Un « seule en scène » d’une justesse émouvante.

Bunny Chriqui nous plonge dans un univers de réminiscences entre souvenirs d’enfance et correspondance avec sa mère malade.

Est-ce l’alternance entre la candeur juvénile de ses souvenirs et la gravité de la situation qui contribue à nous émouvoir chaque fois davantage?

Est-ce à cause de ce texte ponctué de dates qui, si elles nous semblent au début dédiées à ancrer l’histoire dans le temps, finissent par ne plus être aussi anodines qu’on pourrait le croire. Et le sentiment particulier qui nous envahit peu à peu est celui d’un compte à rebours dont l’échéance est imminente.

Le décor et la mise en scène: Une lampe-lapin parce que « Bunny c’est mon vrai prénom… », des photos-souvenirs reliées par un fil rouge, de petites bougies alignées … et ce fameux carnet où sont inscrits les échanges entre Bunny et sa mère.

Ah oui il y a aussi ce tableau qui occupe le fond de la scène. Un labyrinthe? Une forêt? Cela pourrait tout aussi bien être l’un que l’autre mais quoi qu’il en soit c’est là que Bunny dessinera petit à petit de minuscules signes et des lignes dont elle seule comprend l’organisation… Un assemblage d’éléments qui confèrent à la pièce une singularité dont l’interprétation dépend du ressenti de chacun.

Mais Le Fil Rouge, c’est aussi une voix et une présence sur scène que Bunny maîtrise parfaitement. Elle a elle-même écrit la pièce alors rien de surprenant à ce qu’elle incarne aussi parfaitement le rôle. On comprend pourquoi l’évocation de ses souvenirs d’enfance et ses réflexions d’adulte nous semblent tellement vraies!

BUNNY-CHRIQUI-LE-FIL-ROUGE-zenitudeprofondelemag.com
Bunny Chriqui – Le Fil Rouge – Théâtre la Croisée des Chemins, 2020 ©zenitudeprofondelemag.com

Une thématique profondément triste mais sans que la pièce ne le soit. Enfin pas tout le temps!

Bunny Chriqui parvient à ôter tout pathos – elle arrive même parfois à nous faire sourire – à cette pièce pourtant construite sur une thématique dramatique.

Pas mal du tout!

Infos pratiques

Le fil rouge
Drame de Bunny Chriqui
Mise en scène : Allan Houdayer et Bunny Chriqui
Avec : Bunny Chriqui.

PROLONGATIONS jusqu’au 8 mars 2020
Dimanche 17h

Théâtre de la Croisée des Chemins ( Salle Vaugirard)

43 Rue Mathurin Régnier – 75015 Paris

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :