Kareen CLAIRE nous offre là une prestation scénique extraordinaire!

Pour quelles raisons particulières la comédienne a-t-elle décidé de mettre en scène, assistée de Thierry SFORZA et de Jean RÉVILLON, ce spectacle hybride autour de Juliette DROUET, muse et maîtresse de Victor HUGO ?

KAREEN CLAIRE ©Gilles Vautiers
KAREEN CLAIRE ©Gilles Vautiers

Serait-ce les effets indirects du mouvement  » Me too «  aux intentions indispensables de valorisation de la cause féminine ?

Ou bien, de manière plus sous-jacente, l’interrogation récurrente autour de la dichotomie entre l’homme et l’artiste ?

Peu importe à vrai dire…!! Car le résultat est là : très convaincant et émouvant.

(Je vous invite d’ailleurs à cliquer sur l’image ci-dessous pour découvrir la Bande Annonce du spectacle…)

KAREEN CLAIRE

Femme de l’ombre aux côtés de Victor HUGO pendant plus de 50 ans, Juliette DROUET lui a adressé plus de 20000 lettres et billets doux, jusqu’à lui écrire parfois deux fois par jour…

Ce sont ces lettres qui ont inspiré la comédienne Kareen CLAIRE qui a su en garder la substantifique moëlle : les élans fougueux d’une femme éperdument amoureuse bien sûr, contrainte de vivre son amour en solitaire, mais aussi ceux d’une égérie sensible n’hésitant pas à affirmer sur la politique un regard critique et acerbe.

Sans Juliette DROUET, Les « Misérables » n’auraient jamais existé!

La mise en scène de Bernard SCHMITT conjuguée aux lumières tamisées de  Jacques ROUVEYROLLYS retranscrit de manière très élégante cette alcôve intimiste dans laquelle Juliette DROUET a vécu une partie de sa vie, juste en face de l’appartement où Victor HUGO vivait avec sa femme Adèle FOUCHER.

Cyril Duflot-Verez et Kareen Claire
Cyril Duflot-Verez et Kareen Claire ©zenitudeprofondelemag.com

Mais on suit aussi la jeune femme et son Maître à JERSEY puis à GUERNESEY lors de l’exil politique de l’écrivain.

La voix cristalline de Kareen CLAIRE emporte le spectateur qui, si ses oreilles averties de mélomane le lui permettent, pourra noter la subtilité de certains passages difficiles à interpréter sur le plan technique.

C’est un spectacle musical de qualité où l’on pourrait regretter toutefois une écriture scénique un peu trop linéaire alternant de façon trop systématique les passages narratifs et lyriques.

Et peut-être aussi l’ouverture contemporaine peu nécessaire.

Mais courez-y pour en juger par vous-même.

Vous découvrirez une femme remarquable et passionnée, petite théâtreuse sans talent mais qui a su jouer le théâtre de sa vie auprès du « plus grand écrivain du siècle… »


                           Article écrit par Brigitte CORRIGOU

Infos Pratiques

JULIETTE DROUET à L’Archipel Théâtre

Du 2 octobre 2019 au 28 mars 2020 à 19h

Écrit par : Kareen Claire et Thierry Sforza
Avec : Kareen Claire
Direction musicale : Cyril Duflot-Verez
Mise en scène :
 Bernard Schmitt
Lumières :
 Jacques Rouveyrollis
Durée : 
1h15
Salle :
 Rouge

 

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :