Cet après-midi, Omaya et moi sommes allées découvrir l’Officine, le bar intimiste, de l’Hôtel du Louvre.

Dès l’entrée, ce fut l’immersion totale dans une atmosphère végétale inattendue.

Au Tea Time de l’Officine, une formule à 30€ propose un assortiment de gâteaux de voyage, un dessert au choix accompagnés d’un thé ou d’un café d’exception.

Une fois installées, nous nous préparions à découvrir les nouvelles créations gourmandes du Chef Pâtissier Julien Delhome.

Impossible !!! Nous n’avions pas réservé pour le Tea Time.

Aussi, si vous souhaitez y aller, je vous conseille impérativement de réserver car les tables sont rapidement prises d’assaut et ces délicieuses pâtisseries (entremet Parisien, tartelettes aux figues, saint honoré croustillant ou salade de fruits de saison…) s’en vont très vite!

Le serveur nous a quand même proposé une jolie sélection de pâtisseries.

Après moult hésitations, le choix d’Omaya s’est porté sur …

Photo zenitudeprofondelemag.com

… LE CROUSTILLANT SAINT HONORÉ !

(Difficile de devoir attendre que la photo soit prise avant de déguster cette délicieuse pâtisserie …)
©zenitudeprofondelemag.com


Pour son Tea Time, l’Officine propose également les « gâteaux de voyage » du Chef, tous plus aromatiques les uns que les autres : flan à la vanille, cookie araguani 72% ou la très spéciale création du moment.
Pour accompagner ces desserts, le choix vous est offert entre un café – biologique et équitable – Malongo, ou un thé de la prestigieuse Maison Dammann Frères.

Mais nous avons opté pour un onctueux chocolat chaud et un café noisette avec un nuage de lait.

Photo Zenitudeprofondelemag.com

À propos de l’Hôtel du Louvre


« Londres a eu son exposition universelle, Paris aura la sienne ! » clame Napoléon III.

Il l’imaginait – à juste titre – comme le point d’orgue, sorte d’apothéose, du Second Empire.

Et pour accueillir les visiteurs qui accouraient du monde entier, Napoléon III ordonna, en 1855, la construction du premier grand hôtel de la capitale, l’Hôtel du Louvre. Le Tout Paris se retrouve Rive droite.

Avec ses 700 chambres, son ascenseur de verre et ses larges escaliers, il est à la pointe du confort et de la modernité.

Et en 2019, après 2 ans de travaux de rénovation, l’Hôtel du Louvre affiche un nouvel esprit, héritage de celui du XIXème siècle.

Derrière ses façades restaurées, il dévoile ce panache qui a fait sa légende dans le monde entier.

Passez sa porte tambour…

Sa grandeur napoléonienne apparaît au travers de détails d’époque comme les boiseries, les moulures et des hauteurs de plafond retrouvées et restituées.

Cette architecture aristocratique s’infuse d’une élégance et d’un hédonisme aussi contemporains qu’intemporels. En séjournant à l’Hôtel du Louvre, l’hôte s’initie à un autre art du voyage : celui de la promenade, de la rêverie.


Les chambres et Suites


Des chambres avec vue ! 164 chambres – dont 58 suites – spacieuses et confortables, qui invitent au repos et à la contemplation.

Certaines donnant sur le Louvre, comme celle où Sigmund Freud écrivit en 1910 Un Souvenir d’Enfance de Léonard de Vinci.

D’autres sur la place Colette avec sa station de métro la plus originale de Paris et ses musiciens. Et il y en a également qui ont vue sur l’Opéra…

Et si Camille Pissarro a sa suite à l’Hôtel du Louvre, c’est parce que celle-ci a été inspirante à son œuvre : pas moins de 11 tableaux, illustrant la vie urbaine de l’époque y ont vu le jour.


Emmanuel Pierre, l’artiste de L’Hôtel du Louvre.

Son style s’accorde parfaitement avec l’esprit de l’Hôtel du Louvre
C’est la première fois que cet artiste, qui collabore régulièrement avec de grandes maisons de luxe dont Hermès, pose sa touche créative dans un hôtel.

Avec un humour décalé, un brin impertinent, ses illustrations colorées et vintages sont le fil conducteur des voyageurs à travers l’hôtel.

Dans un esprit cabinet de curiosité, chacun des 70 collages assemble 8 à 12 motifs découpés dans des gravures, des publicités et des journaux d’époque.

Hôtel du LouvrePhoto zenitudeprofondelemag.com

À vous, comme dans un rébus, de reconnaitre ceux qui composent cette belle élégante ou ce dandy moustachu…

Dans un tel écrin, le Tea Time ne peut qu’être une excellente idée.

INFOS PRATIQUES

À l’occasion de cette fin d’année, le Goûter de l’Hôtel du Louvre prend des airs de fête, tous les jours du 15 décembre au 2 janvier, grace à la créativité du Chef Pâtisser Julien Delhome.
Pour une formule à 38€ sans champagne ou 48€ avec champagne, venez découvrir des créations exclusives dans une ambiance festive et chaleureuse sous la verrière historique du premier grand hôtel parisien !
Réservations ICI

Horaires du bar
Lundi au Vendredi  : 15h – 00h
Samedi au Dimanche : 11h30 – 00h

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :