À la boutique Penhaligon’s de Londres, j’ai fait la connaissance de …

Heartless Helen et Terrible Teddy.

Les deux derniers arrivés dans la galerie de Portraits se sont rencontrés en Afrique, lors d’un safari…

Ils ont chacun une personnalité, disons… inattendue, jugez-en par vous mêmes…

zenitudeprofondelemag.com PENHALIGON'S LONDON HEARTLESS  HELEN HEARTLESS HELEN

«Je suis née pour dominer votre sexe – et être l’héroïne du mien».

Tout est dit … ou presque !

Helen ne se fie qu’à elle-même.

Une femme déterminée, un peu inventive, bonne joueuse… tant que c’est elle qui gagne !

Vous avez dit romance ?

Laissons s’il vous plaît cela à ces chers Romantiques dont nous savons d’ailleurs comment ils finissent (plutôt déprimés).

Helen est une conquistadora … qui adore être adorée.

Et elle vient de faire la connaissance de Teddy, lors de ce safari mémorable…

Un homme qui lui plaît beaucoup. Mais qu’en laissera-t-elle ? Dieu merci, l’attraction n’est pas toujours fatale. Helen a bien l’intention d’en profiter.

zenitudeprofondelemag.com PENHALIGON'S LONDON HEARTLESS  HELEN Son Parfum

Un vrai philtre mystique.

D’aucuns diraient que c’est un piège.

Enchanteur, irrésistible – aussi magnétique que Helen, finalement.

Son parfum ne pouvait dégager que mystère et sensualité.

Son charme naturel est démultiplié par l’éclat opulent de la tubéreuse.

Puis tout pétille et scintille, avec les baies roses …

Elles ouvrent la conversation et la mandarine vient pimenter le dialogue.

Voilà qu’avec le jasmin, la douce Heartless Helen, presqu’innocente, fait les grands yeux.

Qui pourrait s’en méfier ? On lui donnerait le bon Dieu sans confession.

Mais l’innocence est un habile appât… Garde ! Tel est pris qui croyait prendre. L’innocence ? C’est pour mieux vous tromper, mon enfant. Vous voilà déjà pris à ses filets !

Une fois sous le charme, les victimes hypnotisées par son sillage envoûtant (bois crémeux et cashmeran), semblent délicieusement inconscientes.

L’addiction ? Un mauvais sort.

HEARTLESS HELEN est un floral Boisé qui mêle mandarine, tubéreuse et bois crémeux…

UNE FICTION OLFACTIVE !

zenitudeprofondelemag.com PENHALIGON'S LONDON TERRIBLE TEDDY TERRIBLE TEDDY

Devinez où il a rencontré Helen ? Bien évidemment, lors d’un Safari.

Les chasseurs savent tout du frisson de la traque. Et l’amour est un trophée qui se décroche avec aplomb.

Teddy a l’œil aiguisé, beaucoup d’esprit et une attitude tout à fait détachée – comme tous les vrais professionnels : cette vivacité qu’ils avaient, enfants, à capturer les papillons, ils l’exercent à l’âge d’homme pour attraper les cœurs romantiques, ingénus, et généralement féminins.

Mais Helen – maudite soit-elle – semble avoir très bien percé son jeu.

Teddy arrivera-t-il à ses fins ?

Une experte de l’indifférence. Intrigante à souhait.

Enfin : à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !

Si je peux l’avoir, je n’en veux pas. Et si je ne peux pas, eh bien… c’est ce qu’on verra !

Sir Teddy pensait qu’Helen finirait par le piéger. Mais il était loin d’imaginer que, baissant un instant la garde, il tomberait amoureux fou non pas d’Helen… mais du Duc !

Son Parfum

Voilà le parfum d’un homme délicieux – sans manquer de piquant (vous avez dit dangereux ?).

A la fois démonstratif et discret, il sait tout de suite vous mettre à l’aise. Tout simplement char-mant !

Méfiez-vous tout de même des apparences…

Un parfum rond, chaud, rassurant – et pourtant ravageur. L’addiction se nourrit de contradictions.

Une explosion fraiche de baies roses vient éclairer le sombre mystère de l’encens. La vibration sauvage du vétiver et du patchouli réveille la profonde sensualité du cuir et la douceur précieuse du cèdre et de l’ambroxan.

« Suis-moi » ou « fuis-moi », tantôt chaud, tantôt froid : cet équilibre déconcertant est enveloppé d’une touche de musc, furieusement entêtante.

Oh, Teddy porte toujours du cachemire – cela va sans dire.

TERRIBLE TEDDY est un cuir épicé  aux notes d’Encens, de Cuir et d’ Ambroxan.

PENHALIGON'S LONDON TERRIBLE TEDDY

Mon avis sur Heartless Helen et Terrible Teddy

J’adore les Portraits of Penhaligon’s dont les aventures aristocratiques m’emportent toujours bien loin de mon quotidien… 

En ce qui concerne les fragrances elles-mêmes, j’avoue que contrairement aux Portraits précédemment présentés ici, c’est Heartless Helen, le parfum féminin qui m’a emballée cette fois.

Terrible Teddy est carrément trop piquant pour moi. C’est vraiment une fragrance que j’imagine portée par un homme. Moi j’aurais du mal à porter ce parfum (Alors que The blazing mister Sam pourtant masculin lui aussi – fait définitivement partie de mes favoris…)

Par contre pour ce qui est de Heartless Helen,  je ne m’en lasse pas!

Je crois que c’est l’alliance entre tubéreuse et jasmin qui me fait cet effet-là.

Bref les deux nouveaux misent sur l’originalité et une façon sensuelle de s’affirmer.. Ils me rappellent un peu The Uncompromising Sohan et the Bewitching YasmineVous vous souvenez, le frère et la soeur venus d’Orient…

Je vous invite à découvrir toutes ces fragrances dans les boutiques Penhaligon’s London ou sur le site de Penhaligon’s.

%d blogueurs aiment cette page :