Le 6 Juin 2019 à 16h notre chroniqueur Maxime Patrault était au Théâtre L’Essaïon, pour la présentation de Petite Valse viennoise interprété par Sophie Millon.

Il a adoré … il nous raconte…

Sophie Millon explore avec délectation l’univers de Federico Garcia Lorca!

Ce n’est pas une pièce comme les autres que vous allez voir mais plus une conférence chantée, une réunion poétique, un sitting enlevé.

Accompagné d’un guitariste, elle use du tempo et des rythmes espagnols pour faire vibrer sa voix aussi bien dans le lyrisme que dans le flamenco.

Sophie Million – Petite valse viennoise

Sophie Millon confie:

«Il y a plusieurs années, j’ai découvert les chansons populaires espagnoles, collectées et harmonisées par Lorca.
Je suis tombée sous le charme de ces airs anciens ou folkloriques et j’ai commencé à écouter toutes les versions que je trouvais, chant lyrique, flamenco, pop music, révolution. Il me semblait que ces chansons trouvaient leur place dans tous les styles. En parallèle, je lisais les poèmes de Lorca, son théâtre, ses conférences. Je suivais ses voyages en Amérique latine, à Cuba, à New York. Je plongeais plus dans l’histoire de l’Espagne, la République, la prise du pouvoir par Franco. Je découvrais aussi les dessins de Lorca, sa relation à Dalí. Lorca avait traversé des domaines de l’art très variés, souvent avec génie.

Ses dernières pièces de théâtre sont d’une modernité absolue.
Bien loin de l’auteur folklorique andalou dans lequel on l’enferme parfois, Lorca était un poète du monde, il s’adressait à tous et résonnait sur différents rythmes, pas uniquement le flamenco.
En lisant la Conférence sur Les Berceuses, j’ai trouvé le texte qui me permettait de rentrer dans le monde de Lorca, un texte qui fait le pont entre son écriture, sa poésie, et quelques airs parmi ceux que l’on connaît de lui. Il a récolté et harmonisé plus de 300 chansons populaires. Le recueil d’airs anciens qui existe en regroupe 13…
Il reste encore beaucoup à découvrir de Lorca.
Au cours de mes lectures, j’ai aussi découvert que le tube de Leonard Cohen Take This Waltz était sur un poème de Lorca, Petite Valse Viennoise, une rencontre magnifique à travers le temps entre deux grands poètes.
Etant moi-même en tournée en Espagne pendant plusieurs mois, j’ai pu découvrir l’attachement profond qui existe entre l’Espagne et Lorca, avec une façon de parler de lui comme s’il était dans la pièce d’ à côté.
J’ai alors aimé l’idée de présenter le Lorca musicien, celui que l’on connaît moins de ce côté des Pyrénées.»

 

Federico Garcia Lorca

Quelques mots sur Federico Garcia Lorca …

On sait peu, en France, qu’avant d’être un grand poète et auteur de théâtre, Federico García Lorca se destinait à être musicien.
Jusqu’à l’âge de 18 ans il passait son temps à faire du piano et de la guitare, à étudier la musique, l’harmonie, à composer.

« Mon enfance a consisté à apprendre les lettres et les chansons avec ma mère » F.G. Lorca

Lorca était la musique.

Cette impulsion s’arrête quand son professeur de piano meurt.

Après opposition paternelle à ce qu’il devienne musicien, Lorca se tourne vers l’université des Lettres, l’écriture, le son des mots, la poésie.

Agé d’une vingtaine d’années, Lorca voyage en Espagne, en Galice, dans les Asturies, en Andalousie où il collecte des airs populaires. Il en harmonise plus de 300.

Je ne connaissais pas très bien l’œuvre de Lorca et de découvrir ces berceuses si poignantes m’a donné envie de me pencher sur la biographie de cet artiste.

A la fois, poète, musicien, auteur, F.G Lorca dévoile un talent qui montre sa sensibilité et ses amours interdits. Sachez pour la petite histoire qu’il a vécu une histoire d’amour passionnelle avec Salvador Dali.

Revenons à notre conférence, Sophie Million nous entraîne à travers l’univers des berceuses en explorant diverses émotions passant du mystère de la comptine russe à la farce populaire guignolesque.

Avec gravité, elle montre la tristesse des mots de Lorca et nous offre une revisite magnifique d’une chanson de Leonard Cohen. 

Ce spectacle est un bel hommage à l’artiste espagnol qu’est Federico Garcia Lorca, on se prend à rêver et à se laisser bercer par la douce voix de la chanteuse.

Une belle réussite qui saura ravir les amateurs d’espagnol et de chansons andalouses. 

Au final, la petite valse viennoise est une jolie sérénade madrilène.

Infos pratiques

« Petite Valse Viennoise »

Festival OFF d’Avignon

15h25 

Théâtre l’Ambigu

7 rue de la bourse, 84000 Avignon

Maxime Patrault

Article de notre chroniqueur cultu Maxime Patrault

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x