Après l’immense succès de l’édition 2018, qui a rassemblé près de 25 000 spectateurs, voici la 6ème édition du MONDE FESTIVAL.

Découvrez le programme et les intervenants de cet évènement incontournable de la rentrée culturelle.

Porté par la rédaction du Monde, ce rendez-vous désormais incontournable de la rentrée proposera une trentaine de débats et quatre films projetés en avant-première.

L’époque n’est pas vraiment à l’imagination et au rêve alors que nous en avons besoin. Plus que jamais.

…Imagine all the people
Living life in peace
You may say that I’m a dreamer
But I’m not the only one
I hope someday you’ll join us
And the world will be as one…

Ces paroles qui résonnent toujours dans les têtes, comme un désir d’utopie inassouvi.

Destinée à un large public, cette édition du Monde Festival se déroulera du 4 au 7 octobre à l’Opéra Bastille, auThéâtre des Bouffes du Nord et au cinéma Beau Regard.

Pour Jérôme Fenoglio, directeur du Monde : « Le Festival est un medium aussi important que l’édition pour décrypter l’actualité et comprendre les grands enjeux contemporains. C’est l’occasion de faire découvrir la richesse éditoriale du Monde à un public large, et c’est pourquoi la rédaction s’investit pleinement dans ce projet. C’est une autre manière d’être au cœur du débat d’idées et de la culture. » Il ajoute : « Fort du succès des années passées, Le Monde Festival s’inscrit désormais dans le paysage culturel français. »

Le Monde Festival rassemble des figures majeures des univers intellectuel, économique, culturel, politique et scientifique.

D’une année à l’autre, la philosophie du festival demeure la même : rassembler des personnalités qui viennent partager leur vision du monde dans une dynamique de dialogue avec le public. Les participants pourront notamment échanger avec : Eve Ensler, Russell Banks, Adam Tooze, Fary, Jean Claude Ameisen, Delphine de Vigan, Enki Bilal, Laurence Boone, Jean-Michel Blanquer, Agnès Buzyn, Aurélie Filippetti, Cynthia Fleury, Arnaud Montebourg, Stanislas Nordey, Dominique Perrault, Pablo Servigne…

 

Un site web dédié

À compter de cette édition, il est désormais possible de retrouver toutes les informations pratiques (programme complet de l’événement, horaires et la billetterie pour acheter ses places) sur un site web dédié: Festival.LeMonde.fr.

Tout au long de l’événement, la rédaction du Monde sera mobilisée et assurera un suivi des débats sur les réseaux sociaux grâce au hashtag #LeMondeFestival.

Vous pouvez d’ores et déjà suivre le compte Twitter de l’événement @LeMondeFestival.

La chaîne du Monde Festival prolonge l’expérience du festival et son débat d’idées, avec les interviews des invités, des vidéos, des reportages et des enquêtes sur les thèmes des conférences.

Une fois le festival passé, les internautes pourront y retrouver une sélection des meilleurs moments en vidéo et revivre cet événement emblématique, porté par toute la rédaction du Monde.

Rendez-vous dès maintenant sur le site événement Festival.LeMonde.fr et sur la chaîne éditoriale LeMonde.fr/festival pour retrouver le programme des débats.

Certaines thématiques m’intéressent d’ailleurs particulièrement :

  • QUELLE ÉDUCATION ARTISTIQUE POUR L’ÉCOLE DU XXIÈ SIÈCLE ? animé par Violaine Morin, avec Jean-Michel Blanquer, Nolwenn Guillou, Stanislas Nordey
  • TROP DE FILMS EN FRANCE ? animé par Thomas Sotinel, avec Frédérique Dumas, Alain Le Diberder, Judith Lou Lévy, Céline Sciamma, Eric Toledano
  • LA DISPARITION DES CLASSES MOYENNES, ET APRÈS ? animé par Stéphane Lauer, avec Louis Chauvel, Florence Lefresne, Tuomas Muraja, Ariell Reshef
  • S’AIMER C’EST SE TROMPER, animé par Joséfa Lopez, avec Belinda Cannone,Vincent Cespedes, Maïa Mazaurette

Les avant-premières

Cette année encore, Le Monde proposera des avant-premières exceptionnelles, au Cinéma Beau Regard, Paris 6e.

Vendredi 4 octobre à 17 h 30 – AVANT-PREMIÈRE « LES MISÉRABLES », de Ladj Ly

Une rencontre animée par Laurent Carpentier, journaliste au Monde.

Prix du jury au Festival de Cannes en 2019, « Les Misérables » est un premier long-métrage inspiré d’un fait réel en Seine-Saint-Denis. Il dissèque avec virtuosité, par la grâce d’une mise en scène serrée et vive, l’onde de choc provoquée par une bavure policière dans une cité.

Samedi 5 octobre à 20 h- AVANT-PREMIÈRE DE « GLORIA MUNDI », de Robert Guédiguian

Une rencontre animée par Thomas Sotinel, journaliste au Monde.

Prix d’interprétation féminine pour Ariane Ascaride à la Mostra de Venise 2019, « Gloria Mundi »,le nouveau film de Robert Guédiguian, évoque la disparition du salariat et la dissolution des solidarités. Un conducteur de bus mis à pied, un chauffeur Uber mal assuré, une femme de ménage qui ne veut pas faire grève, une vendeuse en CDD, un jeune couple qui tient un moderne mont-de-piété… ces histoires s’activent les unes les autres pour former une des images les plus saisissantes que l’on ait vues ces derniers temps de la société française.

Dimanche 6 octobre à 16 h et à 19 h – AVANT-PREMIÈRE DE « LE TRAÎTRE », de Marco Bellochio

Une rencontre animée par Auréliano Tonet, journaliste au Monde.

Le film « Le Traître » sera projeté en avant-première et en présence de son réalisateur, Marco Bellocchio. Au début des années 1980, la guerre entre les parrains de la Mafia sicilienne est à son comble. Tommaso Buscetta, membre de Cosa Nostra, fuit son pays pour se cacher au Brésil. Pendant ce temps, en Italie, les règlements de comptes s’enchaînent, et les proches de Buscetta sont assassinés les uns après les autres.

Arrêté par la police brésilienne puis extradé, Buscetta prend une décision qui va changer l’histoire de la Mafia : rencontrer le juge Falcone et trahir le serment fait à Cosa Nostra.

Lundi 7 octobre à 20 h – AVANT-PREMIÈRE DE « IT MUST BE HEAVEN », d’ Elia Suleiman

Une rencontre animée par Jacques Mandelbaum, journaliste au Monde.
Le film, Mention spéciale du jury au Festival de Cannes 2019, « It Must Be Heaven » sera projeté en avant-première et en présence de son réalisateur, Elia Suleiman.

Elia Suleiman fuit la Palestine à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil, avant de comprendre que son pays d’origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d’une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l’absurde. Aussi loin qu’il voyage, de Paris à New York, quelque chose lui rappelle sa patrie. Un conte burlesque explorant l’identité, la nationalité et l’appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir « chez soi » ?

 

Les spectacles et performances

Cette année encore, Le Monde Festival proposera à l’Opéra National de Paris et au Théâtre des Bouffes du Nord des spectacles et des perfomances.

Samedi 5 octobre, de 22 h à 5 h – LA NUIT DU MONDE FESTIVAL AU Théâtre des Bouffes du Nord

Le Monde Festival vous invite à passer une nuit entière à penser le présent et à imaginer l’avenir, à revisiter le passé, à rêver d’autres mondes et à éprouver le passage du jour au lendemain, en compagnie de philosophes, de musiciens, d’écrivains et de comédiens, de 22 heures à 6 heures du matin.

  • • Christiane Taubira et Barbara Cassin, pour une lecture des Feuillets d’Hypnos, de René Char• Pierre Richard et Gérald Garutti, pour un « Petit Eloge de la nuit »
  • • Michaël Fœssel et Barbara Stiegler, qui se demanderont si nous ne vivons pas le grand retour des années 1930
  • • Emanuele Coccia, qui évoquera la grande métamorphose en cours qui abolit les frontières entre nature et culture
  • • Joy Sorman, pour une lecture musicale d’un récit littéraire nourri d’une plongée dans l’univers de la psychiatrie
  • • Olivier Zabat, pour des extraits d’un documentaire sur les « entendeurs de voix »
  • Claire Marin, qui abordera l’imaginaire de la rupture à l’aide des plus grands écrivains
  • Marielle Macé, qui convoquera l’imaginaire des rivières qui réenchante l’urbain
  • Anna Chavepayre, qui évoquera les nouvelles manières d’habiter
  • Jacques Bonnaffé, qui dira les poètes qui donnent langue et vie à des mondes imaginables•
  • Bertrand Belin, qui viendra chanter son envoûtante et énigmatique poésie pop rock
  • Hakim Hamadouche, qui fera vibrer son mandoluth électrique
  • Marion Rampal et Pierre-François Blanchard ,qui feront partager leur amour de la musique noire américaine et accompagneront, avec une formation élargie, la Nuit du Monde jusqu’au petit matin.

Les spectacles et performances

Dimanche 6 octobre de 11 h 30 à 13 h 00 – MÉDITONS ! – Opéra Bastille (Amphithéâtre)

Le Monde Festival vous propose une expérience originale : l’écoute d’un morceau interprété par la violoniste Anna Gockël, suivie d’une séance de méditation guidée par Fabrice Midal.

Une séance animée par Marie Charrel, journaliste au Monde.

Après les échanges, la violoniste jouera à nouveau… Et la seconde écoute se révélera très différente de la première. Jolie façon d’illustrer comment la méditation transforme aussi le rapport à la musique et à la culture en aidant à s’ouvrir au monde et à vivre le moment présent.

UNE DANSE À L’OPÉRA

Samedi 5 octobre de 10 h 00 à 12 h 00 – Opéra Bastille – Grande Salle

Le spectacle sera présenté par Rosita Boisseau, journaliste au Monde.

« Une danse à l’Opéra » donne rendez-vous aux danseurs-amateurs à partir de 15 ans à l’Opéra-Bastille pour un évènement festif piloté par les chorégraphes José Montalvo et Chantal Loïal.

Entre spectacle et performance, dans la salle et sur le plateau de Bastille, les deux chorégraphes invitent les participants à un atelier inédit composé de mouvements simples et de rythmes clairs spécialement conçus pour eux.

En musique, dans la bonne humeur et tranquillement, soutenu par les mots de José Montalvo, puis les percussionnistes en direct de Chantal Loïal, le « training » en douceur se poursuivra sur scène, pour ceux qui le désirent, puis se conclura par un petit bal chaleureux. D’un pas à l’autre, tous ensemble, la danse est une fête et c’est simple comme bonjour !

Dimanche 6 octobre de 18h00 à 19h30 –  FAUX PROCÈS : UN SITE DE RENCONTRE EN ACCUSATION – Opéra Bastille (Amphithéâtre)

Une séance présidée par Renaud Van Ruymbeke avec Cédric Villani.

Theodore et Samantha, qui se sont connus par l’application Fever, ne s’aiment plus. Comment cette application réputée avait-elle pu ainsi échouer dans sa programmation ? A qui la faute? Le « tribunal de la Bastille », en séance publique, examinera la demande en dommages- intérêts formulée « conjointement » par cet ancien couple devenu infernal, contre la société exploitant cette application.

Dimanche 6 octobre de 20h00 à 22h00 – DRAG, VOGUING : LE QUEER SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE – Théâtre des Bouffes du Nord

Une rencontre animée par Jean-Guillaume Santi, journaliste au Monde.

Avec des drag queens, drag kings, vogueurs et vogueuses de la scène française.

De nouvelles scènes artistiques permettant aux minorités de genre de s’exprimer sont de plus en plus visibles : la scène drag parisienne, boostée par le succès de l’émission « RuPaul’s Drag Race », dépasse le simple transformisme et permet à de nombreuses « queens » et « kings » de développer toujours plus loin cette expression artistique et politique.

Du drag au voguing en passant par la représentation de Bilal Hassani à l’Eurovision, est-on dans un nouveau monde qui permet aux minorités de genre de prendre la parole et la lumière ? Ou au contraire à une époque où les actes homophobes se développent et où les populismes menacent les droits LGBT ?

  • Conférence avec Clémence Tru, Vesper Quinn, Ari de B, dite Habibitch, Pierre Brasseur.
  • Show par Rose et Punani, Veronika, Sheitan, Aalyah XPress, Klaus Wiekind, Gazelle Von Lear, Morphine Blaze, Fassimba Von Lear

Personnellement j’ai déjà fait ma sélection et serai ravie d’assister à une grande partie de ces évènements. Et vous, lesquels vous intéressent le plus ? (Dépêchez-vous, il y a des manifestations qui affichent déjà complet!)

Informations pratiques
BILLETTERIE

Billets des débats en vente sur : festival.lemonde.fr/billetterie/
Aux guichets du Théâtre des Bouffes du Nord et du cinéma Beau Regard.

TARIFS

Tarifs des places à l’unité
Tarif plein : 9 € (à l’exception de La Nuit du Monde Festival à 15 € et des avant-premières à 10 €)

Tarif réduit : 7 €
(à l’exception de La Nuit du Monde Festival à 12 € et des avant-premières à 8 €)

DATES

Du vendredi 4 octobre au lundi 7 octobre 2018

LIEUX
Opéra Bastille – Place de la Bastille – 75012 Paris

Métro : Bastille, lignes 1, 5 et 8,
sortie n° 4 r. de Lyon – Port de l’Arsenal – RER A Gare de Lyon Bus : 20, 29, 65, 69, 76, 86, 87, 91
Parking : Q Park – 34, rue de Lyon – 75012 Paris

Théâtre des Bouffes du Nord

37 bis, boulevard de la Chapelle – 75010 Paris

Métro : La Chapelle (ligne n° 2), Gare du Nord (lignes 4,5, RER B, RER D)

Bus : 35, 48, 65, 902, 350
Parking : Goutte d’or – 10 rue de la Goutte d’Or, 75018 Paris

Cinéma Beau Regard (ex-cinéma Étoile Saint-Germain-des-Prés)

22, rue Guillaume Apollinaire – 75006 Paris

Métro : Saint-Germain-des-Prés (ligne 4) ou Mabillon (ligne 10) Bus : 39, 63, 86, 95
Parking : Vinci Saint-Germain-des-Prés

Moov’in – Téléchargez l’application Moov’in à partir du 15 septembre et profitez de 15 minutes gratuites pour vos déplacements en Zoé pendant Le Monde Festival.

imagine-john lennon- zenitudeprofondelemag.com

Le Monde Festival est un événement conçu et organisé par la rédaction du Monde.

 

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :