Notre vie est faite d’une succession d’évènements et la manière dont on les vit fera de ces évènements ou pas un stress, source d’anxiété voire même de dépression, dont le 1er signe d’appel sera un trouble du sommeil.

Dr Marc Beck médecin généraliste phytothérapeute micronutritionniste

Insomnie, date de sommeil, difficultés d’endormissement, réveils nocturnes, apnée du sommeil… un français sur trois déclare souffrir de troubles du sommeil.

Il est donc légitime que la campagne «À CHACUN SON SOMMEIL» initiée en 2018 revienne pour une 2ème édition cette année.

Une campagne avec deux objectifs :

  • informer le grand public sur les conséquences des troubles du sommeil.
  • le sensibiliser à une prise en charge individuelle.

Fort de son expertise en matière de conseils santé, le laboratoire PiLeJe lance une édition digitale en collaboration avec l’association France Insomnie.

PiLeJe proposera des contenus riches et interactifs animés par des professionnels de la santé.

L’ensemble de ces animations est à retrouver sur le site À CHACUN SON SOMMEIL.

Les français et le sommeil chimique 

Les troubles du sommeil sont le mal du siècle et en France, la conséquence notable a été un accroissement saisissant de la consommation de benzodiazépines.

En 2015, 13,4% de la population française a eu recours au moins une fois à ces molécules aux propriétés hypnotiques, anxiolytiques et calmantes. Un triste record qui situe la France au second rang européen des plus gros consommateurs de benzodiazépines.

Les prochaines interventions seront orchestrées par le Dr Patrick Lemoine – Psychiatre Directeur d’enseignement clinique à l’université Claude Bernard de Lyon – que nous avons eu le plaisir de rencontrer à la présentation presse d’À CHACUN SON SOMMEIL.

Interview Patrick Lemoine

Prochaine conférence de Patrick Lemoine le 12 MARS à 12h30 :

Le sommeil, votre plus beau rêve ou votre pire cauchemar

Vous pouvez d’ores et déjà poser vos questions sur le site.

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :