Mon petit doigt me dit que vous aurez bientôt beaucoup de temps à consacrer à la lecture…

C’est donc le moment de vous donner mon avis sur mes 2 dernières lectures.

EUGÈNE ET MOI DE KATHERINE PANCOL

On ne présente plus Katherine Pancol, l’un des plus grands phénomènes de ces dernières années. Son roman Les Yeux jaunes des crocodiles, devenu un « classique », lu et apprécié toutes générations confondues, a été traduit dans une trentaine de pays. Adapté au cinéma par la réalisatrice Cécile Telerman, Les Yeux Jaunes… a, là aussi, connu un grand succès. Il faut dire qu’entre le scénario et le casting (Julie Depardieu, Emmanuelle Béart, Patrick Bruel, Alice Isaaz, Jacques Weber… ) le succès était pratiquement inévitable .

J’ai dévoré toute la série. Accompagnant Iris Dupin et Joséphine Cortes dans leurs pérégrinations dans la Valse Lente des Tortues avant de suivre celles d’Hortense à New York (Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi)…

J’avais déjà été un peu déçue par Muchachas que j’ai acheté dès sa sortie. Et là j’avoue que Eugène et moi, sorti le 4 novembre dernier, ne m’a pas autant touchée que les aventures d’Iris, Joséphine, Hortense et …les autres!

Certes le décor est magistralement planté : La jeune héroïne évolue de Paris à un village perdu au fin fond du Mexique avant de se retrouver… à Saint Trop’!

C’est tout l’art de Katherine Pancol. Parvenir à faire évoluer ses personnages dans des lieux éclectiques et ce dans un tourbillon d’émotions. Il leur arrive toujours tellement de trucs incroyables!!!

Les deux jeunes héroïnes ? Katherine et Eugène, aux personnalités totalement différentes, entretiennent une relation étrange…

Finalement tous les ingrédients d’un « bon Pancol » sont là ! Alors pourquoi étais-je un peu déçue en refermant ce roman?

Peut-être à cause de l’invraisemblance de certaines situations que je n’ai pas réussi à croire et qui m’ont immédiatement « perdue ». Je ne me sentais plus aussi impliquée dans cette histoire qui souvent sonnait faux…

Ou serait-ce ce féminisme omniprésent qui imprègne chaque chapitre et occupe toute la place?

Mais quoi qu’il en soit, ce roman reste néanmoins « un Pancol » autrement dit on passe un excellent moment!

EUGENE ET MOI de KATHERINE PANCOL

Illustrations Anne Boudart

Editions Albin Michel

200 pages – 140 X 205 – Prix conseillé 17,90€

BOUTIQUE HOTEL DE CHRISTIAN DORSAN

Un roman plein de péripéties et de rebondissements.

Et qui vous tient en haleine! (Je n’ai pas pu le lâcher et je l’ai lu d’une traite)

Si je vous le présente en même temps que celui de Katherine Pancol, c’est que je leur ai trouvé une sorte de similitude… Peut-être parce que le héros se retrouve lui aussi dans un environnement exotique, et qu’il tombera sur des gens qui, eux aussi, cachent un secret inavouable?

Ce héros qui, pour fuir le mariage de son ex-amant s’enfuit sur une île qui pourtant …lui rappelle « EX ». Et là, sur cette île, il observe. Il observe les autres touristes et leurs lubies, il s’éloigne aussi de l’hôtel pour découvrir la vie des autochtones. Et c’est d’ailleurs ce qui le mènera à une découverte… incroyable!!! Je ne vous en dis pas plus!

Au-delà de l’histoire elle-même, c’est l’écriture de Christian Dorsan, que je découvrais en tant qu’écrivain, qui m’a beaucoup plu. Facile à lire mais en même temps, chaque phrase induit une émotion chez le lecteur.

Je vous invite vivement à lire BOUTIQUE HOTEL que vous pouvez vous procurer ICI.

À propos de l’auteur :

Nantais d’adoption, originaire de la région de Bagnols sur Cèze, Christian Dorsan s’intéresse à la théosophie, le martinisme, tout ce qui gravite autour de l’essence de l’homme. 

Il collabore au magazine « L’Indic ».

Membre des Romanciers Nantais, Christian Dorsan auteur du « Quart d’heure bagnolais »  partage sa vie entre Nantes et Bagnols sur Cèze où demeurent ses souvenirs. Après « Les saisons de l’Isthme » (Paulo Ramand, 2012), Le syndrome Erdman (2015, Bookelis), « Papa, c’est encore loin quand je serai grand ? » publié chez Paul&Mike, « Le quart d’heure Bagnolais » (2017, Presses Littéraires), Les Innocents (2018, La P’tite Helene Eds) À quel sein se vouer (2019, Presses Littéraires), Boutique Hôtel est son septième roman.

Je ne saurais que trop vous inciter à le lire! (Quant à moi je vais très rapidement me plonger dans les six autres.)

Infos pratiques

BOUTIQUE HOTEL DE CHRISTIAN DORSAN
Éditeur : VIBRATION EDITIONS (01/09/2020)

EAN : 9782490091300 
162 pages – Prix conseillé 17€

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :