Incontournable en ces temps incertains …

Stress, manque de sommeil, morosité ambiante, baisse des températures et du taux d’ensoleillement …

Toutes les conditions sont réunies pour que nos défenses immunitaires prennent un coup de mou.

Notre organisme est affecté et on ne sait pas exactement pourquoi mais on se sent raplapla.

Outre ce fameux virus dont on ne sait pas vraiment grand chose – sauf qu’il est extrêmement contagieux et peut aussi être extrêmement dangereux – notre organisme doit aussi faire face à de nombreuses infections respiratoires et digestives comme la grippe saisonnière, la gastro-entérite, la rhinopharyngite et le rhume.

Très contagieuses elles-aussi, ces maladies se transmettent principalement par voie aérienne ou lorsque nous sommes en contact avec une personne ou un objet infecté. La grippe saisonnière et la gastro- entérite restent les infections les plus fréquentes en France aujourd’hui. En effet, chaque année, la grippe touche entre 2 à 6 millions2 de personnes et la gastro-entérite aigüe entraîne de 1,4 à 4 millions de consultations en médecine générale.

Des infections qui, si elles sont le plus souvent bénignes, n’en restent pas moins très éprouvantes pour l’organisme.

Les sujets les plus touchés sont les enfants et les personnes âgées mais également les personnes dont le système immunitaire est affaibli donc inapte à défendre l’organisme face à la virulence de certains virus ou bactéries.

Renforcer notre système immunitaire dès l’automne!

Afin de mieux lutter contre les infections saisonnières et d’anticiper ce phénomène, j’ai depuis quelques années adopté quelques habitudes.

Un petit déjeuner riche en vitamines…

Incontournable en toutes saisons en ce qui me concerne, il l’est encore plus lorsque notre organisme n’est pas au meilleur de sa forme côté défenses immunitaires. Le jus de fruits frais fait partie – avec les noix de cajou, les crawberries et la maca – des « alicaments » dont je ne peux me passer.

On sait depuis belle lurette, études à l’appui, que l’administration de vitamine C conduit à une amélioration de plusieurs paramètres de l’immunité, comme les activités antimicrobiennes, la prolifération des lymphocytes en réponse à une infection, la synthèse d’immunoglobulines, la production de cytokines…

Dormir avec la fenêtre ouverte ou au moins en « espagnolette »

Une habitude qui m’aurait semblé dingue lorsque je suis arrivée de ma Martinique natale mais qui aujourd’hui m’est habituelle. Et puis s’il fait froid, on s’achète une couette plus chaude ou on troque la nuisette contre pyjama et chaussettes (moins sexy mais beaucoup plus confortables)

L’idée étant que l’air se renouvelle et surtout que les virus et autres bactéries qui adorent les atmosphères …confinées, se sentent mal à l’aise et s’en aillent. Raison pour laquelle, même et surtout si vous ne dormez pas fenêtre ouverte comme moi, il est primordial d’aérer son logement chaque jour pour renouveler l’air.

La vitamine D

Mon médecin me prescrit une ampoule tous les 6 mois. Pour les os et pour le système immunitaire.

D’ailleurs saviez-vous qu’une étude récente de l’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) a montré qu’en France 80% des Français sont carencés en vitamine D ? Évidemment quand on sait que la principale source (pour 2/3) d’apport de vitamine D étant l’exposition de notre peau aux rayons du soleil on comprend mieux.

Et dans un communiqué de presse datant de mai 2020, l’Académie nationale de Médecine confirme sa recommandation (qui datait d’un rapport de 2012) d’assurer une supplémentation de vitamine D dans la population française;

– recommande de doser rapidement le taux de vitamine D sérique (c’est-à-dire la 25 OHD) chez les personnes âgées de plus de 60 ans atteintes de Covid-19, et d’administrer, en cas de carence, une dose de charge de 50.000 à 100.000 UI qui pourrait contribuer à limiter les complications respiratoires ;

– recommande d’apporter une supplémentation en vitamine D de 800 à 1000 UI/jour chez les personnes âgées de moins de 60 ans dès la confirmation du diagnostic de Covid-19.

Cette année j’ai déjà pris « mon ampoule » mais je pense essayer la prochaine fois cette nouveauté des Laboratoires PiLeJe. Comme il se prend pendant 5 jours je me suis dit que l’effet sera peut être plus durable que l’ampoule que je prends en une seule fois …qui sait?

D3 BIANE SPRAY 1000 UI

Il s’agit d’un complément alimentaire à base de vitamine D3 d’origine végétale issue de lichen des rennes. Ce produit est compatible avec un régime vegan, le flacon contient 15 doses de 5ml et la posologie est : Prendre 5 ml par prise, à boire pur, 3 fois par jour

Ce flacon spray sublingual de 20 ml contient environ 133 pulvérisations. Il faut l’agiter avant l’emploi et il peut être gardé 24 mois une fois ouvert

Prix public indicatif: 9,60€ Ingrédients : Huile vierge de colza2 & Vitamine D3 d’origine végétale.

Bien sûr certains compléments alimentaires comme la spiruline ou la maca sont eux aussi de bons alliés.

Mais moi qui suis sujette aux infections au niveau de la sphère ORL (rhume, rhinite aiguë virale, sinusite aiguë virale, l’otite moyenne aiguë virale, pharyngite virale, angine…) il me faut des solutions efficaces pour «booster » mes défenses immunitaires et ne pas me retrouver alitée pendant plusieurs jours…

Certaines plantes contiennent des principes actifs naturels qui permettent de moduler l’immunité. De ce fait, l’apport de certaines d’entre elles associées à des probiotiques est particulièrement intéressant pour renforcer l’activité antivirale.

Je n’en citerai que trois mais si cela vous intéresse, il existe des sites très complets dédiés aux plantes et à leurs bienfaits.

L’astragale dont les racines ont comme propriété de stimuler les défenses immunitaires. Cette propriété est due à la présence de nombreux polysaccharides parmi ses principes actifs.

Le thym : En Allemagne, la commission E16 considère le thym comme
un broncho spasmolytique, expectorant et antibactérien. Il est utilisé en cas d’encombrement des voies respiratoires supérieures et dans les symptômes de bronchite.

La menthe poivrée : Le menthol présent dans cette plante lui confère des propriétés antiseptiques et une sensation de fraîcheur. La menthe poivrée présente aussi des propriétés analgésiques. L’European Scienti cCooperative on Phytotherapy (ESCOP) recommande l’huile essentielle distillée de la plante pour les troubles digestifs et la toux. 

Parmi les incontournables qui aident à lutter contre les petits bobos de cette saison, je voulais aussi vous présenter le baume au Ravintsara de BE TSARA .

Baume au Ravintsara – BETSARA ©zenitudeprofondelemag.com

Ce baume composé de lavande officinale, d’huile de tournesol, de cire d’abeilles et de beurre de karité a les mêmes vertus que le fameux « Vicks Vaporub » de mon enfance.

Il s’utilise d’ailleurs de la même façon – à savoir en friction sur la poitrine, le dos et la gorge – en cas de refroidissement. Et je peux vous dire qu’il est tout aussi efficace.

Mais au fait, qu’est-ce que le Ravinstara?

Le ravintsara est un arbre touffu qui mesure entre 15 et 30 mètres de haut implanté à Madagascar. Les produits à base de Ravintsara aident à traiter les affections bronchiques et ORL.

Outre le baume au Ravintsara, la marque BE TSARA commercialise d’autres produits que vous pouvez retrouver sur leur boutique en ligne.

BE TSARA, une belle histoire d’amitié…

En novembre 2009, Tahina SPIRAL, Franco Malgache né à Grenoble, retourne dans son pays d’origine pour commencer sa plantation de Ravintsara sur les terres de sa famille à Sahambavy. Et la même année, il crée sa société : SARL GARCILASIO.

Mais sa première récolte en 2011 le confronte aux conditions des producteurs malgaches face aux grands groupes d’exportateurs. 

Surpris et déçu du non-respect du travail malgache, il rejoint d’autres producteurs avec lesquels il crée la PNPF Ravintsara (Plateforme Nationale pour la Promotion de la Filière Ravintsara), dont l’objectif sera de revaloriser le travail des producteurs face aux exportateurs et de créer un langage unique sur la production du Ravintsara (mêmes termes). Il en devient président (2011 – 2012).

Parallèlement, il réfléchit à la possibilité de vendre directement ses produits en France. Pour cela, il reprend contact avec son ami d’enfance à Grenoble, Tristan IMBERT qui adhère totalement au projet et quitte son travail en septembre 2014 pour s’y consacrer.

Les deux amis fondent la SARL Akal NIVAS sur le sol français et créent la marque BE TSARA en avril 2015.

Et en 2018, Teddy DACHET – le troisième T de la bande des trois qui se connaissent depuis l’âge de Trois ans – rejoint l’équipe et devient leur associé. C’est lui qui prend en charge la relation client.

À Madagascar, Tahina travaille avec trois hommes avec qui il a forgé des liens de confiance, un vrai sens du travail d’équipe et de partage : Rambinina, Ratsimba et Léon.

Quand je vous disais que c’était une belle histoire!

Avec tous ces « tuyaux », je suis maintenant sûre que vous êtes fin prêt(e)s à affronter l’hiver, non ?

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :