Voici enfin une plateforme qui offre un accès à l’ensemble du répertoire de musique classique et d’opéra! Gratuitement et sans publicité!

soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière.

Une expérience nouvelle.

Après deux ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l’opéra.

soClassiQ est une plateforme en ligne qui offre aux mélomanes chevronnés comme aux esprits curieux la possibilité d’explorer et de comprendre 10 siècles de musique classique, de découvrir des compositeurs ou interprètes, orchestres et lieux.

La plateforme propose une exploration simple, interactive et progressive, à travers les siècles, les époques et les continents et offre donc à tous ses visiteurs un accès direct à plus de 550.00 articles, vidéos et concerts à venir.

soClassiQ propose aussi une sélection des 40 à 60 compositeurs les plus reconnus dans le monde.

 

Cette expérience est proposée aujourd’hui en 5 éditions : en français, en anglais, en espagnol, en allemand et en italien,  accessibles à près de 2 milliards de personne dans le monde, en tenant compte pour la 1ère fois des spécificités linguistiques.

Objectif de soClassiQ : Donner accès à l’ensemble des œuvres du répertoire mondial

soClassiQ Zenitude Profonde Le Mag

soClassiQ – Zenitude Profonde Le Mag

Mais sur la plateforme soClassiq, l’utilisateur va aussi pouvoir découvrir compositeurs et interprètes, opéras et salles de concert,  festivals, aux orchestres et ensembles,  vidéos des concerts, actualité musicale etc.  Tout cela de façon simple et agréable (vous verrez que l’utilisation du site est particulièrement simple)

Une mise à jour en temps réel…

Chaque jour près de 150 nouveaux articles et plus de 250 nouvelles vidéos sont indexés.

Sur votre page personnelle, vous pouvez vous constituer votre propre « médiathèque »…

Les membres de soClassiQ sont libres de constituer leurs « favoris » : tous les contenus (articles, vidéos, artistes, …) peuvent être attachés à leur page personnelle, pour un accès direct, une lecture ultérieure, un visionnage différé.

Une organisation remarquable grâce aux progrès de la data science et des technologies.

20.000 compositeurs, 50.000 artistes, 150.000 œuvres, 300.000 albums ou plusieurs millions de titres…

Pour la 1ère fois, avec soClassiQ, la connaissance de la musique classique et l’opéra bénéficie des immenses progrès de la data science et des technologies.

Pour ce faire, soClassiQ a bénéficié de l’expérience de son grand frère, Classissima lancé en janvier 2009, et qu’il remplace désormais.

Pour satisfaire aux exigences technologiques de Google, le projet soClassiQ a été lancé en 2015. Son élaboration a nécessité 2 ans de travaux, ce qui a permis :

  • La mise au point de puissants algorithmes s’appuyant sur le Big Data et l’Intelligence Artificielle ;
  • La conception d’outils d’exploration simples et intuitifs permettant d’accéder à cette masse de données depuis un smartphone comme depuis un écran TV ;
  • La construction d’une infrastructure extensible capable de supporter une augmentation considérable de données et d’offrir un niveau de performance et sécurité conforme aux standards actuels.

« Jour après jour, les robots de soClassiQ continuent à indexer et référencer les œuvres et à augmenter la base de données de la plateforme » explique Laurent Houmeau fondateur d’e-media management, à l’origine du projet soClassiQ.

« Cela constitue un véritable défi technologique quand on songe qu’il existe 130 à 150 000 œuvres dans le répertoire, et qu’il s’agit de s’affranchir des barrières linguistiques pour garantir des contenus de qualité en repérant par exemples les doublons tels que « la flûte enchantée » et « Die Zauberflötte ». »

La plateforme défend une vision humaniste et éthique de l’accès à la musique pour tous : elle s’engage à rester une plateforme gratuite, sans publicité et respectueuse de la vie privée et des droits d’auteur.

Clin d’œil pour terminer : vous avez probablement déjà entendu ces trois idées reçues sur la musique classique…eh bien regardez ce qu’en dit Laurent Houmeau:

Idée reçue n°1: La musique classique, c’est du passé.

Bien sûr, mais alors pourquoi entend-on fredonner les airs de Star War ou de Pirates des Caraïbes dans les cours d’école?

Pourquoi 2Cello s’est-il placé en 26ème position du Billboard Hot 100 avec Smooth Criminal ?

Pourquoi plus de 25.000 représentations lyriques sont-elles jouées chaque année dans le monde, dont au moins 100 premières mondiales chaque année ?

Idée reçue n°2 : La musique classique, c’est un « truc fermé ».

Vraiment ? Philippe Jaroussky collabore avec M sur son « Lamomali » et sur scène. Renaud Capuçon fait chanter Nolwenn Leroy sur son dernier album, dédié à la musique de film. Natalie Dessay chante Michel Legrand. En 2007, Sting enregistre la musique de John Dowland. En 1999, Nigel Kennedy enregistrait The Kennedy Experience en hommage à Jimmy Hendrix. Monserrat Caballé enregistrait avec Freddie Mercury en 1987. En 1969, Deep Purple enregistrait son Concerto for Group and Orchestra avec le Royal Philharmonic Orchestra…

Idée reçue n°3 : La musique classique, c’est pour les vieux, c’est pour les riches.

En 2015, une très large enquête (en France) conclut : 47% du public des concerts classiques a moins de 50 ans, 48% N’APPARTIENT PAS aux catégories socio- professionnelles supérieures, les 2/3 des spectateurs NE SONT PAS des « mélomanes chevronnés », 12% des adultes ont assisté à un concert à l’initiative d’un enfant !

Un opéra à Garnier : à partir de 60€ jusqu’à 200. Elton John à Paris : entre 95 et 315€.

De 52 à 112€ pour écouter Renée Fleming au Grand Théâtre de Bordeaux. Maître Gims à Grenoble : à partir de 138€. Thibaut Cauvin à St André les Vergers : moins de 20€.

A propos de soClassiQ

soClassiQ est une initiative indépendante, créée en 2009 par la société e-media management, cabinet de conseil en management des organisations dans un monde réel et digital, et son fondateur Laurent Houmeau.
Diplômé d’un mastère spécialisé de la Skema Business School après un parcours universitaire, Laurent Houmeau exerce le métier de conseil en entreprise depuis presque 30 ans. En marge de ses missions, il a créé surlesplanches.com en 2000, puis classissima.com en 2009 et soclassiq.com en 2017. Il est pianiste de jazz amateur, pratiqué en sextet.

Je trouve l’idée de cette plateforme soClassiQ tout simplement géniale!

Laurent Homeau a bien évidemment une multitude de projets en tête pour la faire évoluer (l’idée d’une collection d’œuvres cinématographiques majeures en lien avec le répertoire classique a été émise…) et je vous en reparlerai très prochainement.

En attendant je vous invite à faire un tour sur soClassiQ

 

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :