A l’occasion de son exposition « TRACES » qui se tient jusqu’au 15 octobre à la Galerie HN (ndlr. Hélène Nougaro), Olivier Legrand se dévoile …

Olivier, vous êtes né au sein d’une famille d’artistes ?
Ma mère peignait et mon père était compositeur.

Enfant, je dessinais tout le temps, dans une odeur de peinture, parmi des centaines de livres d’arts. J’apprenais le solfège et le piano, les concepts du plaisir et du travail ne faisait qu’un, comme l’art et la vie.

Comment parvenir à dessiner sa propre place d’Artiste parmi tant de talents ?
En étant réceptif aux situations de déclenchement émotionnel intimes et sensible.
Lors de l’enterrement de mon père, Michel dirigea le Requiem de  Fauré, sortant de cette tempête émotionnelle magnifique, je devais aider un ami de Francis Bacon, Michel Warren, qui peignait des corps ensanglantés très sombres, à descendre ses immenses tableaux par les toits.  La vue de ces œuvres noires qui se détachaient sur le ciel bleu m’a interpellé : on peut exprimer une puissance comparable à dix millions de watts de sono ou d’un orchestre symphonique sur une surface qui arrête le temps.
J’avais à peine 20 ans et posais définitivement les baguettes de tambours du groupe de rock dont j’étais le batteur, pour m’accrocher à mes pinceaux.

 

Pourriez-vous nous dire quelques mots sur la façon dont vous travaillez, sur votre démarche ?

Les sujets observés sont toujours liés a mon vécu, à mon entourage direct, je prend d’innombrable photos dont je fais ensuite des croquis, pour cerner l’essentiel, puis , une fois le risque pris, ces assemblages sont retravaillés sur le tableau, éliminant le superflu ou renforçant le nécessaire, et le geste de peindre inscrit les lumières et harmonies sur les mélodies des formes.
Je broie mes couleurs à la main, comme on l’a fait pendant des siècles, avec des huiles et des résines naturelles,  ce qui donne à la peinture d’infinies possibilités et une profondeur spécifique au tableau.

Quelques mots sur Olivier Legrand

Olivier Legrand est le fils du compositeur Raymond Legrand et de Paulette Bonimont, le frère de l’écrivain Benjamin Legrand et le demi-frère du compositeur Michel Legrand.

Olivier apprend la peinture dès son plus jeune âge mais il rêve d’abord de rock n’roll.

Il débute comme batteur du groupe The Frenchies avec le chanteur Martin Dune (qui sous son vrai nom, Jean-Marie Poiré, sera plus tard l’auteur et le réalisateur des Visiteurs, entre autres films célèbres). Le premier disque du groupe s’appelle Lola Cola et sort chez Harvest, un label EMI. Les Frenchies continuent un moment, sans Martin Dune, avec Chrissie Hynde comme chanteuse. Olivier joue ensuite dans quelques groupes parisiens, en particulier avec Jean-Pierre Kalfon dans Monsieur Claude.

Il renonce alors à la musique pour se consacrer totalement à la peinture

Après avoir longtemps vécu à Laguna Beach, en Californie, terre de prédilection pour sa peinture hyperréaliste, il vit actuellement dans le sud est de la France (La Colle-sur-Loup). Il a exposé à Paris puis en Suisse, aux États-Unis, à Londres et à Shanghai.

Il a trois enfants, Lou, Victoria, chanteuse du groupe alternatif Beach House, et son fils, Alistair, qui est réalisateur. (source Wikipédia)

Affiche A3 Legrand projet 1-2016

Quelques mots sur la Galerie HN

Après avoir collectionné pendant 20 ans les œuvres des peintres que Claude et elle avaient rencontrés,  Hélène a eu envie aujourd’hui de les faire connaître.

La galerie Hélène Nougaro n’est donc pas seulement une galerie d’art contemporain, mais un lieu où Hélène pose son empreinte.

portrait-hene-nougaro-fanfare
La galerie est située juste à côté des Trois Mailletz, une institution de la nuit parisienne ou après-guerre les plus grands musiciens de jazz américains ont joué…
Infos pratiques:
www.galeriehelenenougaro.com
17 rue du Petit Pont 75005 Paris
Métro ligne 10 – Cluny Sorbonne
Métro ligne 4 – St Michel
Bus 47 – Petit Pont
La galerie est ouverte du mardi au samedi de 14h30 à 19h et sur rendez vous.
8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :