La première statue de Molière à Versailles !

Pour célébrer les 400 ans de la naissance de Molière, la ville de Versailles a commandé une sculpture à l’artiste Xavier Veilhan.

Cette oeuvre de bronze, soutenue par le Fonds de dotation Emerige a été coulée à la Fonderie de Coubertin.

L’idée étant de produire une oeuvre avec une technique contemporaine mais qui soit hybridée avec la statuaire traditionnelle… Évidemment! On est quand même à Versailles et… c’est Molière que l’on évoque !

« Cette statue floue s’inscrit dans un travail de décontraction des formes «  confie Xavier Veilhan. Et pourtant la pose de Molière provient bien d’une sculpture existante réalisée par Jean-Jacques Caffieri et installée à la Comédie Française en 1777.

« À l’opposé de mon travail habituel, j’ai choisi un matériau – le bronze – qui reflète cette charge historique […] le bronze est un matériau noble, historique, académique utilisé depuis l’Antiquité. Il sera patiné pour souligner cette idée du temps qui passe. La sculpture – qui est un peu plus grande que nature – respecte cette règle qui veut que, dans la statuaire publique, les personnages sont représentés à une échelle d’environ 20% plus grande…et l’absence de piédestal annule la hiérarchie entre le public et le personnage. cela vient honorer la proximité que Molière entretenait jadis avec son public. » Xavier Veilhan

L’inauguration de la statue a eu lieu le 1er juin, jour de l’ouverture du festival du Mois Molière.

François de Mazières, Maire de Versailles a accueilli le public en évoquant en quelques mots sa passion pour Molière, avant de couper le ruban.

Pourquoi Molière « en son bosquet« ?

Souvent ornés d’une oeuvre d’art, les bosquets – ces petits jardins entourés de palissades de verdure – étaient de véritables petits salons de plein air auxquels on accédait par des allées discrètes.

Il se dit que Molière aurait joué pour la première fois en 1663 dans ces fameux bosquets du château de Versailles.

François de Mazières
Maire de Versailles et Nicolas Gilsoul, paysagiste
crédits photos zenitudeprofondelemag.com

La sculpture a été placée dans le nouveau bosquet réalisé par l’architecte paysagiste Nicolas Gilsoul sur l’ancienne gare routière place Lyautey en face de la gare de Versailles Château Rive Gauche.

Après la cérémonie, les invités sont allés assister à une représentation de l’IMPROMPTU DE VERSAILLES dans la GRANDE ECURIE.

Spécialement montée pour cette année anniversaire, cette création est mise en scène et interprétée par des acteurs issus des troupes professionnelles en résidence à Versailles.

Si vous n’aviez pas la chance d’y être le 1er juin, vous pouvez encore venir la découvrir le 5 et le 11 juin.

Une bien belle cérémonie pour ce premier jour du Mois Molière.

%d blogueurs aiment cette page :