

Aujourd’hui c’est «EH BIEN, DANSEZ MAINTENANT» conçu et interprété par ILKA SCHÖNBEIN que je vous présente.

Une allégorie dansée pour alléger la vie et conjurer la mort.

Vous connaissez sans doute la réponse de l’inflexible fourmi à sa voisine venue quémander de quoi subsister….

Que se passa-t-il ensuite ?
Ilka Schönbein vous le raconte.

La petite cigale, quand elle s’entendit répondre « Eh bien, dansez maintenant ! », se mit bel et bien à danser. Pour se réchauffer, pour oublier sa faim, pour attendrir le coeur de la fourmi…

EH BIEN-DANSEZ-MAINTENANT- ILKA-SCHÖNBEIN-THEATRE-MARIONNETTES-MOUFFETARD-ZENITUDE-PROFONDE-LE-MAG

ILKA SCHÖNBEIN – photo : Zenitude Profonde le Mag

C’est à cette danse paradoxale qu’ Ilka Schönbein veut rendre hommage.

Dans l’écrin musical de sa complice Alexandra Lupidi et de Suska Kanzler, joueuse d’un étrange instrument, la tamboura, magnifiée par les lumières d’Anja Schimanski, Ilka Schönbein s’affranchit de la forme traditionnelle du conte.

 

Elle offre plutôt un bouquet d’histoires courtes, poignantes comme des chansons, drôles comme des comptines, denses comme des haïkus.
Assise au centre de la scène, la marionnettiste concentre son art en donnant un corps et une âme à ses créatures de tissu. Elle devient une
incomparable « montreuse de vies ». Au bout de ses doigts, elle fait danser la cigale, l’araignée, la petite vieille, le chat et d’autres êtres au destin également cruel. Car chez elle, la joie de vivre et la souffrance cohabitent toujours.

Eh bien, dansez maintenant évolue au fil des représentations, au diapason des intuitions et des recherches de l’artiste qui n’a peut-être jamais été si libre.

EH BIEN-DANSEZ-MAINTENANT- ILKA-SCHÖNBEIN-THEATRE-MARIONNETTES-MOUFFETARD-ZENITUDE-PROFONDE-LE-MAG

ILKA SCHÖNBEIN – photo : Zenitude Profonde le Mag

Ilka Schönbein

Originaire de Darmstadt en Allemagne, Ilka Schönbein est formée à la danse eurythmique de Rudolph Steiner qui prône l’alliance de l’âme et du geste plutôt que l’effort et la technique. Puis elle étudie l’art de la marionnette avec Albrecht Roser à Stuttgart. Ses études terminées, elle travaille avec différentes compagnies avant de créer le Theater Meschugge et de présenter ses propres spectacles.

Son spectacle Métamorphoses, une pièce qui traitait de la Shoah, créée d’abord pour la rue lui apporte une reconnaissance internationale.

Ilka Schönbein offrira plusieurs versions de cette première création car elle considère que ses spectacles ne sont jamais achevés, elle les vit et ils vivent avec elle. Figure majeure de la marionnette contemporaine, Ilka Schönbein a révolutionné la discipline en développant la
marionnette corporelle et la technique du corps-castelet avec une grande virtuosité.

L’univers musical : klezmer et musique yiddish

Dans la plupart des spectacles d’Ilka Schönbein, le klezmer, cette musique traditionnelle des juifs ashkénazes d’Europe de l’Est et les chansons en yiddish occupent une place importante. L’arrivée d’Alexandra Lupidi lui a permis de remplacer les enregistrements par une interprétation en direct, pendant la représentation. Le nom même de sa troupe vient du yiddish puisque « meschugge » signifie
littéralement « fou » dans cette langue. L’artiste utilise ces chansons, ainsi que leurs paroles comme matière première faisant intégralement partie du spectacle au même titre que le texte.

Si vous aimez bien les spectacles de marionnettes et que le thème vous interpelle, dépêchez-vous, il ne reste plus que deux représentations.

 

Infos pratiques
«EH BIEN, DANSEZ MAINTENANT» conçu et interprété par ILKA SCHÖNBEIN
Représentations du vendredi 5 au mercredi 17 octobre 2018

Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20 h 

Mouffetard – Théâtre des Arts de la Marionnette
73 Rue Mouffetard
75005 Paris

Billetterie ouverte du lundi au samedi de 14h30 à 19h

Crédits photos : Zenitude Profonde le Mag

 

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :