Sélectionner une page

« Nos sales faiblesses nous trahissent, nous gouvernent, et nous voici dans l’opprobre et la laideur d’un monde que je voulais beau ! Mais nous avons touché l’innommable. Nous avons perdu foi en toutes choses. Il faut retrouver ce qui est perdu… »  ARTHUR PENDRAGON

La création de Jean-Philippe Bêche est magistrale!

Magistrale à plusieurs titres!

Il convient en premier lieu d’évoquer le décor car il se prête à merveille à cette pièce.

C’est en effet au Théâtre de l’épée de bois, à l’orée du Bois de Vincennes que la Compagnie du Rameau d’Or a posé ses valises depuis le 6 septembre dernier.

Jean-Philippe Bêche - Le Roi Arthur - Photo Cedric Vasnier- Zenitude Profonde Le Mag

Jean-Philippe BêcheLe Roi Arthur – Photo ©Cedric Vasnier

Jean Philippe Bêche est le Roi Arthur … fier, courageux, héroïque mais il n’en est pas moins un homme tourmenté par ses passions…

Pour sa seconde création théâtrale, Jean-Philipe Bêche s’est donné un rôle à la mesure de son talent.

Arthur est amoureux de la reine Guenièvre incarnée par Morgane Cabot. Une jeune et jolie comédienne qui outre le théâtre est également passionnée de musique. On a pu l’applaudir récemment  dans le spectacle musical «Welcome to Woodstock » au Comédia.

LE ROI ARTHUR AU THÉÂTRE DE L’ÉPÉE DE BOIS

Je ne m’attarderai pas sur les autres comédiens – dont vous pourrez retrouver le nom à la fin de cette article – qui, tous, contribuent à faire de cette pièce un spectacle hors du commun.

Je préfère vous parler du spectacle en lui-même.

L’histoire:

L’histoire du Roi Arthur, très souvent évoquée au cinéma ou dans des comédies musicales, varie considérablement selon les textes.

Arthur est le fils d’Uther Pendragon, roi des Bretons, et d’Ygerne, veuve de Gorlois, duc des Cornouailles et l’époux de Guenièvre.

Il est le demi-frère de la fée Morgane avec laquelle il aura un fils, Mordred.

Jérôme Keen (Merlin) et Jean-Philippe Bêche (Arthur) - Photo Cédric Vasnier

Le Roi Arthur – à gauche Jérôme Keen (Merlin) et à droite Jean-Philippe Bêche (Arthur) – Photo Cédric Vasnier

Pris dans la tourmente des combats pour sauver la Bretagne, alors qu’il ne se doute de rien, Arthur apprend, par Merlin, que de terribles secrets ont tissé son destin…

La légende d’Arthur est donc une histoire fascinante qui nous transporte à la fois dans l’histoire et dans l’imaginaire légendaire.

Un homme trahi.

Par Lancelot, son fidèle chevalier, en qui il plaçait toute sa confiance et qui vivra une aventure avec la reine Guenièvre.

Le Roi Arthur - Arthur (Jean-Philippe Bêche) et Morgane (Marie-Helene Viau)

Le Roi Arthur – Arthur (Jean-Philippe Bêche) et Morgane (Marie-Hélène Viau) – Photo Cédric Vasnier

Arthur est également abusé par la fée Morgane sa demi-sœur, qui lui en veut d’être le fruit d’une liaison qui l’a meurtrie. Morgane fomentera la pire des vengeances…

Pour raconter toute cette histoire, c’est Merlin dit « l’enchanteur » (remarquablement incarné par Jérôme Keen) qui sera en quelque sorte le « narrateur omniscient ».

Le Roi Arthur - Jérôme Keen (Merlin) - Photo Zénitude profonde Le Mag

Le Roi Arthur – Jérôme Keen (Merlin) – Photo Zénitude profonde Le Mag

Merlin dévoile ou cache ce qui doit l’être, il explique, il comprend, il compatit, il prodigue des conseils…

Avec le Roi Arthur, Jean-Philippe Bêche nous offre une représentation exceptionnelle de cette histoire légendaire!

«J’ai voulu une mise en scène en « urgence », fiévreuse, animale. J’aime le théâtre quand il est organique, tribal, presque brutal, quand il nous dérange aussi. J’aime le théâtre quand il nous aide à comprendre notre vraie nature, à découvrir qui nous sommes, pourquoi un jour nous faisons le choix d’être profondément bons, ou mauvais…
Avec Le Roi Arthur, je voulais revenir aux origines du mythe, comprendre pourquoi la légende est si terriblement humaine, ou inhumaine… Je voulais m’intéresser aux rapports de pouvoir, d’amour et de trahison entre les personnages, essayer de leur donner une dimension épique, quasi shakespearienne… Ce sont des héros de tragédie qui se battent pour survivre dans un monde qui leur échappe…» 

Jean-Philippe Bêche

Le Roi Arthur - Théâtre de l'épée de Bois - Photo Zenitude Profonde le Mag

Le Roi Arthur – Compagnie du Rameau d’Or – Théâtre de l’épée de Bois – Photo ©Zenitude Profonde le Mag

Le décor immense et grandiose du Théâtre de l’épée de bois est l’écrin idéal pour que tous les comédiens libèrent leur talent, (talent qui n’est pas des moindres!).

Je ne saurais terminer cette chronique sans évoquer un point particulier de ce spectacle:

L’immersion sonore originale!

C’est Daniel Scotto qui a composé la musique du Roi Arthur. Une partition forte, puissante, lyrique et symphonique qui se veut au plus près du texte d’origine. Mais c’est la présence sur scène, pendant toute la durée du spectacle, du percussionniste Aidje Tafial qui interpelle et qui instaure par sa présence parfois même intrusive, une dimension à la fois étrange, fantastique et envoutante…

Maintenant que je vous ai tout dit, il ne me reste plus qu’à vous donner les informations pratiques afin que vous alliez découvrir – avant la fin des représentations le 23 septembre – cette création théâtrale magistrale!

Infos pratiques

LE ROI ARTHUR

6 au 23 SEPTEMBRE 2018

PROLONGATIONS JUSQU’AU 14 OCTOBRE !!!
Du jeudi au samedi à 20H30, matinées samedi et dimanche à 16h, durée 1H30
TARIFS :
Plein Tarif 20 euros
Tarifs Réduits 15 euros – 12 euros – 10 euros
CE, groupes de 10 personnes, seniors, enseignants : 15 euros
Etudiants (-de 26 ans), demandeurs d’emploi, intermittents : 12 euros
Scolaires et enfants de moins de 12 ans : 10 euros

AU THEATRE DE L’EPEE DE BOIS

Cartoucherie

Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris
RESERVATIONS 01 48 08 39 74 – www.epeedebois.com

Les comédiens: Jean-Philippe Bêche joue le rôle d’Arthur Pendragon – Antoine Bobbera joue les rôles de Bohort de Gaunes et Perceval – Lucas Gonzalez joue les rôles de Ban de Benoïc et Lancelot du Lac – Jerôme Keen joue le rôle de Merlin – Erwan Zamor joue les rôles d’Uryen Reghed et Agravain – Marianne Giraud-Martinez joue le rôle de la reine Ygerne de Tintagel – Marie-Helene Viau joue le rôle de Morgane – Franck Monsigny joue le rôle de Gauvain – Morgane Cabot joue le rôle de Guenièvre – Fabian Wolfrom joue le rôle de Mordred

 

%d blogueurs aiment cette page :