La chiropraxie est la médecine manuelle de référence (reconnue par le Minisère de la santé depuis 2002) pour les soins du dos et des articulations. Elle a pour objet la détection, le traitement et la prévention des dysfonctionnements du squelette et de ses conséquences, notamment au niveau de la colonne vertébrale et des membres.

J’avais déjà eu le plaisir de rencontrer Caroline Lambert l’an dernier lors d’un déjeuner-conférence où elle avait mis en lumières un certain nombre de points relatifs à la chiropraxie. 

CAROLINE LAMBERT CHIROPRACTEUR - copie

J’avais retenu en particulier le fait que le chiropracteur privilégie l’approche globale pour prendre en charge la douleur du patient.

(Un peu à la manière de la médecine chinoise du coup)

Caroline Lambert avait aussi mis l’accent sur le rôle – devenu incontestable aujourd’hui-  que joue le stress dans le déclenchement – et le prolongement – de nombreuses maladies.

Le premier rendez-vous avec un chiropracteur commence d’ailleurs par un entretien dont l’objectif est de « débroussailler » un peu les choses en déterminant les antécédents – et par conséquent une partie des causes – de la (ou des) douleur(s), avant de se lancer dans un traitement efficace.

J’ai eu grand plaisir à retrouver Caroline Lambert en juin dernier, lors d’un nouveau déjeuner presse fort agréable à l’Atelier Maître Albert, restaurant dont la réputation n’est plus à faire, niché dans une petite ruelle calme entre le boulevard St Germain et le quai de la Tournelle.

Isabelle Nègre, médecin anesthésiste réanimateur, chef de service du centre d’évaluation et de traitement de la douleur du CHU de Kremlin Bicêtre, et du Groupe Hospitalier Universitaire Paris-Sud intervenait également à ce déjeuner.

Il est vrai que Caroline et Isabelle collaborent depuis 18 ans déjà

Isabelle en tant que spécialiste de la douleur nous a confié que …

«… depuis des années, la chiropraxie fait partie intégrante de la prise en charge des patients du Centre Anti Douleur. En effet, les troubles de l’équilibre rachidien, bien qu’ils soient à l’origine de nombreuses douleurs, sont souvent méconnus par la médecine conventionnelle car ils ne correspondent pas à une maladie rhumatologique à proprement parler, alors qu’ils sont le cœur de métier de la chiropraxie…».

Elle a poursuivi en expliquant pourquoi et surtout en quoi la chiropraxie joue un rôle capital dans le traitement de douleurs très importantes :

« … la douleur chronique entraîne des positions antalgiques qui peuvent être à l’origine de déséquilibre rachidien : la boiterie d’un genou ou d’une hanche arthrosique, une intervention longue dont on ressort « cassé », un bras abîmé qui déséquilibre les mouvements, une hospitalisation prolongée, un accident de la voie publique, une algodystrophie, une maladie chronique (Parkinson, cancer, paralysie, spondylarthrite…) sont autant de causes de déséquilibre… 

Il est donc évident que pour des pathologies extrêmement graves, la chiropraxie est d’un grand secours pour soulager la douleur.

Après le repas, j’ai pu m’entretenir plus particulièrement avec Carole Lambert, vice-présidente de l’Association Française de Chiropraxie.

Je souhaitais avoir des précisions sur la différence entre chiropraxie et ostéopathie.

Voici ce qu’elle m’a appris:

Premier point, les chiropracteurs (qui sont environ 1000 à ce jour en France) sont les seuls thérapeutes non-médecins habilités à pratiquer des manipulations vertébrales en première intention, c’est-à-dire sans avis médical préalable.

Second point que nous avons évoqué, la formation des chiropracteurs.

Ils ont tous suivi un cursus de six années d’études à temps plein (au lieu de 5 pour les ostéopathes), soit 5 500 heures dont 1 000 heures de stages cliniques.

Le chiropracteur traite donc les troubles fonctionnels et pathologiques de l’appareil locomoteur, à l’origine de multiples douleurs et apporte une réponse naturelle, non médicamenteuse, aux douleurs liées aux dysfonctions vertébrales, qu’elles soient chroniques, aigües ou référées. Cette formation garantit un degré maximal de qualité et de sécurité des soins dispensés.

Moi j’ai bien l’intention de prendre rendez-vous très bientôt avec Caroline Lambert dont le cabinet ne se trouve pas loin de chez moi car je serais ravie d’avoir son avis sur mes problèmes de vertèbres qui sont récurrents et ce depuis plus de 15 ans!

Je vous en reparle très vite.

En attendant, si vous souhaitez prendre RV avec un chiropracteur, ou juste  obtenir de plus amples renseignements au sujet de la chiropraxie, je vous invite à vous rendre sur le site www.chiropraxie.com.

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :