Deux représentations à la Grande Ecurie de Versailles – fort à propos puisque la ville célèbre le mois Molière – puis dans une petite dizaine de jours, Avignon bien sûr!

Thomas Le Douarec nous offre une magnifique adaptation de l’une des pièces les plus connues (et l’une de mes préférées qui ne gâche rien) de Molière.

Un Misanthrope … contemporain !

Entre téléphones portables en bandoulière, un Oronte qui compose du rock, et Arsinoe sur talons aiguilles… voilà qu’Alceste a fait un voyage dans le temps d’environ 5 siècles !

Et pourtant, en tout état de cause, les choses n’apparaissent pas avec un décalage aussi flagrant qu’on aurait pu l’imaginer.

En effet, si le texte – respecté au pied de la lettre bien entendu – utilise des tournures un peu désuètes (j’ai en outre retrouvé avec plaisir ce « Vous vous divertissez, Philinte! » dont le côté décalé et surtout peu usité nous avait tant amusés au collège…), le contenu de la pièce, en soi n’a pas pris une ride et est plus que jamais d’actualité !

L’histoire pourrait tout à fait se passer aujourd’hui. Faux amis, hypocrisie institutionnalisée, médisance … ces petits cancans de Cour que dénonçait Molière en son temps ne nous semblent-ils pas extrêmement contemporains?

Bref une belle idée que ce Misanthrope du 21ème siècle !

Et quant aux comédiens ? Parfaits, tous autant qu’ils sont!

Le misanthrope de Thomas le Douarec-zenitudeprofondelemag.com
Le Misanthrope de Molière adapté et mis en scène par Thomas le Douarec
de g. à dr. Justine Vultaggio (Eliante), Rémi Johnsen (Acaste), Jeanne Pajon (Célimène), Valérian Béhar-Bonnet (Clitandre).
Crédits photos zenitudeprofondelemag.com

Prenons Jean-Charles Chagachbanian (Alceste)…

Un bien séduisant misanthrope portant un costume bleu d’une rare élégance, qui refuse de se livrer à toutes ces manigances et entend, plongé dans un ahurissement total les conseils pourtant avisés de Philinte (Philippe Maymat).

Le misanthrope de Thomas le Douarec-crédits photos zenitudeprofondelemag.com
Jean-Charles Chagachbanian (Alceste)

Alceste est encore plus démuni face aux charmes et aux arguments de la belle Célimène (très jolie et talentueuse Jeanne Pajon) qui le mène ostensiblement par le bout du nez…

Le misanthrope de Thomas le Douarec-crédits photos zenitudeprofondelemag.com
Jean-Charles Chagachbanian (Alceste) et Jeanne Pajon (Célimène)

« Mais pourquoi diable se complait-elle tant dans ces mondanités hypocrites que j’exècre? » s’interroge Alceste. Jean-Charles Chagachbanian incarne à la perfection cet amoureux incompris en décalage avec son époque.

Venons-en aux marquis (Rémi Johnsen et Valérian Béhar-Bonnet).

Le misanthrope de Thomas le Douarec-crédits photos zenitudeprofondelemag.com
Rémi Johnsen (Acaste), Valérian Béhar-Bonnet (Clitandre)
Le Misanthrope adapté et mis en scène par Thomas le Douarec
Crédits photos zenitudeprofondelemag.com

Ils ne sont qu’extravagance, futilité, médisance…et luxure! Mais à bien y réfléchir, qu’ils soient marquis à la Cour de Versailles ou jeunes m’as-tu-vu du 21ème siècle, quelle différence?

Ne serait-ce pas les mêmes personnalités parées de différents déguisements ?

Et Thomas le Douarec, le maitre d’oeuvre, en Oronte … Rock and Roll!

Le misanthrope de Thomas le Douarec-crédits photos zenitudeprofondelemag.com
Thomas le Douarec (Oronte)
Crédits photos zenitudeprofondelemag.com

Que de talents ! On ne peut que remercier ces comédiens qui nous font traverser les siècles d’aussi belle manière!

Le misanthrope de Thomas le Douarec-crédits photos zenitudeprofondelemag.com
Le Misanthrope de Molière adapté et mis en scène par Thomas le Douarec
crédits photos zenitudeprofondelemag.com

Rien d’étonnant à ce que le public de Versailles ait tellement apprécié cette pièce !

Je ne vous dis que ça et ne vous en dévoilerai pas davantage car bien évidemment, vous irez les voir au Théatre des Lucioles au Festival d’Avignon le mois prochain.

Et si vous n’avez pas la chance de vous rendre en Avignon, prenez patience, je suis sûre que ce Misanthrope-là nous fera l’immense plaisir de revenir très bientôt sur l’une de nos scènes parisiennes.

D’ici là nous souhaitons un grand succès à cette belle création dans cette magnifique cité du théâtre!

Le MISANTHROPE

Mise en scène et adaptation : Thomas Le Douarec

D’après : Molière

Compagnie Thomas Le Douarec

Distribution : Jean-Charles Chagachbanian, Philippe Maymat, Thomas le Douarec, Jeanne Pajon, Justine Vultaggio, Rémi Johnsen, Valérian Behar-Bonnet & Caroline Devismes

Lumières : Stéphane Balny – Musique : Valérian Behar-Bonnet 

Décor : David Lionne & Jérôme Lebertre

Du 7 au 30 Juillet à 15h45

Théâtre des Lucioles 10 Rempart Saint Lazare 

%d blogueurs aiment cette page :