J’ai eu le plaisir de rencontrer Nadine Charvolin lors d’une présentation presse des pièces que le Théâtre de la Croisée des chemins proposera cet été à Avignon


RENCONTRE AVEC NADINE CHARVOLIN, UNE FEMME TROP TOUT

En général, je fais confiance à Mahmoud Ktari qui dirige ce petit théâtre et choisit généralement des spectacles qui – dans leur grande majorité – me plaisent beaucoup.

(Je vous présenterai d’ailleurs très bientôt la sélection de pièces que j’ai l’intention d’aller applaudir cet été à Avignon.)

RENCONTRE AVEC NADINE CHARVOLIN, UNE FEMME TROP TOUT zenitude profonde le mag Les comédiens venus nous présenter leur(s) pièce(s) – ©zenitudeprofondelemag.com

Nadine était donc là, vêtue d’une tunique jaune et d’un sourire radieux .

Fort heureusement car sa bonne humeur a suffit à illuminer ce mercredi frisquet et pluvieux (bien que nous
soyons quand même début juin!)
Nadine, c’est le genre de femme qui d’emblée inspire une sorte de sympathie qui s’amplifie encore
davantage lorsqu’on bavarde avec elle…
Du coup nous avons bavardé…
De tout et de rien.
Jusqu’à ce que je lui demande le nom de son spectacle et la voilà qui me répond:

– TROP TOUT !!!

– Ah bon ?

J’avoue que je suis très souvent amusée par le nom des compagnies théâtrales qui rivalisent d’originalité… «Saynète et sans bavure », «La Boîte à lettres», «Le Monde au Balcon», «Les Joues Rouges» En général il s’agit de jeux de mots dont l’explication est plutôt aisée… mais alors là « TROP TOUT » m’a plutôt interloquée…

Alors j’ai tout simplement demandé à Nadine de m’expliquer …
Et voici ce qu’elle m’a raconté…

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

– Alors explique-moi ce « TROP TOUT »?

TROP TOUT NADINE CHARVOLINJ’ai eu un jour envie d’écrire et j’aime bien suivre mes envies… Les mots sont venus très facilement comme une évidence. Puis j’ai fait une lecture à une amie qui m’a dit : «Tu parles toujours de la même chose : la Norme …»

J’ai alors réalisé que depuis toujours j’avais entendu des réflexions qui me signifiaient que j’étais hors norme : trop grande, trop noire, trop expansive, trop joyeuse, trop maigre puis trop grosse, trop impressionnante… (liste non exhaustive…)

J’avais trouvé le fil conducteur! TROP TOUT montrait le bout de son nez je l’ai laissé me conduire. Trop facile non?

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Quel est ton parcours et quand t’est venue l’envie de faire du théâtre?

TROP TOUT NADINE CHARVOLINJ’ai dansé pendant de longues années puis j’ai fait une pause voulant me consacrer à mon nouveau rôle de maman. Lorsque j’ai décidé de reprendre du temps pour moi, je n’entrais plus dans mes tutus.

J’avais souvent eu l’envie de faire du théâtre, le moment était venu…
Après dix années d’ateliers, de stages, de master class et d’expériences, j’ai fini par monter ma compagnie Aussi… Mais pas que ! pour pouvoir faire ce que je veux, comme je veux, là où je veux.

Et cette année, là où je veux c’est Avignon !!!

 

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Les photos du dossier de presse sont … TROP justement! Un tutu et …des Doc Martens rouges!!! J’imagine que c’est toi qui choisis tes costumes de scène ou en tous cas que tu as ton mot à dire! Alors, explique moi comment t’est venue l’idée d’une telle association: les idées te viennent comme ça brusquement ou tu réfléchis en te demandant si le tutu ira plutôt avec …tiens des Doc rouges !

Les doc sont mes chaussures favorites, j’en ai de toutes les couleurs que je porte aussi bien avec des jupes que des pantalons.
J’aime les couleurs. Et le rouge comme le noir (oui je sais le noir n’est pas une couleur mais bon !) ont une place de choix. Natacha Costechareire ma costumière était partante pour un costume alliant ces deux couleurs qu’on retrouve d’ailleurs dans la scénographie.
Le tutu est venu plus tard au cours de la mise en scène pour évoquer le coté parfois lunaire et fantasque du personnage .

 

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

J’aurais tendance à dire qu’avec une telle personnalité tu n’es pas du genre à avoir le trac avant de monter sur scène… mais il paraît qu’on l’a toujours un peu ??? C’est vrai?

TROP TOUT NADINE CHARVOLINCertains disent que le trac vient avec le talent, alors pour le talent je repasserai dans une seconde vie… Pour moi une représentation est une rencontre avec spectateurs et je n’ai pas peur de rencontrer les gens, c’est chaque fois une nouvelle aventure et j’adore cela.
Par contre depuis que je porte mes propres mots c’est un autre genre d’angoisse qui m’étreint. Ce n’est pas au moment d’entrer en scène, c’est bien avant, quand les choses commencent à se matérialiser : l’organisation des premières répétitions, la perspective des premières dates. Là c’est la peur de ne pas arriver au bout, d’être malade ou morte avant d’avoir fait ce que j’avais à faire.

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Venons-en à ce spectacle que personnellement j’ai TROP hâte de découvrir. Ta mission – si tu l’acceptes – est de nous le présenter sans nous le dévoiler… on t’écoute!

TROP TOUT NADINE CHARVOLINBien entendu j’accepte la mission mais fais attention tout s’autodétruira dès que tu en auras pris connaissance :o)

TROP TOUT est comme moi il n’entre dans aucune case…

Il n’a pas été pensé; il est venu de ce que je ressentais et je dois remercier mes deux metteurs en scène, Nadine EMIN pour la création, Thomas BOBICHON pour la suite qui ont su m’accompagner en respectant ce non-postula. Le pari est de promener le spectateur dans le quotidien et dans la tête d’une femme qui déborde légèrement du cadre mais n’essaie pas d’être autre qu’elle-même, avec ses joies, ses questionnements et ses peines. Le spectateur assiste à des instants de sa vie, rencontre les gens qu’elle a croisés, découvre ses ressentis, son fonctionnement et parfois son désarroi.

Le voyage se déroule en mots, en images, en chansons, en rythme.
Alors que je n’avais aucune idée prédéfinie sur sa forme, je me suis laissée porter et TROP TOUT m’a emmenée vers la légèreté et la profondeur, la drôlerie et la poésie sans jamais être moralisateur…

On ne peut donc lui coller aucune étiquette, chaque spectateur le mettra dans la petite boîte qu’il aura choisie, l’essentiel étant qu’il ait passé un surprenant, et je l’espère agréable, voyage… hors norme ?

 

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Avignon cet été, et après… tu dois avoir plein de beaux projets pour la rentrée…raconte-nous …

 

TROP TOUT NADINE CHARVOLIN

Le gros projet de la rentrée c’est Lakklé des Chants, un voyage initiatique pour tous dont je suis l’auteure.Il se déclinera sous différentes formes :
Une version contée, pour les petits lieux et les appartements, juste une scénographie minimaliste et les mots.
Une version spectacle musical pour les scènes plus grandes que j’occuperai avec Illya Amar, un vibraphoniste.
Une version livre puisque j’ai confié mes mots à Francis Faillenet, un jeune illustrateur, qui les a merveilleusement mis en images.

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Plus perso maintenant dis moi tu ne sortirais jamais sans ….

 

Etre propre, parfumée et m’être adressé un sourire dans la glace.

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Ton roman favori?

TROP TOUT NADINE CHARVOLIN

Mon livre fétiche n’est pas un roman : Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estés, nous parle des contes qui nous racontent les femmes… passionnant !!!

 

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Un film que tu pourrais revoir 10 fois sans éprouver le moindre ennui?

TROP TOUT NADINE CHARVOLIN

West side story !

Les roucoulades de Maria et Tony m’ennuient un peu mais tout le reste est trop top !

La musique les chorégraphies sont extra…ordinaires , je ne m’en lasse pas.

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Dans ton sac à main on trouve ?

TROP TOUT NADINE CHARVOLINLa moitié de ma vie, comme dans le sac de toutes les femmes :o)
Du parfum
De la crème pour les mains
Des flyers, il faut toujours en avoir sur soi
Du rouge à lèvres
Mon téléphone et de quoi le recharger
Des écouteurs (la musique c’est la vie !)
Un trousseau de clés digne d’un gardien de prison
Des stylos, que je perds régulièrement
Un portefeuilles rempli de cartes diverses, de petites listes de choses à faire, de récépissés de paiement que je finis toujours par jeter…
Bref mon sac est toujours trop lourd!

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG Un personnage historique (Homme ou Femme) avec qui tu prendrais plaisir à discuter ?

TROP TOUT NADINE CHARVOLIN

LE créateur, s’il y a en un… trop de questions à lui poser !

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG Le génie de la lampe te propose d’exaucer trois vœux, tu lui demandes… ?

TROP TOUT NADINE CHARVOLIN

Santé et épanouissement pour tous, moi y compris bien sûr !
– Un monde dans lequel chacun serait respecté dans ce qu’il est et dans ses choix
Une planète terre qui pourrait recommencer à respirer

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG Et en plus des vœux du génie – c’est ton jour de chance – tu gagnes 100 000 € au loto tu en fais quoi ?

TROP TOUT NADINE CHARVOLIN

Je suis très très joueuse, mais ne joue à aucun jeu d’argent. C’est une chance de chaque jour…

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Quand tu ne portes pas tutu et doc rouges, au niveau vestimentaire, tu es plutôt classique ou olé olé ?

Pas classique du tout !!!

Je porte ce qui me plait, ce dans quoi je me sens bien et dans quoi je me trouve belle, sans souci de la mode ni du moment. L’essentiel est de me sentir moi.
Toujours des bijoux, souvent des écharpes, des chapeaux… et les doc c’est presque tous le temps sauf en été.

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Tu pars en vacances … sur une île déserte, dans une petite ferme isolée en pleine campagne, en retraite Yoga en Inde ou en city trip à Bangkok?

TROP TOUT NADINE CHARVOLIN

Tu comprendras en voyant mon spectacle! 

J’ai parfois une façon un peu particulière de prendre des vacances, je te laisse la surprise…
Je pense que mes prochaines vacances seront une retraite silencieuse, j’y pense depuis longtemps je suis curieuse de savoir ce que cela me ferait découvrir comme sensations

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Et pour finir ton portrait – chinois – en 5 questions ?

– Si tu étais une saison ce serait : le print-été, le renouveau du printemps, le soleil et l’énergie de l’été
– un dessert : une simple tarte aux fruits, pâte brisée, sans crème pâtissière
– Une ville : Lyon, j’adore ma ville, les quais, les ponts, la vie y est assez douce
– Un parfum : Patchoulis de Réminiscence
– Un bijou : de grosses boucles d’oreilles en argent

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Et pour finir as-tu une petite anecdote à nous raconter?
Un truc qui sur le moment t’avait plutôt inquiétée et qui aujourd’hui te fait sourire?

J’avais 18 ans lorsque j’ai travaillé dans un bureau. Je portais une boucle d’oreille constituée d’une longue plume rose et turquoise, ce qui était à l’époque complètement incongru. J’avais un poste administratif, un travail parfaitement ennuyeux. Ma cheffe de service, une femme très pointilleuse et désagréable, m’a dit dès la première semaine que je n’avais rien à faire ici; que je serais plus à ma place à vendre des fleurs.
Sur le coup je l’ai très mal pris, c’était discriminatoire pour les fleurs :o)
Aujourd’hui je me dis que cette femme était une visionnaire : effectivement je n’étais pas à ma place dans un bureau à mettre des coups de tampons sur des imprimés, j’étais plus faite pour les trois coups, qu’on ne tape hélas plus au théâtre…

LOGO ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Mille mercis Nadine de nous avoir permis de te connaître un peu plus et rendez-vous d’ici quelques semaines à Avignon!

Merci à toi et au plaisir de te revoir !!!

TROP TOUT

TROP TOUT
Durée : 1h15 – Genre : Théâtre tout public
Mise en scène : Nadine EMIN – Thomas BOBICHON
Texte et interprétation : Nadine Charvolin

5 – 28 Juillet 2019 Festival d’Avignon

Théâtre de la Croisée des Chemins

18h30 – Salle Côté Cour 

Relâche les 8, 15 & 22 juillet.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :