Sélectionner une page

Depuis le 29 juin dernier, la salle mythique de la pinède Gould est en train de renaître pour faire de cette 58e édition de «Jazz à Juan» un évènement encore plus mémorable que les années précédentes!

Festival Jazz à Juan 2016 dans la Pinède Gould / Robin Mac Kelle et Paolo Conte – ©Office de tourisme et des congrès d’Antibes-Juan-les-Pins Gilles Lefrancq

Et vous savez quoi, cette année j’y serai !!! (danse de la joie!)

Je vous raconterai tout, je ferai des stories, j’inonderai les réseaux de photos, j’essaierai de faire des interviews d’artistes ou/et de spectateurs… Bref vous n’avez pas fini d’entendre parler de ce 58ème FESTIVAL JAZZ À JUAN !!!

En attendant, histoire de vous faire baver d’envie si vous n’y allez pas et de vous faire sourire béatement même tout(e) seul(e) devant votre écran si vos tickets sont déjà « in the pocket », voici les noms des artistes qui à mon sens sont « incontournables » cette année:

CHARLES PASI 

charles-pasi-jazz-a-juanCe jeune auteur-compositeur-interprète- instrumentiste a grandi à Paris mais il a passé beaucoup de ses étés outre-atlantique à écouter Miles Davis, Otis redding, Ray charles ou Bob Dylan. Ils ont forgé son identité musicale.

De là, une musique qui vient des tripes, avec des arrangements fougueux et enthousiastes, mélangeant les influences, désactivant les codes, naviguant, explorant. sans oublier de très beaux solos d’harmonica, un instrument qu’il a adopté à dix-sept ans par provocation, dont il est devenu un virtuose incontesté et qu’il semble avoir greffé à la main…

Charles Pasi aime les voyages, les frontières qui s’effacent, les identités qui se croisent, le blues, le jazz, la soul, la musique classique, toutes les musiques qui réchauffent l’âme.

Issu d’une génération obsédée par la vitesse, la superficialité et la technologie, Charles Pasi préfère, à la manière d’un artisan, apprendre les secrets oubliés, ceux qui permettent de ne pas galvauder son art. de le prolonger. Sur scène, c’est un véritable performer, ondoyé par un certain archie shepp, « un latin aux yeux ravageurs qui chante comme un noir américain et joue aussi bien des mélodies jazz que rock ».

 

 

On écoute son dernier Opus?

LENNY KRAVITZ

Considéré comme l’un des artistes rock les plus importants de sa génération, Lenny Kravitz a déjà 25 ans de carrière et près de 40 millions d’albums vendus à son actif.

il s’évertue à transcender les genres et les styles grâce à ses influences musicales variées : soul, rock, et funk des années 60 et 70.

Auteur, producteur (Madonna, Vanessa Paradis) et multi-instrumentiste, il a remporté quatre Grammy® awards consécutifs. En plus de ses dix albums studio, dont le dernier, Raise Vibration, vient de sortir, Lenny Kravitz a fait aussi quelques apparitions remarquées au cinéma dans The Hunger Games et The Hunger Games: Catching Fire, Precious et The Butler.

On écoute Raise Vibration ?

Lenny Kravitz – Raise vibration (cliquez sur l’image)

 

 

 

 

 

jazz-a-juan-zenitude-profonde-le-mag

LE SAMEDI 14 JUILLET JE SUIS INVITÉE À LA SOIRÉE DE LA VILLE D’ANTIBES !

jazz-a-juan-zenitude-profonde-le-mag

Et je suis d’autant plus ravie que je n’avais pas pu me rendre à Dax pour le concert d’André MANOUKIAN dont je vous avais parlé ICI.

Une chose est sûre, c’est que cette fois je ne louperai pas son concert!jazz-a-juan-andre-manoukian

jazz-a-juan-earth-wind-fire-zenitude-profonde-le-mag

Earth, Wind & Fire Photo Prod.

En principe, je devais rentrer à Paris le 16 juillet…mais je crois bien que je prolongerai mon séjour (enfin si je trouve une place en « last minute »!) car vous pensez bien que je ne peux pas louper EARTH WIND AND FIRE ! Trop de souvenirs!

jazz-a-juan-earth-wind-fire-zenitude-profonde-le-mag

Mais puis-je louper Norah Jones, Melody Gardot, Ibrahim Maalouf, The Chic Corea  et Marcus Miller ??? Je vous le demande …

Et encore, je n’ai jamais eu l’occasion d’écouter les autres, raison pour laquelle je ne les cite pas, mais il parait que Youn Sun Nah est fabuleuse. Déjà en 2005, elle avait remporté en 2005 le grand prix « Jazz à Juan Révélations »... Elle aurait, dit-on, un « un art vocal qui n’appartient qu’à elle »… Je vais écouter « Calypso Blues »tiens, histoire de me faire ma propre impression.

Et puis même si j’en froisserai certains, j’aime bien les mélodies de Carla Bruni. Je les trouve agréables à écouter…

Finalement, tout bien réfléchi, il faut que je reste pendant tout le Festival!!!

jazz-a-juan-zenitude-profonde-le-mag

©Office de tourisme et des congrès d’Antibes -Juan-les-Pins – Gilles Lefrancq

Je terminerai par ce petit mot de Charles-Ange GINESY, Président du département des Alpes-maritimes, qui résume assez bien mon sentiment:

« Dans un cadre paysager de rêve, adossé à la méditerranée, sous les pins centenaires de la pinède Gould, le festival international d’Antibes Juan-les-pins fait vibrer depuis 1960 un public en quête de l’alchimie parfaite qui se créée chaque année grâce à une programmation d’excellence et à l’ambiance incomparable de ce lieu de légende où tant de monstres sacrés ont promené leur liberté et leur talent : Duke Ellington, Louis Armstrong, Count Basie, Ella Fitzgerald, Dizzy Gillepsie, Miles Davis, John Coltrane, Stan Getz, Ray Charles, Sonny Rollins, Nina Simone, Al Jarreau, Keith Jarrett… 58e rencontre depuis la création de cet évènement doyen des festivals de jazz en Europe, l’édition 2018 propose du 12 au 22 juillet de nouveaux croisements d’émotions avec, notamment pour les grands shows, Lenny Kravitz, Marcus Miller, Chick Corea ou encore la sublime Youn Sun Nah, de nombreux autres concerts faisant aussi vibrer chaque soir la petite pinède et la place nationale de la vieille ville.

D’évidence, l’esprit de Sidney Bechet, immense musicien amoureux d’Antibes où il se maria en août 1951 et composa ses plus célèbres mélodies, dont Petite Fleur, continue d’imprégner ces lieux, ne cessant de resserrer au fil du temps le lien indéfectible qui unit notre territoire au jazz.

A notre plus grand bonheur.»

Tout est dit!

Je n’ai rien à ajouter sauf que j’ai trop hâte d’être au 12 juillet !!!

Si vous avez envie d’y aller aussi – ce que je comprends parfaitement – faites-vite, toutes les infos pratiques sont ICI

Crédits photos: Office de tourisme d’Antibes Juan Les Pins

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :