L’Âme primitive met en regard et en perspective les oeuvres d’Ossip Zadkine et de quelques artistes de son temps ( d’Auguste Rodin à, en passant par Marisa Merz ) avec celles d’une sélection d’artistes vivants (comme Miriam Cahn ) et de la deuxième moitié du XXe siècle dont la création puise aux mêmes sources, emprunte les mêmes questionnements.

Près de cent oeuvres réunies en un parcours embrassant l’ensemble des espaces du musée Zadkine : sculptures, peintures, arts graphiques et vidéos, – prêts exceptionnels d’institutions publiques, de collectionneurs, de galeries, d’artistes contemporains – dont certaines productions seront montrées pour la première fois.

INFOS PRATIQUES

L’Âme primitive, exposition présentée du 29 septembre 2021
au 27 février 2022

Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermeture du musée le lundi et certains jours fériés.

Fermé
le 25 décembre, le 1er janvier.


MUSÉE ZADKINE
100 bis rue d’Assas 75006 Paris

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :