Delphine Grandsart (meilleure interprète féminine aux Trophées de la Comédie Musicale 2018) incarne Louise Weber dite « La Goulue », reine du French Cancan et des cabarets parisiens de la fin du 19e siècle.

Accompagnée de Matthieu Michard à l’accordéon, elle raconte l’incroyable destin de celle qui a côtoyé Victor Hugo, a été la muse de Toulouse-Lautrec et posé notamment pour Auguste Renoir.

De ses grandes heures au Moulin Rouge à sa chute vertigineuse, Delphine Grandsart incarne une Goulue plus vraie que nature et entraine le public avec gouaille et passion dans cette histoire fabuleuse et méconnue.

Un spectacle qui mêle humour, sensualité et émotion.

On regarde le teaser ? (Cliquez sur l’image ci-dessous)

Delphine Grandsart incarne Louise Weber, plus connue sous le nom de «la Goulue» à l’Essaïon Théâtre.

 

Parallèlement à ce spectacle – et toujours à l’occasion des 90 ans de la disparition de « La Goulue », véritable icône du Paris de la Belle Époque – les Editions du Rocher publient …

LA GOULUE Reine du Moulin Rouge [Biographie]

de Maryline Martin

Aux éditions du Rocher

À 16 ans, la future reine du cancan est blanchisseuse, mais le soir, Louise Weber « emprunte » les robes des clientes pour courir au Grand Vefour ou l’Elysée Montmartre. Celle que l’on va surnommer La Goulue se fait vite remarquer pour sa gouaille et son appétit de vivre.

Au Moulin Rouge, elle bouscule les codes en arrivant avec un bouc en laisse, détournant ainsi l’interdiction faite aux femmes d’entrer dans un lieu public sans être accompagnées par un mâle !

Elle va s’imposer dans le milieu mondain et côtoyer les plus grandes personnalités de son temps, Renoir, Toulouse-Lautrec, Mistinguett… et autres bourgeois fortunés avant de tomber en disgrâce.

Pierre Lazareff (alors attaché à la direction artistique du MoulinRouge) et son ami l’auteur Jean Marèze, qu’elle surnommait ses petits biographes, seront les seuls à la remettre dans la lumière puis l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure.

Pour mener à bien son « enquête », Maryline Martin a rencontré le directeur de communication du Moulin Rouge, qui lui a confié son journal intime, et consulté les archives de la société des amis du Vieux Montmartre, le service de la mémoire et des affaires culturelles de la préfecture de Police et les divers documents des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris.

A partir de ces recherches, Maryline Martin dessine le portrait tendre et intimiste d’une femme libre, figure incontournable de la Butte Montmartre,  fantasque, généreuse et attachante.
Journaliste littéraire, Maryline Martin a écrit des nouvelles et des romans où elle s’interroge sur la place et le rôle des femmes dans l’Histoire.

Infos pratiques

La Goulue à l’ESSAÏON THÉÂTRE

(Reprise dans la salle Théâtre)

du 1er février au 30 mars, les vendredis, samedis à 21H30

Relâches les 15 et 16 mars

puis Reprise dans la salle Cabaret : Du 15 avril au 25 juin, les lundis mardis à 21H30

Durée : 60mn

Tarif plein : 25 € – Tarif réduit * : 15 €

Auteur : Delphine GUSTAU

Mise en scène : Delphine Grandsart et Delphine Gustau

Distribution : Delphine Grandsart et Matthieu Michard à l’accordéon

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :