La dépression est l’un des troubles neuropsychiatriques les plus fréquents (C’est aussi la première cause de suicide).

70% des personnes qui se suicident souffriraient d’une dépression, le plus souvent non diagnostiquée ou non traitée.

Les données de Santé Publique France indiquent qu’en 2017, 19% des français de 15 à 75 ans (soit près de 9 millions de personnes) ont vécu – ou vivront –  une dépression au cours de leur vie, avec une prévalence deux fois plus importante chez les femmes que chez les hommes.

Consommation d’antidépresseurs: des chiffres tout aussi alarmants!

Ce qui amène tout naturellement à se poser la question du bien-fondé et de la pertinence de la prise en charge.

Dans ce contexte, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié en 2017 des recommandations pour aider les médecins généralistes à mieux comprendre cette pathologie et ainsi proposer une prise en charge plus adaptée à chacun.

C’est un fait établi que la prescription d’une molécule est devenue quasi systématique. Or si les antidépresseurs sont incontestables pour le traitement des dépressions sévères, leur efficacité s’avère plus discutable dans le cas de dépressions légères à modérées.

Le laboratoire PiLeje, toujours en pointe en matière d’avancées médicales et surtout très concerné par le concept du « mieux être » propose une autre alternative.

 

Tout en appréciant la délicieuse cuisine de Nomicos, nous avons pu écouter les interventions de quatre experts :

  • Le Dr Patrick Lemoine, Docteur en neurosciences et psychiatre qui a abordé le sujet brulant des prescriptions inadaptées.
  • Le Dr Frédéric Laurent, directeur médical et marketing de PiLeje a quant à lui expliqué comment chacun des actifs de Melioran avait une efficacité propre et comment l’association de tous ces actifs était positive .
  • Le Dr Gérard Ostermann, Professeur de Thérapeutique, diplômé de Thérapie Cognitivo – Comportementale nous a donné des précisons en matière de thérapie cognitive comportementale.
  • Et pour terminer, le Dr Valérie Vincent, médecin généraliste, dans le 7ème arrondissement à Paris a évoqué la prise en charge des malades atteints de dépression en prenant plusieurs cas concrets.

En quoi Melioran® dernière innovation des laboratoires Pileje offre une nouvelle vision de la prise en charge de la dépression?

Patrick Lemoine, Docteur en neurosciences et psychiatrie nous répond:

« En fait, les gens opposent souvent la « dépression légère »  à la « dépression sévère », cette dernière étant plus remarquable parce que plus invalidante.

Mais comme les symptômes sont identiques…

À savoir:

  • le manque de repères temporels, la perte de capacité à anticiper (un patient dépressif aura du mal à répondre aux questions de type: « qu’est-ce que vous faites à Noël? ou « qu’est-ce que vous faites l’été prochain ? »…)
  • le manque de motivation, l’impression que votre entourage ne vous soutient pas
  • Symptômes comme des maux de tête, sentiment d’oppression, crises d’angoisses 
Patrick Lemoine, Docteur en neurosciences et psychiatrie
Patrick Lemoine, Docteur en neurosciences et psychiatrie

… du coup les prescriptions sont généralement … les mêmes.

Avec Melioran®, les chercheurs des laboratoires PiLeJe ont donc trouvé une alternative qui permet :

  • de traiter les fragilités d’humeur d’intensité modérée
  • de diminuer les effets des interactions médicamenteuses
  • et qui est la transition idéale lorsque l’on veut arrêter les traitements par antidépresseurs « classiques » 

Melioran® – Combien de temps dure le traitement?

« Aussi longtemps qu’un traitement avec un antidépresseur soit 2 ou 3 semaines.

« Dr Patrick Lemoine, Docteur en neurosciences et psychiatrie

De la preuve d’efficacité de chacun des actifs du Melioran® à l’observation de l’efficacité de leur association.

Le Dr Frédéric Laurent, directeur médical et marketing de PiLeJe a présenté les deux ingrédients composant le Melioran® :

LA RHODIOLE:  connue pour ses effets toniques et stimulants, elle est prescrite en médecine traditionnelle chinoise. Le chercheur russe Lazarev, déjà en 1947, avait inventé le terme d’adaptogène pour décrire une substance qui accroit – et ce de façon globale – la résistance de l’organisme aux divers stress qui l’atteignent. C’est exactement ce que fait la Rhodiole, principe actif principal de Melioran®

Second ingrédient  l’EXTRAIT SAFRACETIN DE SAFRAN, fabriqué à partir de stigmates de safran, de la variété Sargol, réputée pour être la variété de safran la plus pure.

  Le Dr Gérard Ostermann, Professeur de Thérapeutique, diplômé de Thérapie Cognitivo- Comportementale nous a exposé comment la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) pouvait être une solution thérapeutique.

«Les TCC sont nées dans les années 20 des travaux de Watson et Skinner sur le conditionnement des comportements.

On sait de quelle façon nos comportements sont influencés par des renforcements positifs (récompense matérielle ou symbolique) ou négatifs (punition, échec, désillusion ).

LES-TCC-POUR-LUTTER-CONTRE-LA-DEPRESSION

Après 1968, les TCC qui s’étaient déjà largement développée se sont enrichies de l’apport nouveau des sciences cognitives (connaissance des mécanismes psychiques, de la psychologie et de l’intelligence artificielle)

Les TCC postulent en effet que la dépression est liée à une perturbation des processus de pensée : la distorsion cognitive.

L’erreur de la personne dépressive sera de privilégier les informations négatives. Un modèle de traitement de l’information qui fait appel à trois variables :

  • les cognitions
  • les processus cognitifs
  • les schémas dépressogènes

La partie cognitive de la thérapie consiste à aider le patient à repérer le flot de ses pensées négatives et leurs effets néfastes. On les appelle des « pensée automatiques  » parce qu’elles échappent au contrôle de la personne et parfois même à sa conscience…« Je suis nul » après une simple erreur; « Personne ne m’apprécie » à la moindre contrariété …»

Le Docteur Valérie Vincent, médecin généraliste, dans le 7èmearrondissement à Paris nous a confirmé l’importance de l’environnement :

«C’est bien souvent le mode de vie du patient qui doit être modifié... Parfois il a juste besoin d’être valorisé

Parfois il faut changer quelque chose dans l’alimentation, rééquilibrer les repas, améliorer la qualité du sommeil, diminuer le temps passé devant les écrans, reprendre une activité physique…

Il faut trouver ce qui peut motiver le patient.

Parfois apprendre à respirer autrement, surveiller la cohérence cardiaque…

En un mot des petits changements qui sont faciles, pas trop chers et qui pourtant modifient les sentiments que l’on a de soi et de sa vie.

La socialisation est bien sûr un élément majeur sans parler du bénéfice de se sentir soutenu par son entourage.»

En conclusion, ces quatre intervenants se sont rejoints sur l’importance de la prise en charge psychique quelle qu’elle soit et sur le bien-fondé de cette innovation (le Melioran®) pour une prise en charge des surcharges émotionnelles négatives.

Je me rallie bien évidemment à leur avis.

D’une part parce ce qu’en plus d’être des professionnels extrêmement qualifiés, ils sont tous les quatre directement confrontés au problème. On peut donc leur faire une entière confiance. Et puis, en ce qui me concerne, étant plutôt adepte des produits naturels, le Melioran® me semble être l’alternative qui permet d’éviter d’adopter d’emblée un traitement lourd.

Infos pratiques

Melioran® est disponible en pharmacie et sur le site des laboratoire PiLeJe.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :