La semaine entre les deux « week-ends à rallonges » a été plutôt intense et bien remplie.

Je vous montre ?

Lundi midi : après avoir pu apprécier la présentation (en présence des artistes exposants et des commissaires de l’exposition qui ont gentiment répondu à nos questions) de Laboratoires de l’Artexposition assez originale, qui se tient jusqu’au 4 septembre au Conservatoire National des Arts et Métiers,

zenitude-profonde-le-mag-laboratoires-de-lart-arts-et-metiers

(c’est du verre et je vous expliquerai tout dans un article dédié à l’expo…)

j’ai déjeuné en fort agréable compagnie (ne vous méprenez pas il s’agissait d’UNE journaliste super sympa dont  la conversation m’a fait passer un bon moment) au Café des Techniques.

Je consacrerai certainement un article à Laboratoires de l’art dans les prochaines semaines.

Lundi soir à 21h (je vous l’ai dit que c’était une semaine de dingue) Jazz Radio m’avait invitée au New Morning pour écouter la chanteuse afro brésilienne Virginia Rodrigues.

virginia-rodrigues

(vous pouvez cliquer sur l’image si vous voulez l’écouter chanter…)

Découverte par Caetano Veloso (c’est tout dire!), Virginia Rodrigues vient de sortir son 5ème album et moi j’ai beaucoup aimé sa façon de jouer de sa voix comme d’un instrument…

Mardi … sport ! (et malheureusement pas pu aller à la vente privée Pascale Monvoisin pour cause d’emploi du temps saturé)

Vous ne connaissez pas encore Dynamo cycling ? Oh la la ! Filez vite jeter un coup d’œil à leur site … ou attendez mon article qui ne saurait tarder.

Dynamo cycling c’est une salle de sport d’un nouveau genre qui vous surprendra certainement…

Imaginez une musique  super rythmée,  une pièce éclairée à la bougie un(e) coach qui vous motive au max … 45 minutes plus tard, tout le monde sort de la pièce en nage …du vrai sport et on en redemande … je ne vous en dirai pas plus aujourd’hui …

Situé rue La Boëtie, à St Philippe du Roule, l’endroit est superbe propre et très esthétique.

Les modalités d’accès aux cours sont hyper pratiques car il n’y a ni frais d’inscription ni abonnement. On s’inscrit sur le site, on achète un nombre de séances  – le prix est dégressif en fonction du nombre de séances que vous achetez – et … on y va quand on veut (l’amplitude horaire est très grande, samedi compris) ! Topissime non ?

Je vous en reparlerai aussi très bientôt car j’ai l’intention d’y retourner

Mercredi : musée Rodin

Ce n’est un secret pour personne que j’adore les musées et vous pensez bien que lorsqu’il s’agit de découvrir une nouveauté en matière d’expo ou de musée, je ne refuse aucune invitation!

J’étais donc ravie d’être conviée à la présentation de l’exposition « Entre sculpture et photographie » (qui se tient du 12 avril au 17 juillet) dans la nouvelle salle modulable consacrée aux expositions temporaires du musée Rodin.

Entre sculpture et photographie est la première d’une série de nombreuses expos ayant pour objectif de faire redécouvrir le musée aux Parisiens (et aussi de le faire découvrir aussi aux touristes cela va de soi)

zenitude-profonde-le-mag-entre-sculpture-photographie-musee-rodin

 

Comme nous l’a si justement fait remarquer la commissaire de l’exposition, le fait est que « les gens pensent souvent qu’une fois qu’ils y sont allés ils connaissent le musée, et à fortiori en ce qui concerne le Musée Rodin qui dans leur esprit est « mono artiste » (j’ignore si le mot existe mais je suis sûre que vous m’avez comprise)…

IMG_5505

Croyez-moi si vous voulez mais la sculpture est une mariée (The Bride dans le texte) en tôle blanche provenant de la récupération de voitures américaines des années 50…

 

Le véritable challenge de cette salle consacrée aux expos temporaires consistera donc à ramener au musée Rodin ces parisiens qui s’imaginent déjà le connaître (pour l’avoir visité une ou deux fois) et que ces expositions attireront inévitablement.

ENTRE SCULPTURE ET PHOTOGRAPHIE présente les œuvres de 8 artistes de la seconde moitié du XXe siècle qui ont pratiqué de front la sculpture et la photographie. Ceux qui me suivent sur Instagram ont déjà vu quelques uns de ces clichés :

 

J’en reparle également très vite.

Après la présentation de l’expo, je n’ai pu m’empêcher de faire un tour dans les salles de l’Hôtel Biron qui a fait peau neuve et est encore plus beau qu’avant

puis dans les jardins profitant du calme de ce début de soirée pour aller saluer le Penseur

zenitude-profonde-le-mag-penseur-rodin

Jeudi, deux évènements :

En fait je comptais également me rendre à un troisième mais les embouteillages dus aux manifestations contre la loi travail m’en ont dissuadée…

(oui oui je travaille aussi en même temps ne vous méprenez pas !)

Sur le parvis de la gare St Lazare La Pause Beauté Klorane avait organisé un petit « event » pour les 50 ans de la marque, où de jeunes femmes toutes plus sympathiques les unes que les autres m’ont exposé les bienfaits de la gamme au bleuet.

Une eau démaquillante, des patchs apaisants, des lingettes pour les escapades de fin de semaine et une nouveauté dont je vous reparlerai aussi après l’avoir testée.

Je connaissais plutôt la gamme de produits capillaires mais j’avoue que j’ignorais que le mythique shampooing à l’avoine existe aussi en version sèche.

 

Il y avait même un atelier coiffure… et d’excellents petits fours !

Petits fours sucrés

©zenitudeprofondelemag.com

 

Pour terminer la soirée, une petite lecture musicale à la boutique Loft de St Germain des prés où Patrick Eudeline présentait son roman Bowie, L’autre Histoire

J’aime bien ces lectures musicales que Loft organise assez régulièrement; un moment de détente où posé sur d’énormes coussins, on écoute de la jolie musique et des textes (poétiques ou pas) et où l’on boit un verre avant de se séparer. Des moments que je ne raterais pour rien au monde…

Vendredi … un peu plus cool .

Ayant cours matin et après-midi je suis restée dans le coin et j’ai déjeuné chez CO18 . L’endroit est toujours aussi agréable, les patrons toujours aussi gentils et le saumon toujours le meilleur de Paris (et je pèse mes mots !)

saumonfumé-co18-zenitudeprofondelemag

Photo ©Zenitude Profonde Le Mag

En fin de journée un rendez-vous sympa pour terminer la semaine : un thé chaud au Bon Marché Rive Gauche avec une copine qui vient régulièrement de Reims exprès pour se ravitailler en produits de la Grande épicerie …  Quand on aime…

Je vous avoue que j’ai beau faire la fière je suis épuisée un peu crevée donc ce long week-end sera consacré au farniente total.

Des bisous!

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :