Marrakech, année 70.

Un petit garçon intersexué est abandonné par sa mère et confié à ses grands-parents.

Sa grand-mère, musulmane, et son grand-père, officier français à la retraite, se détestent et s’opposent sur tous les plans : principes, éducation, religion, sexualité…

C’est la lutte du Coran contre Les Fleurs du mal.


Entre les jambes
est le récit de cette enfance écartelée entre fausses pudeurs et non-dits, mosquée et hammam, ivresses et amants, enfants des rues et prostitution forcée.

L’auteure Huriya est née et a grandi à Marrakech, entre la superstition d’une grand-mère musulmane, et l’athéisme d’un grand-père français qui lui fait lire Baudelaire, Beckett et Spinoza.
À 17 ans, elle quitte le Maroc pour la France et des études de philosophie. Elle a écrit une dizaine de romans, tous publiés sous pseudonymes différents, chez des éditeurs différents, sur la pauvreté, la banlieue, les migrations et l’accueil de l’autre.
Elle a aujourd’hui deux passeports, deux identités, et deux pays, puisqu’elle partage son temps entre le Maroc et la France.

Hâte de me plonger dans ce roman, pas vous ?

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :