Le soir où nous sommes allés la découvrir, il n’y avait plus une place de libre dans la Salle du Roi.

Il faut dire que OH MAMAN! est un concentré de grands noms du Théâtre :

Hélène Zidi à la mise en scène, Guillaume Sentou, Alysson Paradis, Grégory-Antoine Magaña et Garance Bocobza pour une interprétation magistrale de la pièce de Stéphane Guérin

OH MAMAN ! DE STEPHANE GUERIN UNE PREMIÈRE À AVIGNON AU THÉÂTRE DU ROI RENÉ

OH MAMAN! Une pièce exceptionnelle!

Synopsis : Tim, aîné d’une fratrie de quatre enfants, revient dans sa famille pour l’enterrement de sa mère. Il y retrouve ses deux sœurs Gwen et Gwlad et son petit frère Tom. Ils vont donc passer quelques jours ensemble…Liste de courses, choix du cercueil, de la musique pour la cérémonie…de l’hypermarché au funérarium, d’une zone pavillonnaire au cimetière, ils vont (re)apprendre à vivre ensemble comme au temps de leur enfance. Et si, c’était justement là, dans cette période bénie, que se nichait le mal ?
La mort de la mère va faire ressurgir tout ce que la fratrie croyait avoir digéré. Les douleurs anciennes, la condition sociale, les rancunes des uns, la jalousie des autres, la bêtise ou la profonde tendresse.

Et l’amour dans tout ça ? Et les liens du sang ? Que sont-ils devenus ? Est-ce qu’une famille tient seulement à la notion de concept ou est-ce une véritable entité ?

Dialogues aigre-doux, « piques » directes ou juste suggérées… la mise en scène d’Hélène Zidi et le jeu excellent des quatre comédiens répondent parfaitement au texte de Stéphane Guérin qui reprend ici ce thème de la famille qui lui est cher.

Garance Bocobza est parfaite dans le rôle de Gwenn. Mini jupe panthère, mules à plate-forme vernies rouges, selfie devant le cercueil et j’en passe… cet excès de vulgarité finit par rendre Gwen touchante. mais c’est néanmoins la plus sincère des quatre.

Alysson Paradis c’est Gwlad, l’autre soeur (d’apparence forcément insipide face à Gwenn). D’une personnalité effacée mais n’oublions pas  qu’il faut se méfier de l’eau qui dort… car Gwlad n’a pas son pareil pour balancer à ses deux frères des petites piques bien senties… on sent bien qu’il y a là un arriéré de comptes à régler… qui datent de leur enfance.

Et qu’en est-il des deux frères ?

Excellents eux-aussi!

Grégory-Antoine Magaña c’est Tim, celui qui a réussi. C’est un écrivain reconnu dont leur maman était très fière. Les autres ne manqueront pas de lui rappeler qu’il ne trouvait jamais le temps de venir lui rendre visite ni même de l’appeler…

Et Guillaume Sentou : c’est Tom le « petit frère fragile épileptique » , que tous savent qu’ils doivent protèger – ne serait-ce que par habitude –  mais…bon !

OH MAMAN ! DE STEPHANE GUERIN UNE PREMIÈRE À AVIGNON THÉÂTRE DU ROI RENÉ

De g. à droite: Grégory-Antoine Magaña (Tim), Garance Bocobza (Gwen) & Guillaume Sentou (Tom) ©Zenitudeprofondelemag.com

 

OH MAMAN STEPHANE GUERIN UNE PREMIÈRE AVIGNON THÉÂTRE DU ROI RENÉ- zenitude profondelemag.com

De g. à droite: Garance Bocobza (Gwen) , Guillaume Sentou(Tom) & Alysson Paradis (Gwlad) ©Zenitudeprofondelemag.com

Le jeu des quatre comédiens est parfait! Chacun d’entre eux colle à la perfection au rôle.

En réalité cette situation familiale, on l’a tous plus ou moins vécue

Mais chaque spectateur adoptera un point de vue ou un autre selon qu’il s’identifiera à l’un ou l’autre des quatre. Notre propre histoire nous façonne donc les émotions ressenties face à une situation qui nous touche d’aussi près seront forcément très différentes.

OH MAMAN ! DE STEPHANE GUERIN UNE PREMIÈRE À AVIGNON AU THÉÂTRE DU ROI RENÉ

OH MAMAN ! DE STEPHANE GUERIN AU THÉÂTRE DU ROI RENÉ – ©zenitudeprofondelemag.com

Et cette réunion familiale que sa qualité de « point de non retour » rend d’autant plus douloureuse, permettra aux quatre personnages de la pièce de « se lâcher ».

Quand on pense qu’on ne se verra jamais plus – et pourquoi se verraient-ils puisque celle qui symbolisait l’union de cette famille s’en est allée – toutes les rancoeurs remontent à la surface et la parole se libère…

Nous n’avons pas tous – heureusement – assisté à l’enterrement de notre maman, bien sûr, mais les situations – et les dialogues – de OH MAMAN! rappellent tellement ces réunions de famille, ces fameux réveillons dont parle Christophe Mae dans Il est où le bonheur?  (« Mais, y a tous ces soirs de Noël, où l’on sourit poliment … Pour protéger de la vie cruelle tous ces rires d’enfants … Et ces chaises vides qui nous rappellent ce que la vie nous prend … »)

Vous voyez certainement ce dont je parle …

Et quoi qu’il en soit, ne loupez pas cette superbe pièce!

Infos pratiques

OH MAMAN ! de Stéphane Guérin

Mise en scène : Hélène Zidi

Interprète(s) : Guillaume Sentou, Alysson Paradis, Grégory-Antoine Magaña, Garance Bocobza

Scénographie & costumes : Marie Hervé

Lumière : Denis Koransky  –  Création sonore : Alain Governatori

Assistante mise en scène : Alexandra Bialy

Régie générale : Lou Chéruy-Zidi  –  Régie : Mathieu Ciron

19h10 – DU 5 AU 28 JUILLETRELÂCHES : 10, 17, 24 JUILLET

THÉÂTRE DU ROI RENÉ  – 4 bis, rue Grivolas – 84000 – Avignon

Réservations : +33 (0)4 90 82 24 35 ou +33 (0)7 81 41 24 96

Crédits photos : Zenitude Profonde Le Mag.com

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :