La « Culture », des métiers passion…

Si de nombreux étudiants recherchent chaque année des formations dans le domaine culturel, c’est avant tout parce qu’ils sont passionnés.

Que ce soit par l’audiovisuel, le patrimoine historique, le spectacle vivant ou les arts, il faut avant tout aimer pour promouvoir.

On parle souvent de filière « bouchée » quand on parle du secteur culturel, ce n’est cependant pas le cas.

Si les salaires ne sont souvent pas très élevés, le secteur recrute car il réclame énormément de personnels dans l’administration, la gestion, la communication, l’événementiel.

Fort heureusement, la crise sanitaire n’aura pas eu raison de cette économie.

En effet, si la culture est communément ancrée dans le présentiel, elle a su s’adapter, se réinventer et se dématérialiser ces deux dernières années ouvrant de nouvelles opportunités des carrières.

Eduniversal classe les meilleurs licences et bachelors en « Culture ».

Pour les « post-bac » : une offre de formations limitée dans le domaine de la « Culture », le choix du domaine culturel se faisant plutôt au niveau master.

Ce sont les écoles spécialisées dans la culture qui se taillent la part du lion dans le Top 5 des meilleures licences et bachelors en Culture : l’ICART et son Bachelor Promotion de Biens et d’Événements Culturels arrive en 1ère position.

La 3ème marche du podium est détenue par l’IESA (Bachelor Communication et Culture). 

Elle est suivi du très sélectif premier cycle de l’Ecole du Louvre.

L’EAC arrive en 4ème position (Bachelor Chef de Projet Culturel). L’IESA et son second bachelor Expertise et Commerce de l’Art ferment la marche mais obtiennent aussi 3 étoiles, ce qui signifie que les notes des uns et des autres sont très proches.

Dans la spécialité « Management des Entreprises Culturelles », au niveau Bac+5 : deux leaders incontournables

C’est une tradition dans le classement Eduniversal des meilleurs Masters, MS et MBA en « Management des Entreprises Culturelles »

Meilleurs Mastères : le Mastère Spécialisé® MECIC de BSB-Burgundy School of Business et le Master 234 de l’Université Paris Dauphine-PSL se livrent une bataille acharnée pour la première place.

En 2022, c’est le MECIC qui est en 1ère position, mais les écarts entre les notes sont serrés.

Ensuite, on peut noter la présence, dans le groupe des « 3 étoiles », de plusieurs programmes très intéressants : le MS/MSc Médias, Arts et Création de HEC, le MBA spécialisé Ingénierie Culturelle et Management de l’ICART, le MSc Arts & Creative Industries Management de Kedge Business School, le MBA Management de la Production Musicale et Développement d’Artiste de MBA ESG ou encore le Master 2 Gestion du Patrimoine Culturel de l’Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne.

Et le « Marché de l’Art » ?

Les carrières dans le secteur du Marché de l’Art sont nombreuses et variées. On pourra citer par exemple les métiers de l’événementiel (foires, salons d’art), le mécénat culturel, les métiers de fundraiser, expert, responsable de galerie, commissaire-priseur, courtier ou même juriste.

Dans le classement Eduniversal 2022 des meilleurs masters en Marché de l’Art ressortent le Master 2 Marché de l’Art de Paris 1 et le MBA spécialisé Marché International de l’Art de l’ICART, dirigé par Nicolas Laugero Lasserre, fondateur du média, du club et de la galerie Artistik Rezo, du musée Art42 et cofondateur et directeur artistique du centre d’art urbain Fluctuart, musée flottant ouvert à tous, au pied du pont des Invalides.

Les classements Eduniversal sont les seuls classements qui évaluent les formations et non les établissements dans leur ensemble.

Ceci, grâce à une approche par secteur et selon des critères « de marché », utiles pour les étudiants.

Les classements reposent sur 3 critères principaux 

  • La notoriété de la formation (marque de l’établissement et reconnaissance auprès des recruteurs, indépendamment de la participation des écoles et universités à l’enquête) ;
  • Le salaire et les débouchés à la sortie de la formation, l’insertion professionnelle ;
  • Le retour de satisfaction des étudiants inscrits dans les programmes.

La note finale est affinée par des points bonus qui récompensent, notamment, les formations proposant un rythme d’alternance, ouvertes sur l’international ou encore disponibles à distance ou pour des professionnels en formation continue

A propos d’EDUNIVERSAL :

A travers ses classements, l’agence Eduniversal accompagne les étudiants dans leurs parcours d’orientation, de la Terminale au Bac+5, en France et à l’international. Elle met à la disposition des étudiants ses différents outils : guides, sites Internet, salons. 

Eduniversal travaille aussi avec les écoles et universités en leur prodiguant des conseils en développement, en ingénierie de formation et en marketing pédagogique.

Conditions de partage des classements Eduniversal : 

Eduniversal pose 5 conditions pour que le partage de ses palmarès soient en accord avec sa méthodologie.

1/ Prendre contact avec son équipe et demander son accord quant au partage des classements.

2/ Reprendre le titre exact du classement partagé par souci de cohérence.

3/ Publier chaque classement de spécialité dans sa totalité (en aucun cas tronqué).

4 & 5/ Citer la source des classements : www.meilleures-licences.com, www.meilleures-grandes-ecoles.com ou www.meilleurs-masters.com et ajouter un lien de redirection vers les pages des classements partagés.  

Ces 5 conditions sont la garantie du respect du travail d’Eduniversal et de la fiabilité des critères choisis pour constituer les classements.

%d blogueurs aiment cette page :