Zenitude Profonde Le Mag étant un média dit « lifestyle »

… les thématiques – et les évènements évoqués dans les articles – sont très éclectiques.

La dominante reste néanmoins essentiellement culturelle et les articles consacrés au théâtre, nombreux.

Rien de surprenant à ce que je vous présente :

L’ÉTRANGE AFFAIRE EMILIE ARTOIS

zenitudeprofondelemag.com - L'ÉTRANGE AFFAIRE EMILIE ARTOIS AU THÉÂTRE DE LA CONTRESCARPE

une pièce que nous avons découverte dimanche dernier au Théâtre de la Contrescarpe.

Synopsis : L’Inspecteur Alexandre Leclerc convoque l’énigmatique Emilie Artois pour un interrogatoire tout à fait banal : elle est soupçonnée d’avoir volé la carte bleue de son petit ami. Mais il se pourrait que ce ne soit que la partie émergée de l’iceberg…         
Le jeune inspecteur aura-t-il les épaules assez solides pour résoudre cette sombre affaire ?

Résumée comme cela, la pièce semble bien plus banale qu’elle ne l’est en réalité. Le spectateur ira pourtant de surprise en surprise jusqu’au dénouement qui le laissera … perplexe!

L'ÉTRANGE AFFAIRE EMILIE ARTOIS AU THÉÂTRE DE LA CONTRESCARPELucas ANDRIEU et Elena EL GHAOUI – Photo Fabienne Rappeneau, tous droits réservés. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

Ces deux jeunes comédiens sont d’un grand talent!

C’est un fait, j’emploie souvent le mot « talent » (ou talentueux)pour évoquer le travail les jeunes comédiens que j’ai l’occasion d’applaudir alors je profite du « talent » de Lucas ANDRIEU et Elena EL GHAOUI pour préciser ce que j’entends exactement par un comédien « de talent ».

Une pièce de théâtre c’est d’abord un texte – qui constitue ce que j’appelle « le support » de la pièce – qui peut être génial ou au contraire très moyen.

Là je vous rassure tout de suite, Lucas ANDRIEU et Emma BAUDOUX, les créateurs de L’ETRANGE AFFAIRE EMILIE ARTOIS ont été plus que bons : un dialogue constitué de répliques cinglantes, percutantes et très souvent surprenantes.

On observe un contraste flagrant entre les propos de l’Inspecteur Alexandre Leclerc (Lucas ANDRIEU) – somme toute plutôt prévisibles – et ceux d’Emilie Artois (Elena EL GHAOUI). Cette jeune et jolie jeune femme ayant pour particularité – outre son charme mystérieux – de n’être jamais là où on l’attend.

L'ÉTRANGE AFFAIRE EMILIE ARTOIS AU THÉÂTRE DE LA CONTRESCARPEElena EL GHAOUI et Lucas ANDRIEU – Photo Fabienne Rappeneau, tous droits réservés. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

Donc nous avons dit qu’une pièce c’est d’abord  « un texte » mais aussi des comédiens qui se l’approprient et le révèlent au public.

C’est précisément ce dont il est question lorsque je parle de « talent ».

C’est ce jeu des comédiens, leur interprétation, leur présence sur scène, leur capacité à nous émouvoir qui à mon sens constituent « le talent ».

L'ÉTRANGE AFFAIRE EMILIE ARTOIS AU THÉÂTRE DE LA CONTRESCARPELucas ANDRIEU et Elena EL GHAOUI – Photo Fabienne Rappeneau, tous droits réservés. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

Lucas ANDRIEU campe à merveille ce jeune inspecteur, propre sur lui, apparemment sain d’esprit et sans histoire dont la situation va évoluer au fur et à mesure du cheminement de l’histoire…

Elena EL GHAOUI  c’est Emile Artois, la jeune femme qu’Alexandre est chargé d’interroger. Elle est suspectée d’avoir volé la carte de crédit de son dernier amant… ce qu’elle avoue sans hésiter et dès les premières minutes de l’interrogatoire. Un aveu direct, brutal et inattendu, et surtout …qui en précédera bien d’autres …

Chacun des deux interprète son rôle à merveille. Tous les deux ont ce talent (encore lui) qui fait que le spectateur se prend au jeu, se pose plein de questions: où Emilie veut-elle en venir, qui dit vrai, comment tout cela va-t-il finir …

À la fin de la pièce, on constate qu’ils nous ont emmenés exactement là où ils voulaient, à travers les méandres du labyrinthe que constitue ce texte d’Emma BAUDOUX…  jusqu’à la scène finale … pour le moins déroutante elle-aussi !

L'ÉTRANGE AFFAIRE EMILIE ARTOIS AU THÉÂTRE DE LA CONTRESCARPEElena EL GHAOUI et Lucas ANDRIEU – Photo Fabienne Rappeneau, tous droits réservés. Toute diffusion, utilisation interdite sans autorisation de l’auteur.

Nous avons échangé après la représentation et ils sont d’une gentillesse !

Emma BAUDOUX -Lucas ANDRIEU -Elena EL GHAOUIEmma BAUDOUX, Elena EL GHAOUI et LUCAS ANDRIEU ©Zenitude Profonde Le Mag

Allez les applaudir, L’ETRANGE AFFAIRE EMILIE ARTOIS se joue tout l’été au Théâtre de la Contrescarpe. (Et je vous le répète, elle vaut la peine d’être vue!)

Vous savez, ce petit théâtre bien sympathique niché au sein de ce joli quartier de Mouffetard où l’on a tant de plaisir à se balader…

Infos pratiques
L’ETRANGE AFFAIRE EMILIE ARTOIS
Texte : Lucas ANDRIEU et Emma BAUDOUX

Mise en scène : Damien DUFOUR

Distribution : Lucas ANDRIEU et Elena EL GHAOUI

Durée : 1h10

Production : La Compagnie Ibikeur et le Théâtre de la Contrescarpe

En juin : tous les mardis à 19h30 et les dimanches 16, 23 et 30 à 20h30.
*En juillet :
tous les lundis et dimanches à 19h.
*En août :
tous les samedis et dimanches à 19

LA GENÈSE DE LA PIÈCE

Le projet “L’Etrange Affaire Emilie Artois” est né en juin 2018.

Lucas Andrieu, passionné de théâtre et de cinéma, a toujours été fasciné par les films obscurs et attrayants de Hitchcock, le maître du suspense.
Une idée est alors née entre Lucas Andrieu et Emma Baudoux, celle de transposer le traditionnel thriller cinématographique dans une salle de théâtre.

Après plusieurs mois d’écriture, les deux auteurs présentent le projet à Elena El Ghaoui, comédienne avec qui Lucas Andrieu a eu le plaisir de jouer à l’école d’art dramatique Le Lucernaire.

Ils contactent ensuite Damien Dufour, une autre connaissance des deux auteurs.
Ce dernier est fortement séduit par l’intrigue de ce thriller et propose immédiatement une mise en scène et sa création musicale à la hauteur du projet.

L’équipe décide alors, tout naturellement, de présenter le projet final à Domique Gosset et Maud Mazur du Théâtre de la Contrescarpe qui avaient programmé, pour la première fois à Paris, le seul en scène Hypo avec Lucas Andrieu.
Ces derniers adhèrent tout de suite à la pièce “L’Etrange Affaire Emile Artois”, et proposent aussitôt à l’équipe une programmation de cette création originale entre juin et septembre 2019.

Lucas Andrieu est comédien et auteur.

Originaire de Toulon, il vit et travaille aujourd’hui à Paris. Il débute le théâtre à l’âge de 6 ans.
Il a étudié au Lycée du Coudon à la Garde et devient bachelier en lettres option cinéma en 2015. Il a été formé selon la méthode du Cours Simon par la compagnie de Robert Donat “Training Comédie” avec qui il a fait ses premières armes en tant que comédien sur scène.

De septembre 2016 à juin 2018, il a complété sa formation à l’Ecole d’Art Dramatique Le Lucernaire, à Paris.

La scène, il la connaît bien ! Depuis ses 6 ans, il a enchaîné les rôles et fait de nombreuses représentations dans les théâtres varois jusqu’à son départ sur Paris. Soit seul, soit dans une troupe, il a pu se confronter à divers registres comme la comédie, le boulevard ou la tragédie.

En 2015, Lucas Andrieu découvre les textes de Christian Astolfi écrits sur l’observation de la vie d’un jeune garçon hypocondriaque entre sa naissance et son entrée dans l’âge adulte. Au fur et à mesure de la lecture, il s’approprie le personnage, s’identifie et rêve de jouer un jour le rôle d’Hypo. Et le rêve devient réalité…

Aujourd’hui, “Hypo” connaît un franc succès à Paris et en Province.
Après le Théâtre de la Contrescarpe, c’est au tour du Théâtre du Marais d’assurer sa programmation. Mais son désir d’élargir ses horizons le pousse à réaliser un autre de ses rêves : l’écriture d’une pièce. Cinéphile averti et féru de théâtre, il va aller puiser son inspiration pour la co- écriture de “L’étrange Affaire Emile Artois” dans tous les chefs-d’œuvre qui l’ont bouleversé… dont les films d’Hitchcock, de Haneke et les pièces à suspense.

Elena El Ghaoui est comédienne, née à Paris.

Elle commence le théâtre à l’âge de 5 ans en centre de loisirs puis le poursuit jusqu’en 3e à l’école.
Elle intègre ensuite le conservatoire de Vanves où elle étudiera trois années auprès de Mahaut Rabattu.

De 2016 à 2018, elle suit une formation professionnelle au Théâtre du Lucernaire qui se clôt par 26 représentations du “Songe d’une nuit d’été” de Shakespeare où elle joue Helena.
Depuis, elle a également joué dans “Carrés” au Théâtre Clavel (Paris).

En même temps, elle décroche sa licence d’études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle. Elle est actuellement en cours au conservatoire du 7e arrondissement avec Felix Pruvost.

Depuis ses années “lycée”, elle participe à plusieurs projets ou stages. Parmi lesquels on compte deux chantiers théâtraux au Théâtre Jean Arp de Clamart : “Plus forte la vie” en 2014 dirigé par Laurent Brethome et “Les Eprouvés” en 2016, sous la direction de Laurent Brethome et Simon Delattre (marionnettiste), pièce écrite pour l’occasion par Pierre Notte.

Elena El Ghaoui joue dans différents festivals : le festival A Contre-Sens à la Sorbonne Nouvelle en 2016 (Nous, William Joop), 48h au SEL (Passage à l’âge adulte, non merci, Lise Marsault).

En 2017, elle s’essaye à la performance au sein de la compagnie Kiscible.
Compagnie qui cherche à interroger le rapport entre réel et réseaux sociaux.
Elle participera à différentes performances (Solitude 3.0, Reste(s)#1) à la Maison des initiatives étudiantes, aux Frigos, au DOC…

En 2019, Elena El Ghaoui a été reçue au CRR (Conservatoire à rayonnement régional de Paris).

Emma Baudoux

Emma Baudoux vit et étudie à Paris.
Elle poursuit ses études en histoire de l’Art à l’Université Panthéon- Sorbonne.

Outre les cours d’art pictural, elle a suivi des formations sur l’histoire du théâtre et du cinéma qui l’ont captivée.

Passionnée de lecture et d’écriture, elle commence à écrire très tôt : d’abord des essais, puis des chroniques dans les journaux de son lycée. Dans un second temps, elle s’essaye aux techniques de dessin pour illustrer ses histoires.

Originaire du sud de la France, elle a passé son enfance à Toulon où elle a rencontré Lucas Andrieu. Leur soif de créer les a tout naturellement amenés à écrire ensemble le texte de “L’Etrange Affaire Emilie Artois”, animés tous deux par les mêmes passions : le théâtre et le cinéma.

Damien Dufour

Damien Dufour prend ses premiers cours de théâtre à l’âge de 11 ans. Dès 13 ans, il tourne pour la télévision (TF1, France 2…) avec Pierre Mondy, Florence Pernel, Isabelle Gélinas, Daniel Russo…

Puis, il anime l’émission pour enfants Ciné Toowam (France 3) pendant 3 ans.

C’est au cours d’une de ces expériences qu’il rencontre Jacky Henser qui deviendra rapidement son agent.

A 18 ans, son bac en poche, il entre à l’Académie Oscar Sisto pour 3 années de cours professionnels et de multiples représentations publiques dans des théâtres parisiens (Théâtre de l’Epée de Bois, Théâtre Montmartre Galabru, Théâtre Dejazet…).

A 20 ans, il remporte le Trophée Jeune Talent de l’association Anne-Sophie Deval et rencontre les Ateliers Théâtre Thierry Hamon qui lui donneront la chance de transmettre sa passion pour le théâtre aux enfants parisiens.

En parallèle, il joue régulièrement dans toutes sortes de pièces de théâtre, comédies musicales, spectacles pour enfants, court-métrages, web-séries…

Il est auteur, metteur en scène, voire compositeur des musiques et chansons.
En effet, Damien est aussi habité par la musique depuis toujours.
Ainsi, il est batteur, guitariste, bassiste, chanteur et compositeur.
Il joue avec différents groupes (folk, pop, rock, métal…), notamment Last Anza puis MagoYond, et actuellement Silent Evil.

Sa connaissance du studio et ses nombreux enregistrements lui valent d’être sollicité pour réaliser des bandes-son de spectacles (Les Aventures de Carabistouille, 28 Heures Plus Tard, Mon Mec est un Super-Héros…).

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :