Sélectionner une page

Le lundi 30 Avril le Musée Grévin a accueilli la comédienne Catherine FROT.

Elle aura désormais sa place parmi les nombreuses personnalités politiques, historiques ou sportives que l’on peut déjà admirer au sein de l’un des musées les plus populaires de la capitale. 

Catherine frot - Musée Grévin -zenitudeprofondelemagQuelques mots sur Catherine FROT...

Née un 1er mai à Rochefort en Charente-Maritime, fille d’un père ingénieur et d’une mère professeur de mathématiques financières, Catherine Frot se révèle très jeune inspirée par ce qui deviendra rapidement une vocation. Montrant alors une prédilection sensible pour le comique, elle suit dès l’âge de quatorze ans, les cours du conservatoire de Versailles, tout en poursuivant sa scolarité.

Elle entre en 1974 à l’école de la rue Blanche puis au Conservatoire.

À la même époque, elle fait partie des fondateurs de la Compagnie du Chapeau Rouge, fort remarquée au festival d’Avignon off en 1975.

C’est initialement au théâtre qu’elle va se consacrer le plus souvent, avec en point d’orgue le rôle de la Présidente de Tourveldans une adaptation des Liaisons Dangereuses mise en scène par Gérard Vergez en1987.

Sur les planches, Catherine Frot joue aussi de nombreux classiques : La Cerisaie et La Mouette de Tchekhov, respectivement mis en scène par Peter Brook en 1982 et Pierre Pradinas en 1985, ou encore John Gabriel Borkman d’Ibsen, dirigé par Luc Bondy en 1993.

Nommée dix fois aux Césars du Cinéma, Catherine FROT se fait connaître du grand public grâce au rôle de Yolande dans le film de Cédric Klapisch, Un Air de Famille qui lui vaut le César de la meilleure actrice dans un second rôle en 1996.

En 2016, elle obtient le César de la meilleure actrice pour Marguerite de Xavier Giannoli.

Elle reçoit également deux Molières : meilleure comédienne dans un second rôle en 1995 pour la pièce Un Air de Famille, mise en scène de Stéphan Meldegg et meilleure comédienne dans un spectacle de théâtre privé en 2016 pour Fleur de Cactus de Pierre Barillet mis en scène par Michel Fau.

Son rôle dans La Dilettantede Pascal Thomas en 1999, confirme que Catherine Frot peut jouer aussi bien dans le registre burlesque que dans celui du tragique. Elle alternera de nombreux premiers rôles dans ces deux registres au cinéma et au théâtre aux côtés de grands partenaires, tels que Isabelle Huppert, Catherine Deneuve, Albert Dupontel, Gérard Depardieu, Michel Fau, …

On l’attend déjà dans le prochain film de José Alcala avec Daniel Auteuil…

Catherine Frot à Grévin… Comment la représenter?

Élue par les membres de l’Académie Grévin, présidée par Stéphane Bern, Catherine Frot accepte cette proposition. En effet elle est curieuse de découvrir les coulisses des ateliers, l’art du sculpteur Claus Velte et de toutes les équipes des ateliers Grévin (et peut-être aussi secrètement ravie d’avoir été sollicitée… mais qui ne le serait pas ?)

Une question se pose alors : Figurer à Grévin, oui mais sous quelle image?

Quand on excelle dans tous les registres comme Catherine Frot et que l’on ne doit choisir qu’une image pour être représentée, le choix s’avère difficile.

CATHERINE FROT ENTRE AU MUSÉE GRÉVIN

En elle-même ou en un personnage de l’un de ses films? Et le cas échéant, lequel?

C’est finalement le rôle de Marguerite – pour lequel Catherine a reçu en 2016 le César de la meilleure actrice dans le film de Xavier Giannoli – qui a été choisi pour immortaliser la pétillante comédienne.

C’est le costumier Pierre-Jean Larroque qui a signé le costume que le Musée Grévin a acheté pour « habiller » Marguerite.

CATHERINE-FROT-ENTRE-AU-MUSÉE-GRÉVIN zenitudeprofondelemag.com

Marguerite sera placée sur la scène du Théâtre Grévin, face à Charles Aznavour, à deux pas de Cecilia Bartoli.

Quelques mots sur le Musée GRÉVIN 

Le Musée Grévin accueille depuis 1882 les personnalités qui font l’actualité ou se révèlent singulières dans leur domaine.

Je n’y avais pas remis les pieds depuis des années.

J’étais donc ravie – et fascinée avouons-le – de voir Stromae, La Callas, Jean d’Ormesson, Jimmy Hendrix, Bernard Pivot et tant d’autres plus vrais que nature.

Et je ne vous parle même pas des personnages historiques comme Marat dans sa baignoire ou Henri IV assassiné par Ravaillac sur le Pont Neuf…

CATHERINE-FROT-ENTRE-MUSÉE-GRÉVIN-henriIV

Henri IV assassiné par Ravaillac sur le Pont Neuf – Photo ©Zenitude Profonde Le mag

Criant de réalisme non ?

Pas étonnant que le Musée Grévin reçoive 700 000 visiteurs chaque année !

Les prochains visiteurs auront désormais le plaisir d’y retrouver Catherine Frot à qui le Musée Grévin a fait en ce 30 avril (et un jour à l’avance mais on ne va pas chipoter!) un bien joli cadeau d’anniversaire!

Catherine Frot- Marguerite-museegrévin -zenitudeprofondelemag.com

Crédits photos: Zénitude Profonde le Mag
%d blogueurs aiment cette page :