En matière d’optique l’offre est tellement multiple qu’on ne sait plus où donner de la tête. Alors lorsqu’on a la chance de tomber sur un opticien passionné et qui prend le temps de vous expliquer le pourquoi du comment …  on a forcément envie de l’interviewer…

Au salon Maison et Objets où il présentait sa nouvelle gamme de lunettes de confort, Eric Saadoun ne passait pas inaperçu.

Normal il portait son modèle-phare la Patchwork:

zenitude-profonde-read-loop

Vous croyez qu’il est possible de ne pas les remarquer quand on les croise ?

Et du coup je me suis intéressée à ces lunettes tellement originales.

En quelques mots, Eric et son associé Laurent, m’ont expliqué ce qu’est READ LOOP.

Il s’agit de lunettes loupes – dites « de confort » – comme celles que l’on trouve généralement en pharmacie ou en parapharmacie à cette différence près: le DESIGN !

Ces lunettes de confort ont un design de créateur tout en gardant un prix correct.

read-loop

Une question me taraudait cependant: comment un opticien certifié – dont le métier est de faire des lunettes de vue on est bien d’accord – a pu se lancer sur le marché des lunettes de « confort » ?

Eric Saadoun m’a gentiment proposé de venir un jour au show room READ LOOP de la rue Pierre Demours pour en savoir un peu plus.

Ce que j’ai fait la semaine d’après…

zenitude-profonde-read-loop-eric-saadoun

Eric nous a reçues, Karine et moi, dans son bureau …

read-loop

Une véritable caverne d’Ali Baba !!! ©bouchine

zenitude-profonde-read-loop

Un univers éclectiquemagique et original, où chaque objet a son histoire.

Et là commence un entretien passionnant… pendant lequel Eric commence par évoquer ses débuts :

« Je faisais partie des premiers opticiens qui exerçaient ce métier dans le Marais. Nous n’étions que 3 (ils sont environ une trentaine aujourd’hui) mais j’ai d’abord commencé à Choisy le Roi où Mr Candess a fait confiance au jeune opticien que j’étais me confiant la responsabilité de tout le magasin…   » 

Puis son voyage en Californie :

 » Au bout d’un moment, j’ai eu envie d’autre chose et du coup, en 1987 me voilà parti pour Los Angeles où je fais des rencontres passionnantes …et déterminantes car je décide en rentrant à Paris de ne plus travailler en mode « traditionnel » mais de ne faire que des créateurs: Alain Mikli, JP Gaultier …etc J

Je propose un choix énorme de montures de créateurs tout en proposant également de la grande distribution comme je l’avais vu faire aux États Unis.

J’ouvre mon magasin rue St Placide, tout va bien,  je suis heureux…. »

read-loop

« … Et puis je reprends des études… toujours en pensant au modèle américain … eux, ils sont toujours en train de se remettre en question, de vouloir ré-inventer les choses .

 Je me spécialise donc à la Faculté de sciences d’Orsay pour devenir opticien optométriste.

Entre-temps, en vacances au Club Méditerranée en Martinique, j’ai rencontré une femme merveilleuse, que j’épouse et avec laquelle j’aurai 3 superbes enfants …

Et le temps passe et je m’aperçois que l’optique évolue, que tout le monde va vouloir faire de l’optique et donc qu‘il va falloir sortir du lot…

Tout à fait par hasard j’apprends par le président de la Cour des Comptes venu faire des lunettes à mon magasin, que l’optique est « dans le collimateur ». Nous sommes en 2013…

L’opticien pâtit d’une mauvaise image de marque: c’est celui qui arnaque les mutuelles pour faire du profit. Et du coup la décision est prise de plafonner les remboursements… »

zenitude-profonde-eric-saadoun-read-loop

Eric Saadoun est intarissable sur sa passion …              ©bouchine

« A bien réfléchir, je me rends compte que l’avenir est bouché, les opticiens se multiplient…

Et c’est à cette époque que, sur une plage de Puta Cana,  je rencontre Laurent (ndlr. son futur associé dans l’aventure Read Loop) et nous sympathisons…

– Les lunettes-loupes ça te dirait ?

« Celles que l’on trouve en pharmacie sont un peu désuètes, j’en conviens, mais je suis opticien quand même alors l’idée de vendre des « lunettes-loupes » ne me branche pas plus que çà. Je ne donne pas suite .

Mais Didier Migaud ne m’avait pas menti: la Cour des Comptes épingle l’optique et les mutuelles plafonnent les remboursements. Une sorte de nivellement par le bas s’opère alors.

Je décide finalement d’appeler Laurent et on se retrouve pour un petit déj’ chez Dupont Durand.

Laurent c’est tout le contraire de moi. Moi je travaille dans l’humain, le relationnel, lui est calé en informatique, a monté des trucs … On se complète et pourtant on est un peu pareils …

– Il faudrait qu’on fasse des lunettes comme celles que tu portes!

Au bout d’un peu plus d’une heure, le projet est lancé: « On va faire des LUNETTES DE LECTURE DE CRÉATEUR… »

zenitude-profonde-read-loop

« On décide de créer 26 modèles de lunettes… »

Voyage à Hong Kong, anecdotes rigolotes et autres quiproquos, Eric Saadoun raconte son parcours comme s’il s’agissait d’un film.

Read Loop Confort

Les deux associés s’évertuent à faire les choses dans les règles.

zenitude-profonde-eric-saadoun-read-loop

Eric Saadoun a tout fait dans les normes car il ne s’agit pas de vendre n’importe quoi … et là c’est un opticien spécialisé qui vous parle …

Tout doit être certifié, (et en France, il y a des normes dont la validation par le labo coûte très cher…), chez Read Loop, les matériaux sont sélectionnés de façon très « pro »(polycarbonates et pas propionates car les branches doivent être solides tout en restant flexibles !)

Les voilà enfin !

Read Loop confort

Quelle bonne idée que ces lunettes de lecture READ LOOP!

zenitude-profonde-read-loop

13 modèles …7 couleurs  … 99 produits en comptant les solaires

READ LOOP a exactement le même niveau d’exigence qu’un opticien et crée ses collections comme un opticien-créateur… pour un peu moins de 50€.

 

Les lunettes DIGITALES

C’est une collection à part destinée à protéger les yeux de la lumière bleue.

Petit rappel à propos de la lumière bleue:

La lumière bleue, aussi appelée lumière à haute énergie visible (HEV) au sein de la partie bleue et violette du spectre de lumière, est une onde de lumière particulièrement intense émise par beaucoup d’appareils électroniques modernes, ordinateurs, tablettes, téléphones intelligents et même les fluocompactes.

Des recherches récentes ont démontré que la surexposition à la lumière bleue pouvait provoquer des problèmes de vision comme les cataractes et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Les implications à long terme ne font que commencer à être étudiées, mais l’impact à court terme de la fatigue visuelle liée aux écrans numériques affecte les individus quotidiennement.

Les professionnels de la vue ont noté une augmentation soutenue du nombre de patients qui souffrent de fatigue visuelle liée aux écrans numériques (en particulier à l’ordinateur); les symptômes comprennent des yeux secs et irrités, une vision trouble, des maux de tête, et des douleurs au cou et au dos.2607-01-Comfort-Patchwork-Face-HD-1200x1200px

Une étude médicale de Harvard souligne que « la lumière bleue de haute énergie visible (HEV) représente, depuis des années, la forme de lumière la plus néfaste pour la rétine.

À la suite d’une exposition chronique, on peut s’attendre à une croissance à long terme du nombre de cas de dégénérescence maculaire, de glaucome et de maladies dégénératives rétiniennes. »

2607-03-Comfort-Patchwork-Face-HD-1200x1200px

Dans un document publié par l’American Macular Degeneration Foundation (AMDF), l’on rapporte que « les rayons bleus du spectre semblent accélérer la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DLMA) plus que tout autre rayon du spectre. »

De plus, dans un rapport de la Beaver Dam Eye Study, il a été démontré « qu’une exposition à la lumière bleue chez les adolescents et les personnes dans la vingtaine et la trentaine, peut devancer de 10 ans le risque d’apparition de la DMLA et double le risque de souffrir de cécité au cours de la vie. »

2607-06-Comfort-Patchwork-Face-HD-1200x1200pxAfin de préserver la santé des yeux et d’aider les adultes, les enfants et les adolescents à s’adapter au mode de vie axé sur le numérique, l’industrie de l’optique investit dans de nouvelles technologies de verres qui permettent d’améliorer l’expérience numérique tout en réduisant la fatigue visuelle,

Des lunettes d’ordinateur aident l’œil à s’ajuster à la distance intermédiaire des objets tels les écrans d’ordinateur.

Lunettes de protection écran Tradition Écaille mate

Ces verres permettent à l’œil de se détendre tout en offrant un large champ de vision, et le revêtement antireflet aide à combattre la fatigue visuelle en diminuant l’éblouissement causé par la lumière crue intérieure et extérieure tout en améliorant le contraste de l’affichage numérique.

Il existe même des verres qui absorbent de façon sélective la lumière bleue nocive en l’empêchant de pénétrer la cornée. Ces verres sont soit imprégnés de mélanine ou possèdent un revêtement permettant de filtrer la lumière bleue.

READ LOOP propose une collection de lunettes digitales qui vont permettre de lutter contre tous ces désagréments en retenant 45% des rayons néfastes !

Lunettes Read Loop anti lumière bleue

(cliquez sur l’image si vous voulez voir leurs modèles)

Partant du principe qu’il vaut mieux prévenir que guérir, j’ai bien l’intention d’équiper tout le monde chez moi !

N’étant pas particulièrement concernée, je ne vous ai pas parlé en détails de la collection Read Loop Drive, idéales pour la conduite de nuit.

zenitude-profonde-read-loop

 

Par contre je compte bien très prochainement évoquer la collection Read Loop Sunrise…

Photo Read Loop

Des solaires hyper originales (comme tout ce que fait Read Loop d’ailleurs)…

Read Loop – Designed in Paris

D’ici là, prenez grand soin de vos yeux !

Infos pratiques (prix, modèles, etc …) sur le site READ LOOP
Crédits photos : Read Loop et bouchine
5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :