Deux pièces associées en un Diptyque de Andrew Payne, mis en scène par Patrice Kerbrat.

La première, Une jolie robe crée la surprise.

Tant par le décor – un lit dans lequel se trouve un homme en pyjama – que par les premiers mots du comédien : « Elle est belle cette robe … »

Robert Plagnol
Crédits Photos : Dimitri Klosowski.

Et puis une fois passé l’effet de surprise, on se prend au jeu.

Il s’agit d’un monologue.

Et Robert Plagnol réussit le challenge de monologuer pendant un peu plus d’une heure sans qu’à aucun moment, nous ne soyons lassés.

Les dialogues avec sa fille, avec sa femme, avec son associé dont on découvre peu à peu la personnalité… tout est dans ce texte exceptionnel, magistralement interprété par Robert Plagnol

Quelle prouesse !

Surtout lorsque l’on se rend compte qu’il raconte sa vie, une vie somme toute un peu plan plan … en tous cas au début et en apparence!

Mais les choses vont prendre un tournant auquel on ne s’attendait absolument pas et, à la manière d’une série télé où l’on arrête l’épisode juste au moment où un évènement déterminant se produit, la première pièce se termine sur un changement radical du personnage. Et, bien évidemment, on a hâte de savoir ce qui va se passer dans le second épisode, oh pardon, la seconde pièce!

D’autant que le titre de cette seconde pièce est « La Femme de ma vie » …

Qui est-elle ? Est-ce la « légitime »de la première pièce ? La secrétaire sexy ? Ou une troisième venue ?

J’en suis là, tout comme vous, car je n’ai vu – pour le moment – que la première pièce. Au fait pourquoi avoir donné ce titre : « Une jolie robe » ? Vous verrez, du début à la fin « l’histoire » de cette robe est à elle toute seule le réceptacle d’une foule d’éléments …

Comme j’ai beaucoup apprécié la première, inutile de vous dire que j’ai déjà réservé pour la seconde partie de ce Dyptique.

Robert Plagnol
Crédits Photos : Dimitri Klosowski.

Et quant à vous, eh bien vous avez deux options : soit vous attendez mon retour une fois que j’aurai vu La femme de ma vie , soit vous allez découvrir vous-même les deux pièces à l’Artistic Théâtre (ce que je vous conseille vivement vu qu’il ne reste que très peu de représentations) en réservant ici

Infos pratiques

Diptyque de Andrew Payne
Adaptation et jeu : Robert Plagnol
Mise en scène : Patrice Kerbrat

Du 28 mars 2022 au 29 mai 2022

#1 Une jolie robe : mardi 19h ; jeudi 20h45 ; samedi 15h ; dimanche 17h
#2 La Femme de ma vie : mercredi 20h45 ; vendredi 19h ; dimanche 18h15

(Intégrale : dimanche 17h – durée de chaque partie 1h10)

Artistic Théâtre

45 Rue Richard Lenoir
75011 Paris – Métro : Voltaire

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :