Ce jeudi, l’association France Parkinson lance son événement
« PARKINSON : JE DIS RECHERCHE »

Un rendez-vous digital inédit donné aux patients, aux aidants et au grand public, chaque jeudi du mois de juin.

Ce rendez-vous permet de découvrir le travail de 16 chercheurs dans le champ de la maladie de Parkinson et d’ouvrir le dialogue sur les espoirs qu’ils portent.

Afin que vous puissiez avoir le temps de les regarder en amont de la conférence digitale, les vidéos de présentation des projets de recherche sont mises à la disposition de tous sur la page : https://www.jedisrecherche.fr/

Engagée dans une démarche d’amélioration des connaissances et de développement de nouvelles stratégies thérapeutiques, France Parkinson encourage depuis sa création la recherche sur la maladie de Parkinson en soutenant financièrement des projets qui doivent permettre de mieux comprendre les causes de la maladie et d’améliorer sa prise en charge.

La première conférence a eu lieu en direct ce Jeudi 03 juin de 14h30 à 16h00.

4 projets de recherche y ont été présentés :

  • Une vitamine pour la dopamine – Dr Clémentine BOSCH-BOUJU
  • Méditation de Pleine Conscience et Maladie de Parkinson – Pr François TISON
  • Étude par IRM de l’atteinte médullaire dans la maladie de Parkinson – Pr Stéphane LEHERICY
  • Éliminer l’alpha-synucléine pathologique pour sauver les neurones – Dr Marie-Laure AROTCARENA

LE PROJET

16 programmes de recherche fondamentale, clinique et de sciences humaines et sociales seront présentés en ligne par les chercheurs qui les dirigent, avant de faire l’objet d’un échange interactif lors de conférences digitales organisées chaque jeudi du mois de juin.

L’événement « Parkinson : je dis recherche » permettra également à ces 16 chercheurs de faire découvrir leurs projets de recherche soutenus par France Parkinson via la diffusion de vidéos pédagogiques sur la plateforme www.jedisrecherche.fr.

Un dispositif inédit qui permettra de mettre en lumière leur travail remarquable, et de créer les conditions d’un dialogue rare entre ces derniers et les malades qui attendent et espèrent des progrès dans la prise en charge de leur maladie.

Les projets de recherche fondamentale et clinique sont sélectionnés par un comité scientifique composés de bénévoles chercheurs et médecins neurologues cliniciens spécialistes de la maladie de Parkinson.

Les projets en sciences humaines et sociales relèvent d’une commission dédiée, réunissant des experts en neurologie, psychologie, sociologie, philosophie et autres disciplines impliquées dans ce champ de la recherche.

Une animation permettant de mieux comprendre ce que recouvrent les trois principaux champs de la recherche est disponible sur www.jedisrecherche.fr.

Chaque jeudi du mois de juin, 4 chercheurs différents reviendront sur leurs travaux lors et mais ils répondront aussi aux questions que les internautes auront pu leur adresser en amont de l’événement, après visionnage des vidéos, ou qu’ils leur poseront directement lors de la conférence.

Ces 16 programmes de recherche explorent des pistes prometteuses pour une meilleure connaissance et une meilleure prise en charge de la maladie de Parkinson. Ils sont vecteurs d’espoir pour les malades et leurs aidants et pourraient permettre de changer la donne dans un avenir pas si lointain.

Une belle initiative !

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :