Je la « suivais » (d’ailleurs je me rends compte en l’écrivant ici que ce verbe « suivre » dont la connotation est plutôt négative en soi – une filature ne saurait être positive – perd totalement ce sens quand on parle «réseaux sociaux»… 

Donc je la « suivais » déjà depuis quelques temps avant même de la rencontrer « in real life ».
Elisa a ce petit plus qui fait qu’elle se démarque dans cette jungle de comptes de jeunes Instagrameuses/influenceuses/entrepreneures. Résultat on prend un réel plaisir à découvrir chacune de ses publications.

D’ailleurs, j’avoue que son compte fait partie de ceux que je vais spontanément consulter lorsque je n’ai rien vu passer depuis longtemps et que je n’ai plus « de ses nouvelles » (sans doute à cause des caprices de ce fameux algorithme si décrié), histoire de retrouver ses stories et ses jolies photos « feel good » californiennes

Étant donné qu’il nous arrive très souvent de nous croiser dans les évènements parisiens, nous avons fini par sympathiser.

Elle est aussi souriante et adorable « in real life » que dans ses stories. Et comme la rubrique RENCONTRE AVEC est exclusivement constituée de rencontres « coup de coeur » j’ai eu envie de vous la présenter.

Enfin je vais plutôt la laisser se présenter elle-même en commençant par la remercier de me consacrer ce petit moment car je sais bien que son emploi du temps est toujours très chargé.

Z.P : Alors Elisa, qui es-tu ? Raconte nous en quelques phrases, ton parcours, tes passions, et tes projets!

Je suis parisienne mais originaire de Guadeloupe, et depuis mon enfance, j’adore voyager et découvrir de nouvelles cultures. Ma passion pour le tourisme et à rencontrer de nouvelles personnes m’a emmené vers des études en langues étrangères et en communication. Et du coup, je suis diplômée d’un DEUG LEA Anglais / Espagnol et d’une double licence française et européenne en communication). À l’âge de 17 ans, j’ai commencé à faire de la figuration TV pour des grandes chaines nationales comme TF1, M6, et France 2, et lors d’un tournage télé, j’ai fait une belle rencontre professionnelle. Cette femme était attachée de presse pour la maison de disques Sony Music France. Elle a pris le temps de m’expliquer son parcours et son travail, et elle m’a présentée à la chanteuse américaine Anastacia, qu’elle représentait. Après notre longue discussion, nous avons échangé nos coordonnées, et elle m’a donné envie d’exercer ce métier d’attachée de presse, pour représenter à mon tour des artistes, des marques, etc.

Pendant un an, sans relâche, j’ai envoyé mon CV par courrier et par mail tous les mois, à la direction des ressources humaines de Sony Music, et quelques semaines avant mon dixième huit anniversaire, j’ai décroché un poste de stagiaire assistante marketing chez Sony Music France.

Après une belle expérience chez Sony, j’ai travaillé comme attachée de presse puis responsable en communication/relations presse/Evénementiel pour des grandes marques françaises, américaines et internationales dans des secteurs comme le tourisme, la mode, les médias, le high-tech, la food, etc.

Depuis quelques années, je suis une entrepreneure dans la communication, et le tourisme. J’accompagne des entrepreneurs, des marques pour leurs stratégies de communication, je suis Correspondante Paris pour le réseau international Cmycities et enfin grâce à mon blog et mes réseaux je suis créatrice de contenu pour des marques et agences de communication.

« Mes passions sont les bons plans et les voyages… » ELISA

Et pour les projets, je réserve de belles surprises. Je suis de nature superstitieuse, donc tant que rien n’est acté, je n’en parle pas.

Z.P: Quand et comment t’est venue l’envie de devenir blogueuse?

« Elisa Les Bons Tuyaux » est le surnom que m’ont donné mes meilleures amies depuis plus de 10 ans, car j’étais celle du groupe, qui trouvait les bons plans pour sortir, s’acheter des tenues ou encore voyager à moindre coût. J’avais pour habitude d’envoyer mes bons plans à mes amies par sms et email, et un jour afin que cela soit plus facile, elles m’ont suggéré de lancer un blog pour partager tous ces bons plans. J’ai donc lancé mon blog début octobre 2010 pour partager mes bons plans au plus grand nombre. Dès le début de l’aventure, le blog a été très bien accueilli par les internautes, et rapidement les marques et agences de communication ont commencé à me contacter, pour des communiqués, des invitations et autres. Le blog va fêter ses 10 ans en octobre 2020 et je suis fière de tout ce qu’il m’a apporté à présent : une communauté en or, qui me soutient au quotidien, de belles rencontres perso et pro, des projets avec des marques incroyables. 

Z.P: On te voit partout … souriante et très souvent dans des endroits de rêve, alors forcément on a l’impression que tu es toujours en vacances! Et pourtant je sais que tu travailles énormément alors comment tu fais pour concilier si bien travail et plaisir ?

Depuis ma naissance et d’après les témoignages de ma famille, j’ai toujours été une personne souriante. Je suis ultra positive. Par contre, je suis comme tout le monde, j’ai des hauts et des bas, simplement je relativise beaucoup même dans des moments difficiles. et j’essaie de garder que le positif. Je suis reconnaissante de la vie que je mène. 

Et oui, je travaille beaucoup, toujours connectée à mon ordi, mon téléphone pour mes différentes activités professionnelles dans la communication et le tourisme. Ma vie d’entrepreneure me permet de travailler partout dans le monde, à Paris, ou dans d’autres grandes villes du monde. Etre entrepreneure demande de l’organisation car il faut rester professionnelle et joignable pour ses clients même avec le décalage horaire.

Z.P: Raconte nous une journée-type par exemple…

Elisa: Je me réveille vers 8h, je commence toujours par une séance de gratitude et une séance de méditation.

Ensuite, après un bon petit-déjeuner, je consulte ma to-do-list, mes messages téléphoniques, mes mails, et je bosse à fond. 

Quand je travaille de la maison, j’oublie souvent de déjeuner à heure normale, il m’arrive régulièrement de déjeuner à 15h, voire plus tard. La journée est ponctuée de rendez-vous, conférences calls. Ensuite en fin de journée, je file aux événements presse et blogueurs. Après les événements, je travaille sur mon contenu pour mes réseaux sociaux et mon blog. Ma journée type peut commencer à 8h et se terminer entre minuit et 2h du matin.

Z.P: … aujourd’hui, tu ne sortirais jamais sans …..

Elisa: Mis à part le téléphone portable qui est LE truc indispensable pour nous tous… mes clés d’appartement, mon chapeau

Z.P: Et en plus du portable et des clés dans ton sac à main on trouve…

Elisa:Mes cartes de visite, un parfum, un baume à lèvres

Z.P: Y a-t-il un film que tu pourrais revoir plusieurs fois sans jamais te lasser?

Elisa: C’est pas évident de choisir un seul film, car j’adore le cinéma

Mes films préférés sont La couleur des sentiments, Catch me if you Can, Les inflitrés, Pretty Woman, Ocean’s Eleven, Huit femmes, La môme, The Artist, Intouchables, Spectre, Vicky Cristina Barcelona, Match Point, et Parasite. Mes acteurs préférés sont Leonardo DiCaprio, Romain Duris, Julia Roberts, Viola Davis, Morgan Freeman, Samuel L Jackson Jessica Chastain et Audrey Fleurot.

Z.P: Et côté musique dans ta play-list on trouve ?…

Elisa: Dans ma playlist, on retrouve du hip hop américain, de la pop, de la variété internationale et du rap français. En ce moment j’écoute beaucoup les sons de Tyga, Elvis Roméo, Still Fresh, George Michael, Ella Mai, Ariana Grande, Jennifer Lopez et Maluma etc…

Z.P: Nous nous croisons souvent dans des défilés et du coup je sais que tu aimes bien la mode. Quels sont tes créateurs fétiches?

Elisa: Effectivement, j’adore la mode. Mes créateurs fétiches sont Dior, Yves Saint Laurent, Diane Von Furstenberg, Naaem Khan et Zuhair Murad.

Pour les marques françaises branchées, mes coups de coeur sont Ba&sh, Sandro, Cacharel, Balzac Paris et Make my Lemonade.

Z.P: … mais, dis moi, si tu devais définir ton style ce serait …

Elisa: Casual chic

Z.P: Toujours côté mode, tu as un look hyper chouette reconnaissable entre mille …

Elisa: Merci, je m’inspire au quotidien des looks des femmes qui vivent à Londres, Milan, New York et Paris, et ensuite je créé mon propre style. Dans mon dressing, on retrouve un mix entre du vintage, du branché et du luxe. Je déniche les bonnes affaires principalement lors de vide-dressings, braderies, ventes presse ou dans certains dépôts vente en France et à l’étranger. Et si je ne trouve pas, je shoppe en ligne sur des sites comme Pretty Little Thing, Mango, ou Zara.

Z.P : Y-a-t-il une autre ville que Paris où tu pourrais tes valises, pour t’y installer définitivement?

Elisa: Mon coeur balance entre Los Angeles et New York. J’ai des attaches dans ces deux villes. Je pense qu’idéalement je m’installerai en Californie, car je suis une femme solaire, mais mon coeur appartient à New York. Quand je m’installerai, je ferai sans doute très régulièrement des allers/retours entre la côte Ouest et la côte Est.

Au début, je voulais vraiment m’installer à New York, car j’aime tout dans cette ville, les personnes, les lieux, la nourriture, et mon quartier chéri : Soho. Je connais cette ville par coeur de Manhattan à Brooklyn. Mais en décembre 2018, j’ai découvert Los Angeles, et j’ai tellement eu un coup de coeur, que je suis repartie quelques mois après pour explorer la Californie. 

À chacun de mes voyages aux Etats-Unis, je me sens vraiment bien, et c’est comme une évidence de m’y installer. 

Et aussi, les Etats-Unis sont très proches géographiquement de la Guadeloupe, où ma famille vit, donc ce sera plus pratique pour les voir.

Z.P: Et pourquoi ?

Elisa: Aux Etats-unis, tout est possible… à condition que tu travailles dur et tu sois déterminé. Les gens sont plus ouverts et sont plus dans l’échange d’ondes positives qu’en France. Ils comprennent le statut de slasheur ou d’entrepreneur. Certaines personnes qui vivent aux Etats-Unis ont trois ou quatre activités professionnelles en même temps. 

J’ai des amis français qui vivent là-bas, et ils s’éclatent au quotidien dans leur vie, et niveau travail, ils gagnent 3 à 4 fois plus que leurs précédents salaires. Certains d’entre eux vivent en Californie, à quelques minutes de la plage, donc c’est la vie idéale. 

Pause shopping @thegrovela, le spot incontournable de #LA Shopping session at @thegrovela, the ultimate spot in #LA ©marinemiquelparis

Par contre pour vivre aux Etats-Unis sur du long terme, il faut obtenir soit la carte verte ou un visa spécifique concernant ton activité professionnelle. C’est un graal que beaucoup de personnes souhaitent acquérir mais ce n’est pas chose facile. Il faut être déterminé, bosseur, et ne jamais baisser les bras. La principale option pour obtenir son visa américain nécessite d’embaucher un avocat, et les honoraires sont très coûteux. L’autre option est de tenter sa chance à la loterie pour la carte verte, mais il y a beaucoup de candidatures pour très peu d’élus.

Z.P : Et au contraire un endroit où il te serait très difficile de vivre ?

Elisa : Dans une destination, où il fait très froid, par exemple la Russie.

Z.P : La Russie ???

Elisa : Je ne connais pas Moscou, mais je pense que je pourrai m’y rendre pour un court-séjour, et pas pour m’y installer car je suis trop frileuse.

Z.P : Puisque nous sommes passés dans le domaine du rêve et des envies, imagines que tu rencontres « le génie de la lampe ». Il te propose évidemment d’exaucer trois de tes voeux tu choisis…

Elisa
  1. Obtenir ma carte verte et m’installer aux Etats-Unis
  2. Mettre ma famille et moi-même à l’abri du besoin
  3. Continuer le plus longtemps possible ma carrière d’entrepreneure

Z.P :Et en plus d’avoir rencontré le génie, et comme c’est ton jour de chance, tu trouves un ticket de loto dans l’ascenseur… et bien sûr, c’est un ticket gagnant! … 5 000 € à dépenser quel est ton premier achat pur plaisir?

Elisa: Offrir un superbe voyage à mes parents au Canada. (Ils rêvent de voir les chutes du Niagara).

Z.P : Et si c’est 50 000€?

Elisa: Je garderai précieusement cet argent pour investir dans ma société de communication, et le reste sera bloqué pour assurer mon avenir aux Etats-Unis. 

Z.P : Pour passer de – vraies – vacances et donc pas pour le blog (même si je sais d’expérience que le blogging est une sorte d’addiction qui ne nous laisse jamais vraiment) tu vas où ? 

Elisa: En Guadeloupe ou à Saint-Martin, je me déconnecte au maximum pour passer le plus de temps possible avec ma famille. Sinon, je rêve de découvrir les destinations suivantes : Bali, Rio, Puerto Rico, Hawai, Sydney.

Z.P : Voyons maintenant ce fameux portrait chinois (qui en dévoile bien plus sur la personnalité de l’interrogé qu’il n’y paraît à première vue…)
Si tu étais un animal, tu seraisune panthère
Un maillot de bain ERES ou un manteau MAJE ? Maillot de bain Eres

Un dessert ?  Un pays ? Un parfum ? 

Dessert : Pasteis de Nata, ce petit flan portugais que j’adore.

Pays : Etats-Unis ou Brésil. Je suis allée au Brésil il y a 3 ans, et j’ai adoré.

Parfum : Malika’s Temptation d’Ideo Parfumeurs. C’est mon parfum préféré, je le porte tous les jours.

Z.P : Et pour finir dis-moi, comment te vois-tu dans 10 ans ?

Elisa: Dans 10 ans, je me vois toujours à la tête de ma société de communication, avec une équipe internationale. Installée en Californie, avec un amoureux, deux ou trois enfants, et toujours autant passionnée par les bons plans et les voyages.

Encore mille mercis Elisa d’avoir accepté de satisfaire notre curiosité et continue à nous faire rêver sur ta page Instagram et à nous dévoiler tes bons tuyaux sur ton blog

Crédits photos: ©elisalesbonstuyaux, reproduction interdite sans son autorisation.

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :