Un roman atypique aux faux airs d’Agatha Christie!

GANGRÈNE, une histoire d’amour...

En lisant ce premier roman de L-J Wagner, se sont succédé(e)s dans mon inconscient, non seulement Agatha Christie mais aussi une extraordinaire histoire d’amour – de celles que vécurent Camille Claudel ou Adèle H – et aussi un univers mi thriller/mi policier, et même médical! Tout cela dans un quotidien contemporain si banal en apparence!

Et cette banalité – qui n’en est pas vraiment une – est ponctuée de coups de théâtre à répétition…

Difficile de vous en parler sans rien dévoiler de cette intrigue palpitante…

Je peux par contre vous parler de l’écriture de L-J Wagner.

Ce roman est – paradoxalement – très compliqué et très facile à lire.

Facile à lire ? En réalité ce n’est qu’une impression!

Une impression induite par le fait qu’une fois plongé(e) dans ce roman, on le lit pratiquement d’une traite. Et même si on sent bien que quelque chose « nous échappe », on suit l’auteur jusque là où il veut nous amener…Tout comme Chloé d’ailleurs!

Un roman inclassable…et inoubliable!

L’écriture ? Des montagnes russes!

Les passages hyper romantiques : « Nous décidâmes de marcher dans Paris. Rien de plus romantique et émouvant que de se balader main dans la main dans les rues de Paname. Immergés dans l’anonymat parmi les milliers de personnes que l’on croise sans les regarderont se sent seuls au monde. Seuls dans l’immensité, seuls dans le brouhaha, dans les lumières, dans la pollution, écrasés par la splendeur des monuments qui pullulent dans chaque quartier, émiettés dans l’Histoire qui nous contemple de partout, égarés volontaires pour continuer la volupté d’être à deux et de glisser sur les pavés de la capitale. »

alternent avec ceux un peu plus…disons…« trash » : « Oh putain! Je recommence à avoir une de ces envies de gerber!… Bouge pas j’reviens! Eh merde y a le frère dans la salle de bain! Bon, ben j’vais dégobiller dans l’évier…J’espère que j’suis pas encore enceinte… »

C’est ce qui s’appelle « souffler le chaud et le froid » non?

Et on peut aussi tomber sur une allusion à une oeuvre littéraire classique ou une chanson du répertoire français…

Et alors, pourquoi ai-je parlé de roman « compliqué »?

Parce que les multiples indices qui ponctuent l’histoire, contribuent à nous dérouter. D’où le rapprochement avec l’univers d’Agatha Christie. Mais en même temps, tout comme s’il s’agissait d’un – bon – film, l’explication de tous ces détails émergera … à la fin!

Jusqu’à la dernière page on se demande si cette histoire d’amour se transformera en … Mais je ne vais pas tout vous dévoiler. Je ne vais même rien vous dévoiler du tout . Vous comprendrez à la fin du roman.

Moi j’ai adoré GANGRENE, UNE HISTOIRE D’AMOUR !

Car une fois entrée dans l’histoire – ce qui, je l’avoue, ne s’est pas fait tout de suite, les premières pages ne m’ayant pas immédiatement accrochée – je n’ai plus lâché le livre jusqu’à … 4 heures du matin! C’est dire !

Mais au fait, peut-être devrais-je vous présenter le synopsis?

L’Histoire: Chloé, jeune femme libre et indépendante, a une conception toute personnelle de la vie et surtout de l’amour, ce qui désarçonne son entourage. Jusqu’au jour où elle rencontre Colin, à l’indéfectible sourire. Les sentiments vont peu à peu infecter Chloé malgré elle, jusqu’à la gangrène de son cœur. Mais Colin est-il arrivé dans sa vie par hasard ?

Passionnant je vous dis ! Et vous n’imaginez pas à quel point !

Infos pratiques

GANGRENE, UNE HISTOIRE D’AMOUR

de L-J Wagner

Editeur : Souffles Littéraires
N°ISBN : 9782951940048
252 pages

À PROPOS DE L’AUTEUR

Journaliste de formation, L.-J. Wagner vit et travaille à Paris, tout en vouant une passion à l’écriture et à la scène depuis son enfance. Egalement comédien au sein d’une troupe, il écrit régulièrement des nouvelles et des pièces de théâtre. Gangrène, une histoire d’amour est son premier roman publié.

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :