Dernier chapitre du projet photographique The Earth Defenders initié par Lavazza et Slow Food il y a trois ans, le calendrier 2017 de Lavazza fait un focus sur le développement durable.

La « géographie des visages »…

Ce sont deux photographies qui présentent l’une le portrait d’un homme ou d’une femme et l’autre, en miroir, le paysage dans lequel il/elle vit et travaille.

Je partage avec vous une petite sélection de mes clichés préférés…

JANVIER

 Indonésie, Sumatra – Les eaux magiques du Lac de Tanjung semblent se refléter sur les lèvres d’un planteur de café.

 

JUILLET

Laos, Paksong – Au Laos, l’argile est omniprésente et visible partout : sur les vêtements, sur la peau et dans l’âme même de ceux qui travaillent la terre. Elle constitue un filtre de la réalité.

SEPTEMBRE

Vietnam, Buôn Ma Thuôt – Les cendres des plantes desséchées et ne produisant plus de fruits disparaissent pour renaître dans les cheveux blancs de ce vieux cultivateur de café.

OCTOBRE

Indonésie, Bali – Les épis et les marécages des rizières infinies d’Indonésie sont gravés dans les rides et les traits sévères d’une cultivatrice de riz rouge.

DÉCEMBRE

Indonésie, Bali – Les vagues qui lèchent le sable noir de Kusamba et contribuent à la production d’un sel de mer d’une extraordinaire pureté, semblent se briser sur le corps de ce paludier et façonner son visage.

« Au cours de mes voyages en Asie du Sud-Est, j’ai découvert que, là bas, l’environnement façonne les vies des hommes et des femmes qui travaillent et protègent leurs terres au quotidien. Cet environnement forge leur caractère, dessine leurs visages » Denis ROUVRE

Denis Rouvre est un photographe français né en 1967, qui vit à Paris. Il s’est spécialisé dans les portraits. Il photographie aussi bien des personnalités connues que des « anonymes » aux vies ordinaires.

Quelques mots sur l’origine du projet The Earth Defenders

Loving the Earth est à la fois le thème de Terra Madre Salone del Gusto 2016 (11e édition du salon international de l’alimentation qui s’est tenu à Turin du 22 au 26 septembre 2016) et le point de départ de la création et du développement du projet The Earth Defenders.

Ce projet de trois ans, symbolisé par ce  parcours photographique, fait un focus sur la collaboration (dont c’est le 20ème anniversaire) entre Lavazza et Slow Food et leur lutte pour le développement durable en Afrique, en Amérique centrale et du Sud, et en  Asie du Sud-Est.

Après les photos réalisées par Steve McCurry en Afrique pour 2015 et par Joey L. en Amérique centrale et du Sud en 2016, le photographe français Denis Rouvre (World Press Photo 2010, 2012, 2013) clôt aujourd’hui le projet en Asie du Sud-Est.

Ses 12 diptyques ont été exposés dans plusieurs lieux emblématiques de Turin, ainsi que dans certains des cafés historiques les plus importants de la ville.

Le Calendrier Lavazza a même été mis en musique au Teatro Carignano.

Les photographies de Denis Rouvre ont pris vie grâce à la puissance et à l’émotion véhiculée par les notes du piano d’Ezio Bosso.

Je trouve ces photos fabuleuses (sans compter que j’adhère complètement aux idées véhiculées par le projet), pas vous ?

Infos pratiques : 

Le Calendrier Lavazza 2017 est vendu en édition limitée sur le site de Slow Food afin de soutenir les projets Terra Madre de Slow Food.

Crédits photos: Denis Rouvre pour Lavazza et Slow Food

 

 

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :