Une pièce que nous avons eu le plaisir de découvrir lors du Festival 7.8.9 au Théâtre de Nesle.

En premier lieu il faut que je vous précise une chose importante: Bien que le Festival 7.8.9 soit terminé, vous pouvez quand même aller découvrir LE RÊVE D’UN DRÔLE D’HOMME puisque la pièce a été prolongée jusqu’ au dimanche 17 novembre 2019.

Prolongation qui ne m’a pas surprise. En effet la mise en scène de Telmo Herrera est ma foi, plutôt intéressante.

LE RÊVE D'UN DROLE D'HOMME DE DOSTOïEVSKI

Julie Vandromme et Jérôme Deschamps – LE RÊVE D’UN DROLE D’HOMME DE DOSTOïEVSKI – Théâtre de Nesle – ©Zenitudeprofondelemag.com

Les deux comédiens (Jérôme Deschamps & Julie Vandromme) sont très bons. Et quant au texte en lui-même, il a cet aspect simple et abordable des grands textes philosophiques qui, insidieusement, font réfléchir. Du pur Dostoïevski.

Le synopsis :  Le héros de ce livre a toujours été ridicule. Dès l’enfance, il a suscité les moqueries de ses semblables, à tel point que le voilà, adulte, dégoûté de la vie car « tout lui est égal ». Il décide de se suicider et achète un pistolet qu’il tient en réserve pour le jour J. Enfin, celui-ci arrive. L’homme ridicule rentre chez lui pour mettre son projet en exécution. En chemin, il rencontre une petite fille pauvre et désespérée, qui lui demande de l’aide pour sa mère malade. Notre héros la chasse et rentre chez lui. Mais au moment de se tuer, le souvenir de la fillette revient l’obséder, le remplit de honte et de pitié. Le jeune homme s’endort et fait un rêve. Il arrive sur une planète semblable à la Terre qui semble être le paradis, dans une société ou tout le monde s’aime et connaît le bonheur. Hélas! le héros va introduire le mal dans cet Eden et le corrompre. Quand il le quitte, le malheur, la jalousie, la violence règnent dans ce paradis perdu. Mais l’homme ridicule a découvert la Vérité et va se mettre à prêcher et la révéler à ses semblables pour que notre monde devienne meilleur.

On oscille entre le mythe du paradis perdu et celui du bon sauvage avec tout ce que de telles thématiques peuvent inspirer.

Jérôme Deschamps s’approprie le texte à merveille. C’est vraiment « un drôle d’homme »…

Jérôme Deschamps - LE RÊVE D'UN DROLE D'HOMME DE DOSTOïEVSKI - Théâtre de Nesle - ©Zenitudeprofondelemag.com

Jérôme Deschamps – LE RÊVE D’UN DROLE D’HOMME – DOSTOïEVSKI – Théâtre de Nesle – ©Zenitudeprofondelemag.com

Julie Vandromme lui donne (parfois) la réplique, mais elle est surtout cette présence qui donne tout leur sens à certains épisodes de la pièce.

Moi, je qualifierais plutôt cette pièce de … monologue intérieur … extériorisé.

Cet homme, encombré par ses états d’âme qui l’encombrent tel un fardeau, les partage …forcément avec le public.

On navigue donc dans les méandres de sa pensée au fil de ses émotions …qui évoluent de façon aléatoire…

Une pièce intéressante tant par le texte que par le jeu des comédiens.

LE RÊVE D'UN DROLE D'HOMME DE DOSTOïEVSKI

Julie Vandromme et Jérôme Deschamps – LE RÊVE D’UN DROLE D’HOMME DE DOSTOïEVSKI – Théâtre de Nesle – ©Zenitudeprofondelemag.com

Infos pratiques

LE RÊVE D’UN DRÔLE D’HOMME

Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski

MISE EN SCÈNE :Telmo Herrera

AVEC : Jérôme Deschamps et Julie Vandromme

Théâtre de Nesle – 6 Rue de Nesle – 75006 PARIS

En octobre : les 4, 11 et 18 à 21h / le 19 à 19h / le 13 à 17h
En novembre : les 1er et 15 à 21h / les 2 et 16 à 19h / le 17 à 17h

RÉSERVATIONS : 01 46 34 61 04

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :