Une jolie petite histoire et de beaux sentiments!

Encore une pièce que je n’ai pas eu l’opportunité de voir lors de sa programmation cet été au Théâtre des Gémeaux à Avignon. Heureusement, je l’ai finalement vu aujourd’hui au Théâtre du Gymnase à Paris.

Louise au parapluie, c’est d’abord une jolie petite histoire qui fait du bien, et puis trois bons comédiens capables de nous faire y croire!

Le pitch: La pièce commence sur fond de la jolie mélodie jazzy Summertime. Louise et son fils Antoine terminent leur déjeuner dominical et conversent à bâtons rompus. Louise, ouvrière à la fabrique de parapluie, a du mal à comprendre qu’Antoine ait choisi de devenir « Influenceur » tournant le dos à une carrière de sportif. Ces histoires de youtubeurs sponsorisés par les marques et de course aux followers lui échappent totalement. Son sentiment profond est que la société va à vau-l’eau et que   « y a un truc qui cloche en faisant de l’argent sur la crédulité des uns et le désespoir des autres… ». 

LOUISE AU PARAPLUIE Guillaume Viry ©zenitudeprofondelemag.com

LOUISE AU PARAPLUIE – Guillaume Viry ©zenitudeprofondelemag.com

Et de fil en aiguille, cet échange va déboucher sur une prise de décision peu banale…

Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire!

Par contre je peux vous dire que Myriam Boyer est extra dans le rôle de cette ouvrière au grand coeur pleine de bon sens. Ceci dit, avec Myriam Boyer on est toujours sûr que le jeu sera parfait !

La dernière fois que je l’avais vue sur scène c’était il y a un an, sur la scène du Théâtre Hébertot, dans MISERY. Vous vous souvenez? Cette adaptation du roman de Stefen King où elle jouait le rôle de l’infirmière psychopathe. Un tout autre registre évidemment mais où elle était tout aussi – n’ayons pas peur des mots – exceptionnelle.

Dans cette nouvelle pièce écrite pour elle par Emmanuel-Robert Espalieu, Myriam Boyer interprète donc avec brio  le rôle de Louise, une ouvrière qui décide, un dimanche, entre le gigot et les frites, de s’engager dans la politique  « parce que ce serait bien que pour une fois quelqu’un de sincère le fasse » .

LOUISE AU PARAPLUIE, un rôle qui a signé son grand retour à Avignon après 7 ans d’absence!

LOUISE AU PARAPLUIE Myriam Boyer Guillaume Viry ©zenitudeprofondelemag.com

LOUISE AU PARAPLUIE – Myriam Boyer Guillaume Viry ©zenitudeprofondelemag.com

«J’ai travaillé ce personnage comme je travaille tout le temps. Je suis assez solitaire, je fonce avec mon personnage, j’essaye de le trouver. Et je trouve que plus ça semble simple, plus c’est compliqué en réalité. Il faut aller le chercher très loin. Et en plus mes personnages sont souvent des femmes très fortes, de caractère. Et ça me plaît…» Myriam Boyer

Ça nous plaît aussi Myriam ! Surtout, ne changez rien !

Je ne saurais terminer sans évoquer les deux autres comédiens, Guillaume Viry (Antoine) et Prune Lichtlé (Jacqueline), excellents eux-aussi. Ils sont parfaits dans le rôle du fils et celui de la « bonne  copine ». Et puis quand on interprète aussi bien des personnages  humains, sincères et attendrissants c’est que – en tous cas c’est ce que moi je pense – on et un peu comme ça « dans la vraie vie! » 

LOUISE AU PARAPLUIE Prune Lichtlé  Myriam Boyer Guillaume Viry ©zenitudeprofondelemag.com

LOUISE AU PARAPLUIE –  Prune Lichtlé – Myriam Boyer & Guillaume Viry ©zenitudeprofondelemag.com

Ils parviendraient presque à nous réconcilier avec la vie, avec les gens, à nous faire oublier les coups bas et autres entourloupes et  même à nous faire rêver d’un monde meilleur… C’est ce qui se passe au moins pendant la durée de la pièce..

Cette pièce porte à merveille l’étendard de tous ces – bons – sentiments qui semblent aujourd’hui tellement obsolètes : sincérité, franchise, respect de l’autre, tendresse, défense de ses convictions, authenticité…

Je vous invite vivement à aller voir LOUISE AU PARAPLUIE, vous passerez un excellent moment!

Infos pratiques

LOUISE AU PARAPLUIE

Texte et mise en scène Emmanuel Robert-Espalieu

avec Myriam Boyer, Prune Lichtlé et Guillaume Viry

Théâtre du Gymnase  (Salle : Petit Gymnase)

38 Bd Bonne nouvelle – 75010 PARIS

les Mardis et Mercredis 20h00, Jeudi, Vendredi, Samedi à 21h30 et Dimanche à 15h30.

Durée : 1h30

Réservations en ligne ou par téléphone : 01 42 46 79 79

Du lundi au samedi: 11h00 – 13h00 / 14h30-18h00 – Le dimanche : 13h00 – 18h00

Réservations au guichet :

Du lundi au samedi: 11h00 – 13h00 / 14h30-21h00 – Le dimanche : 13h00 – 18h00

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :