À l’occasion de la journée nationale de la lutte contre le gaspillage alimentaire qui a lieu aujourd’hui, Balzac Paris et l’application Too Good to go s’engagent.

Les deux marques se sont lancées le pari de faire passer un message sur Instagram : ENSEMBLE, ce combat a plus de sens.

Pour illustrer cette collaboration, un tee-shirt brodé a été créé.

Vous pourrez vous le procurer sur les sites : Balzac Paris & Too good to go

L’Histoire de Balzac Paris

« La folle aventure Balzac Paris c’est une histoire d’amitié qui est devenue une histoire de famille. Charles et Victorien sont amis depuis toujours… Lorsque nous nous sommes mariés avec Victorien, Charles a rencontré sa femme, Capucine : ma sœur !

L’humain est, ainsi, au cœur de nos préoccupations : nous faisons de vous, nos clientes, des actrices de la marque, nous portons une attention très particulière à la fabrication, à la qualité de nos échanges ; En tissant des liens quasi familiaux avec les équipes, avec tous nos interlocuteurs, nous participons à et souhaitons offrir une autre idée de la mode et de sa consommation.

Rejoindre la communauté Balzac Paris, c’est vivre une expérience complète qui vous -nous- mène au delà des apparences et où chacune trouvera son style, un état d’esprit. L’état d’esprit Balzac ! »

Chrysoline de Gastines, Directrice artistique et co-fondatrice de Balzac Paris

L’Histoire de Too Good To Go

Il y a environ deux ans, Zenitude profonde avait consacré un article à Too Good To Go et à sa fondatrice Lucie Basch.

Je rappelle à ceux qui ne l’utilisent pas encore, qu’il s’agit d‘une APPLI ANTI GASPI qui met en relation commerçants et consommateurs de façon à limiter le gaspillage et les invendus en fin de journée.

Un concept équilibre production et consommation, qui profite à tout le monde : aux commerçants, aux consommateurs et à la planète.

L’appli Too Good To Go, propose également une option généreuse, « Donne à un sans-abri », qui permet, pour la modique somme de 2€ d’offrir un repas à une personne dans le besoin. (Plusieurs milliers de repas ont déjà été distribués)

Et toujours à propos du gaspillage alimentaire, il faut savoir qu’en France, 10 millions de tonnes de nourriture finissent jetées chaque année.

C’est la raison pour laquelle Too Good To Go lance une pétition qui vise à changer les dates de péremption !

Mal comprises, les dates de péremption sont responsables de 20% du gaspillage dans les foyers.

Too good to go contre gaspillage alimentaire Il faut savoir qu’il existe deux types de dates : les DLC (à consommer jusqu’au) et les DDM (à consommer de préférence avant).

La mention des DDM pousse à un gaspillage inutile et incite à jeter des produits toujours consommables, en effet une DDM signifie que si le produit peut changer d’aspect après la date de péremption (texture, couleur…), il ne présente cependant pas de risques pour la santé.

Signer la pétition

J’espère sincèrement que cet article aura contribué – même à une toute petite échelle – à la lutte contre le  gaspillage alimentaire.

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :