Une exposition incontournable au Carrousel du Louvre.

N’ayant pas le temps de tout présenter, et étant donné que FINE ARTS PARIS se termine aujourd’hui, je veux quand même vous en parler brièvement. Mais je vous invite vivement à vous rendre sur le site de FINE ARTS PARIS..

C’est la 3ème édition de FINE ARTS PARIS, le salon dédié aux Beaux-arts, créé par les organisateurs du Salon du Dessin.

46 exposants dont une dizaine de nouveaux marchands parisiens et internationaux seront représentés.

Si FINE ARTS PARIS réunit de plus en plus d’exposants, le salon développe également son programme culturel.


Une exposition muséale sera présentée au sein du salon par La Piscine – Musée d’art et d’industrie André Diligent de Roubaix, montrant l’esprit du musée à travers un condensé de ses collections.

Après une première édition plébiscitée consacrée à la sculpture à laquelle 18 musées avaient participé, la Semaine des Beaux-arts, parcours hors-les-murs organisé en partenariat avec les institutions, explorera toutes
les facettes de la muséographie d’aujourd’hui.

Je partage donc juste avec vous mes 5 coups de coeur!

  1. L’oeuvre qu’Andrea Ravo Mattoni a réalisé en live painting jeudi à l’ouverture de FINE ARTS PARIS

Jeudi dernier, le 14 novembre, le street artiste italien ANDREA RAVO MATTONI a réinterprété à la bombe et à l’huile – en livesa « traduction » d’Ariane abandonnée (1675-1680) de Luca Giordano. L’œuvre d’Andrea Ravo Mattoni restera exposée pendant toute la durée de FINE ARTS PARIS au Carrousel du Louvre puis sera vendue chez Artcurial. Le bénéfice ira au profit de la restauration d’un plâtre de Paul Cornet exposé au Salon FINE ARTS et issue de la collection de la Piscine à Roubaix, l’invité muséal du Salon.
 

(Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir la vidéo du live painting de l’artiste )

2. Cette remarquable aquarelle de Raoul Dufy, inspirée du célèbre Bal du Moulin de la Galette peint par Renoir en 1876,

Raoul Dufy transposera la scène 70 ans plus tard… Quelques mois après sa réalisation, Maurice Denis déclarait que cette étude pouvait être mise sur le même plan que le tableau de Renoir.

Dufy ne fut pas le seul à reprendre le chef-d’œuvre impressionniste de Renoir, mais il en a fait une interprétation très personnelle, transcrivant l’effet de la lumière et de la joie avec sa propre technique picturale.

Parmi les nouveaux exposants, la galerie TAMENAGA, fondée il y a 50 ans à Tokyo, et qui présente cette oeuvre de Raoul Dufy. Elle présente aussi des œuvres de Bonnard, de Chagall, ou de Buffet.

3. Ce portrait peint par Graham Sutherland, l’un des principaux maîtres de la peinture anglaise néoromantique moderne.

C’est la galerie ORSAY PARIS qui nous le fera découvrir.

Graham Sutherland (1903-1980), Portrait du docteur Arpad PLESCH (1889-1974), huile sur toile, 78 x 70 cm, signé et daté en haut à gauche « GS 61-62 », provenance : Famille Plesch / Galerie Orsay Paris
Graham Sutherland (1903-1980), Portrait du docteur Arpad PLESCH (1889-1974), huile sur toile, 78 x 70 cm, signé et daté en haut à gauche « GS 61-62 », provenance : Famille Plesch / Galerie Orsay Paris

Dans les années 50, Graham Sutherland fera le portrait de Somerset Maugham, Winston Churchill et même la Reine mère, puis Elie de Rothschild, Pierre Schlumberger… Ici c’est Arpad Plesch, avocat et homme d’affaires – qui fut notamment le mentor de Giovanni Agnelli – qui est représenté.

4. Cette huile sur carton de Joaquin Sorolla Y Bastida le célèbre peintre catalan (1863-1923), présenté par la galerie londonienne RAFAEL VALLS, qui participe pour la première fois à FINE ARTS PARIS.

Joaquin Sorolla Y Bastida (1863-1923), Bateaux et pêcheurs sur la plage de Valence, Huile sur carton, 22,3 x 33 cm / Rafael Valls Ltd

Après avoir réalisé un certain nombre d’œuvres à caractère social, Sorolla, à la fois fasciné par la luminosité chère aux impressionnistes et admiratif du travail des maîtres anciens, utilise les bords de mer comme un nouvel idéal.. On reconnait dans l’œuvre présentée ici, peinte vers 1904, la maîtrise de la couleur blanche dont il use avec brio dans de nombreux tableaux.

5. Et pour finir, j’ai choisi ces Trois spectateurs attentifs, de l’artiste Honoré Daumier (1808-1879), présenté par Jill Newhouse

J’aime beaucoup la façon dont l’artiste a réussi à exprimer leur grand intérêt… pour quelque chose que nous ne voyons pas mais qui semble fascinant ….

Trois spectateurs attentifs, d' Honoré Daumier (1808-1879), crayon, encre et aquarelle sur papier, 10.2 x 12.1 cm / Jill Newhouse
Trois spectateurs attentifs, d’ Honoré Daumier (1808-1879), crayon, encre et aquarelle sur papier, 10.2 x 12.1 cm / Jill Newhouse

N’oubliez pas, c’est le dernier jour si vous voulez admirer les oeuvres présentées à ce Salon dont on dit qu’il « réveille les Beaux Arts » !

FINE ARTS PARIS

CARROUSEL DU LOUVRE

Horaires d’ouverture au public
Mardi 12 novembre 2019 / Vernissage de 15h à 22h
(Vernissage presse de 14h à 15h)
Mercredi 13 novembre 2019 / de 12h à 20h
Jeudi 14 novembre 2019 / Nocturne de 12h à 22h
Vendredi 15 novembre 2019 / de 12h à 20h
Samedi 16 novembre 2019 / de 11h à 20h
Dimanche 17 novembre 2019 / de 11h à 19h

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :