«…sollicité par un stress continu, notre cerveau ne fait pas la différence entre un face-à-face avec un ours menaçant et l’angoisse d’arriver en retard à une réunion. Notre corps puise dans ses stocks d’énergie, encore et encore, pour répondre à des sollicitations continues (…)

Elisabeth Marshall, rédactrice en chef de Sens & Santé

Sens et santé le magazine «mieux vivre» où convergent science, médecines complémentaires et Bien-être revient en janvier 2019.

Chaque grand dossier de Sens & Santé est réalisé avec des chercheurs, des médecins et des praticiens de santé.

UN « GROS DOSSIER  » SUR LE STRESS:

«Ne laissez pas le stress vous rendre malade»

Des spécialistes comme Jean-pierre Houppe¹ ou Jean-Claude LAPRAZ² Médecin Chercheur et Président de la SIMEPI (Société Internationale de médecine endobiogénique et de physiologie intégrative. Il est l’auteur de « La Médecine personnalisée » (Odile Jacob, 2012) interviennent pour définir et analyser de façon accessible et néanmoins très scientifique les mécanismes du stress.

«(…) Notre cerveau reptilien n’a aucune possibilité d’adaptation, explique le Dr Jean-Pierre Houppe, cardiologue, à l’origine de la psychocardiologie.
C’est noir ou blanc : quand il reçoit une information de danger, il a toujours la même réaction. Du coup, qu’il s’agisse d’une agression
meurtrière ou d’un retard à une réunion, notre corps

réagit de la même manière…»
Quelles sont les sources de stress ?
Réponse de Jean-Claude Lapraz:
«Le stress est la réponse physiologique de l’organisme à un agent agresseur, quelle que soit sa nature : exposition au froid, aliment contaminé, changement de saison, intoxication tabagique, difficultés
relationnelles, conflit socioprofessionnel, choc émotionnel, perte d’un être cher…
Selon l’intensité de l’agression, l’organisme met en place des mécanismes particuliers qui activent l’axe hypophysaire, corticosurrénalien et sympathique et son cortège d’hormones, et, si l’agression est chronique, un ensemble de réactions plus profondes selon l’état antérieur de la personne.
En fonction de ses capacités propres, l’organisme revient ensuite à l’état antérieur à l’agression ou, au contraire, perd un niveau d’équilibre, ce qui peut entraîner une maladie particulière…»

¹Jean-pierre Houppe est cardiologue, spécialiste de psychocardiologie et auteur de « Prendre soin de son cœur ».

²Jean-Claude LAPRAZ est Médecin Chercheur et Président de la SIMEPI (Société Internationale de Médecine Endobiogénique et de Physiologie Intégrative. Il est l’auteur de « La Médecine personnalisée » (Odile Jacob, 2012)

Un dossier particulièrement intéressant où vous trouverez aussi des exercices anti-stress.

SENS ET SANTÉ NOUVELLE FORMULE est déjà en vente et je ne saurais que trop vous recommander de vous le procurer.

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :