Pour la première fois en France, deux cent cinquante ans après le premier voyage de James Cook, le musée du quai Branly – Jacques Chirac présente une exposition d’envergure ayant pour thème le continent aux vingt-cinq mille îles.

Notre chroniqueur Maxime Patrault l’a visitée pour vous.

Vous êtes prêt à faire un long voyage ?

Expo OCÉANIE Musée du Quai Branly – ©Maxime Patrault

Alors ouvrez grand les yeux et laissez vous bercer par les chants traditionnels…

Le plus impressionnant, quand on déambule dans le Musée du Quai Branly, c’est la sensation de quiétude qui se dégage.

Quatre grands thèmes jalonnent l’exposition – le voyage, l’ancrage, la rencontre et la mémoire. Ils constituent des clés de compréhension pour mieux appréhender les arts océaniens.

Près de 200 oeuvres – aussi bien des oeuvres anciennes que des oeuvres contemporaines – racontent les cultures et le quotidien des peuples insulaires, et dressent un panorama de l’art océanien. L’exposition met le focus sur différentes cultures de la Nouvelle-Guinée à la Nouvelle Zélande en passant par Hawaï et l’île de Pâques. 

Océanie montre également les différents problèmes rencontrés par les peuples avec la modernisation, l’évangélisation et évidemment par le changement climatique. Confrontés à la montée des eaux, les habitants ont dû s’équiper : pirogues, outils de pêche, toiles de fil de pêche…

 

Photos ©Maxime Patrault

L’expo présente aussi des œuvres d’art tribal, d’art traditionnel, d’art colonial et d’art moderne…

Expo OCÉANIE – Musée du Quai Branly – ©Maxime Patrault

Toutes ces pièces sont sublimement mises en scène à travers des lumières douces, des jeux d’ombres. Certaines sculptures imposent par leurs grandeurs et ce côté majestueux. 

Expo OCÉANIE Musée du Quai Branly – ©Maxime Patrault

Le textile aussi occupe une place très importante dans l’exposition.

Voyez plutôt ces grands pans de tissus ornementés…

oceanie-museeduquaibranly

Expo OCÉANIE – Musée du Quai Branly  ©Maxime Patrault

Des bijoux sont présentés aussi – dans des vitrines – avec des textes kanaks.

Expo OCÉANIE – Musée du Quai Branly  ©Maxime Patrault

L’identité des tribus est importante avec leur implication dans les conflits modernes.

Dans une pièce sombre, une œuvre de Lisa Reihanna – In Pursuit of Venus – montre la vie quotidienne dans ces îles avec les danses traditionnelles, le commerce fluvial et les rites ancestraux.

In-pursuit-of-Venus-vidéo -Lisa-Reihana

« In pursuit of Venus », vidéo imersive et panoramique de l’artiste néo-zélandaise Lisa Reihana.

Posez vous une minute, cliquez sur l’image ci-dessus et regardez comme cette œuvre vous transporte et vous fait rêver…

Dans la culture des peuples océaniques, l’art est très important pour exprimer leurs différentes émotions.

Ainsi de nombreuses photographies sont présentes pour montrer les problèmes rencontrés par les colonies.

De plus, la tradition est omniprésente avec les rites funéraires avec des magnifiques vêtements traditionnels. N’hésitez pas à regarder cette série Netflix sur une famille de croque-morts kanaks.

https://www.netflix.com/fr/title/81023023 

Un très beau film clôture l’exposition avec une danseuse qui exprime la douleur des personnes décédées lors du Tsunami aux iles Samoa et Tonga en 2009.

La mémoire est très importante dans cette exposition et montre l’art austral sous toutes ces coutures.

Océanie est une belle exposition et sa muséographie impressionnante. Le musée du Quai Branly sait toujours mettre en avant des œuvres méconnues.

L’exposition Océanie a été organisée par la Royal Academy of Arts, Londres, en collaboration avec le musée du quai Branly – Jacques Chirac, Paris, et avec la participation du musée d’Archéologie et d’Anthropologie de Cambridge

Crédits photos : Maxime Patrault pour Zénitude Profonde Le Mag

Infos Pratiques

OCÉANIE

Exposition du mardi 12 mars au dimanche 7 juillet 2019

Galerie Jardin du Musée du quai Branly – Jacques Chirac

Fermeture le lundi
mardi, mercredi, dimanche : 11h00-19h00
jeudi, vendredi, samedi : 11h00-21h00

Maxime Patrault

Article rédigé par Maxime Patrault chroniqueur CULTU pour Zenitude Profonde Le Mag

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :