Hier, à l’Espace Grenelle, s’est tenue la conférence de presse de présentation de l’édition 2022 de ce guide…

Quelques mots à propos de l’association « Les Plus Beaux Détours de France »

Créée en décembre 1998, à l’initiative de Jean-Jacques Descamps, alors maire de Loches et ancien Secrétaire d’État au Tourisme, l’association « Les Plus Beaux Détours de France » est désormais présidée par Hervé Mariton (ancien ministre, maire de Crest).

L’association publie ce mois-ci la 24e édition de son guide annuel.

Les Plus beaux Détours de France accueillent cette année Tende (Alpes-Maritimes) et Thouars (Deux-Sèvres).

Tende

Au cœur de la Vallées des Merveilles, ce bourg médiéval constitue l’ultime étape française avant le Piémont italien.

Thouars

Construite sur un promontoire rocheux, cette place forte du XIIe siècle possède encore une grande partie de ses anciennes fortifications et le château des Ducs de la Trémoïlle reconstruit au XVIIe siècle.

Dinan

Ceinturée de près de trois kilomètres de remparts, la cité médiévale et son château du XIVe siècle dominent fièrement la Rance.

1999 date de publication du premier guide des plus beaux détours

Conçu en partenariat avec Michelin, ce guide de 176 pages présente les caractéristiques des 100 Plus Beaux Détours (exactement 107 en 2022). Il détaille les plans de ces belles petites villes (de 2 000 à 20 000 habitants) mais aussi les points caractéristiques qui font leur charme.

Mais, être intégré au guide des 100 Plus Beaux Détours se mérite !

Charme des lieux, accès facilité aux structures touristiques, offre culturelle attractive… de nombreux éléments sont pris en compte et rien n’est laissé au hasard!

D’ailleurs ces 107 petites villes n’ont qu’à bien se tenir car une vérification régulière est mise en place et il est déjà arrivé que certaines d’entre elles se sentent obligées de se retirer de cette sélection pour n’avoir pas été à la hauteur de ce privilège…

Et plus qu’un label, la marque « Plus Beaux Détours » doit donc être considérée comme une appellation contrôlée qui s’efforce de garantir au visiteur que le détour en vaut la peine.

Nouveauté de cette 24eme édition : les bornes de chargement électriques sont recensées.

Conscient de l’importance des répercussions de l’empreinte carbone, le « Guide des 100 détours …» facilite les propriétaires de véhicules électriques recense les bornes de chargement électriques raccordées par Enedis. C’est le 1er guide touristique à le faire!

Avec une diffusion de 180.000 exemplaires ce guide demeure le premier guide touristique français.

Où le trouver ?

Un guide offert … mais pas gratuit ! (Cherchez bien la nuance car elle existe bien!)

Offert dans les offices de tourisme des seules villes membres du réseau – dont la liste peut être consultée sur le site www.plusbeauxdetours.com – il peut aussi être obtenu par correspondance.

Il suffit d’envoyer un chèque de 6 euros (correspondant aux frais de port) à l’ordre des Plus Beaux Détours de France (45 boulevard Richard Wallace – 92800 Puteaux).

Les possesseurs de ce guide qui auront visité au moins 7 Plus Beaux Détours se verront offrir cette année une paire de chaussettes collector.

(Cela faisait longtemps que je n’en avais pas porté de si confortables…) @zenitudeprofondelemag

Alors si comme moi, vous n’aviez pas encore entendu parler de ce petit guide, c’est le moment où jamais de vous le procurer! (Il paraît que certains gardent même précieusement les éditions précédentes qui, du coup, deviennent « collector »!!!)

L’association tiendra son congrès à Dinan (Côtes-d’Armor) les 11, 12 et 13 mai prochains.

Avant de terminer, je tenais à vous signaler que « Les Plus Beaux Détours de France »participent à l’Exposition « France, Patrimoines et Territoires d’exception » que je vous présentais la semaine dernière et qui a investi les grilles du Jardin du Luxembourg jusqu’au 3 juillet.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :