Restons chez nous !

Suite aux mesures prises pour affronter le Coronavirus, le confinement est de mise.

Les premiers jours ont certainement, pour certains, un goût de vacances, mais très vite, l’ennui peut s’installer.

Comment trouver de quoi s’occuper pour cette longue période à venir ? C’est le moment de voir les choses autrement et de faire tout ce qu’on a délaissé au fil des mois.

Faire du rangement

rangement-zenitudeprofondelemag.com
Crédits photos: ©zenitudeprofondelemag.com

Ranger c’est un bon moyen de bouger, de vider son esprit et ses placards ! Avant d’affronter la poussière, le calcaire ou les placards branlants, il vaut mieux ordonner ce qu’il y a dedans.

Faire du tri est la première étape. 

Cela permet d’avancer pas à pas. Classer ses papiers administratifs est un bon début. Un moyen d’y voir plus clair et de s’occuper quand on est seul. L’occasion de jeter vieux papiers et prospectus, et de tomber sur des souvenirs perdus ! Une photo de vacances ? Elle sera le second objectif : trier les photos et les partager avec ses proches. Et puis, attaquez-vous aux armoires pleines de vêtements et chaussures, vous retrouverez peut-être des trésors, ou au contraire vous vous demanderez certainement pourquoi certaines pièces s’y trouvent.

chemises
Crédits photos : ©zenitudeprofondelemag.com

Apprenez aussi à ranger ce que vous gardez et pliez tout avec précaution. Si vous ne savez pas comment vous y prendre et par où commencer, prenez par exemple la méthode de Marie Kondo, une excellente base pour apprendre à ne garder que l’essentiel.

vêtements suspendus-zenitudeprofondelemag.com
Crédits photos: ©zenitudeprofondelemag.com

Une fois le rangement terminé (qui peut durer plusieurs jours, tant mieux car ça occupe !), c’est le moment de nettoyer meubles, surfaces difficiles d’accès, de resserrer les vis…

Une maison propre, bien rangée et qui sent bon permet d’avoir l’esprit détendu pour commencer une autre occupation. Et si l’envie de sortir se fait ressentir, un conseil : réaménagez l’intérieur. Et oui, changer l’organisation de l’espace donnera la sensation d’être ailleurs et de se changer les idées, un renouveau qui fait du bien.

Apprendre une autre langue.

Le fait d’apprendre une nouvelle langue permet de stimuler son cerveau et de retarder son vieillissement. Un véritable moyen d’ouvrir son esprit et d’organiser un voyage lorsque ce sera possible !

Bien entendu, on peut revoir nos bases d’anglais, espagnol ou allemand, mais au lieu de se cantonner aux langues apprises à l’école pourquoi ne pas se mettre à une langue moins utilisée comme le portugais ? Pour se faire, vous pouvez par exemple télécharger une application comme celle de Babbel, qui permet de prendre des cours de portugais en ligne dans une méthode d’apprentissage adaptée pour tous, simple et ludique. A la fin de cette quarantaine vous connaitrez formules de politesse, mots simples, et surtout les bases grammaticales. Parler en portugais avec vos compagnons de confinement sera efficace et créera de bons souvenirs.

En règle plus générale, pratiquer une nouvelle langue tous les jours, c’est le meilleur moyen de progresser rapidement. Le portugais pourra devenir ensuite un véritable atout pro ou perso et contentera toute envie d’évasion. Imaginer les terrasses à Lisbonne ou les plages de Rio de Janeiro donne la possibilité de voir plus loin que son lieu de confinement, surtout si on connait les bases de la langue.

S’occuper de soi

Confinement, c’est le moment ! Dans ce monde de frénésie, on a peu le temps de s’arrêter pour s’occuper de son bien-être.

Le « lâcher prise » est le maître mot. La terre ne va pas s’arrêter de tourner, et pour éviter de tourner en rond, il faut commencer par se déculpabiliser. Et le chat qui dort tranquillement, il va bosser, lui ? Non, il respire ! La respiration est essentielle dans le bien-être. Pourquoi ne pas lire des articles de sophrologie, ou regarder un tuto en ligne ?

Le temps s’offre à nous pendant cette période, c’est le moment de se remettre en question : que faire de sa vie ?

En outre la méditation est une excellente occupation et une façon de se recentrer sur soi et se détendre en cette période assez anxiogène. Il est aussi bon de ne rien faire, de laisser libre cours à sa pensée, à ses projets.

Et vous, quelles sont vos activités anti-ennui pour les prochaines semaines ?

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :