« Je suis en retard mais j’ai mes raisons» au Théâtre de la Contrescarpe

Un one-woman-show dynamique.

Marika est une femme d’aujourd’hui qui comme toutes les femmes du 21ème siècle (et même celles du 20ème d’ailleurs) a plusieurs casquettes: celle de maman – de maman d’ado qui plus est – celle d’épouse et celle de comédienne.

Bref Marika court toute la journée, essayant de concilier toutes ses vies avec calme – l’épisode Namasté vaut le détour- et empathie.

marika-zenitude-profonde-le-mag

Pas simple quand on a une ado typiquement « ado » (d’ailleurs vous remarquerez à quel point, étrangement, ce «vocabulaire ado» – et la posture qui va avec – est extrêmement désopilant lorsque l’on est spectatrice du dialogue et de ce fait pas directement concernée…).

Sans compter que Marika a aussi une seconde fille, Mimi, surdouée et obsédée par les chiffres… et un mari allergique au gluten…et puis il y a Raymond aussi …

 

Marika Scène_DSC3442-Web ©D.R

Bref à cause de tout ceci… Marika est en retard mais elle a ses raisons!

Un spectacle mis en scène par Paul Boujenah, dont Marika nous raconte la genèse…

zenitude-profonde-le-mag-marika
©Astrid Jamois

«J’ai écrit le spectacle avec Alexandre Coquoin, que j’ai rencontré sur Born to be in live. Il avait envie d’écrire, je lui ai fait part de mes idées pour «Je suis en retard, mais j’ai mes raisons…»                                                                                                                     Notre collaboration a fonctionné tout de suite !
Puis j’ai parlé de tout ça à Paul Boujenah, qui est un ami de longue date. Je l’ai appelé pour avoir son avis sur la première version du spectacle. Il m’a demandé de le jouer face à lui dans mon salon ! C’est un exercice très particulier car c’est à la fois une sorte d’accouchement et un saut dans le vide. Il a trouvé ça plutôt bien et j’ai profité de l’occasion pour lui demander de me mettre en scène, ce qu’il a tout de suite accepté. On se retrouve dans la folie de cette histoire, ce qui rend cette aventure passionnante !» 

Une histoire folle en effet que vous pouvez retrouver jusqu’au 30 décembre du jeudi au samedi à 21h30 au Théâtre de la Contrescarpe.

Infos pratiques
JE SUIS EN RETARD,
MAIS J’AI MES RAISONS… 

un seule-en-scène de MARIKA  et Alex COQUOIN
Mise en scène : Paul BOUJENAH
Théâtre de la Contrescarpe –  5 rue Blainville – 75005 PARIS
du 21 septembre au 30 décembre
du jeudi au samedi à 21h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *