À quelques jours de Noël, David nous conseille 11 BD à placer sous le sapin.

Un été d’enfer de Vera Brosgol

Arrivée de Russie, Vera veut à tout prix s’intégrer dans sa nouvelle vie à New York mais elle se rend compte très vite que ce n’est pas facile. Ses amies vivent dans des maisons luxueuses et leurs parents peuvent se permettre beaucoup de choses comme de les envoyer dans les meilleures colonies de vacances du pays.

Vera et sa mère n’ont pas les mêmes moyens et ne peuvent pas se permettre ces privilèges. Mais cette année, elle part dans une colonie de vacances russe où elle compte bien en profiter.

Cependant, rien ne se passera comme Vera l’avait prévu…
Un récit très agréable à lire, une part d’enfance très joliment mise en dessin par Vera Brosgol.
C’est touchant, drôle et parfaitement adapté à tous les âges.
On suit avec beaucoup de plaisir les turpitudes de la petite Vera.
Cette histoire de (pas si jolies) colonies de vacances est édité chez Rue de Sèvres au prix de 12,50€

Tant pis pour l’amour

Sophie Lambda

Quand Sophie rencontre Marcus, elle tombe amoureuse en 48h. Elle qui était si cynique en amour, cette fois, elle y croit. Sauf qu’il se révèle vite étrange. Sophie a alors besoin de comprendre ce qui ne va pas.
Confronté à ses mensonges et ses incohérences, il a des réactions violentes, des excuses pour tout et arrive à se sortir de chaque impasse. Mais jusqu’à quand ?

Sophie aime un manipulateur narcissique.
Pour une première BD c’est un formidable coup de maître de la part de Sophie Lambda.

Elle a su raconter son histoire avec justesse, avec humour mais aussi avec pédagogie. Parce que plus qu’un témoignage, cet ouvrage peut aussi servir de révélateur à certaines (ou certains d’ailleurs) se trouvant dans cette situation d’emprise.
Cette fantastique BD (pour moi la BD de l’année) est éditée chez Delcourt au prix de 23,95€

Monolith de Mauro Uzzeo, Roberto Recchioni et LRNZ

Monolith est une voiture révolutionnaire toute nouvelle sur le marché, conçue pour être une des plus sûres au monde.

Alors que Sandra et son fils David âgé de deux ans sont à bord de ce véhicule, celui-ci s’arrête en plein désert. Sous une chaleur de plus en plus insupportable, David et sa mère s’apprêtent à vivre les moments les plus difficiles de leurs vies…
Tout part d’une situation toute simple, une femme quitte son mari et emporte avec elle son enfant. Sauf qu’il leur a confié sa fameuse voiture Monolith…
Ce premier tome est très très prometteur, l’histoire est parfaitement mise en place, on a de la compassion pour cette mère au début puis on partage son angoisse quand tout dégénère.
Mais ce n’est pas l’histoire qui met une claque dans cette BD, ce sont les dessins !

Chaque case est une peinture et les découpages sont ingénieux, très dynamiques.
Graphiquement sublime le premier tome de Monolith est édité aux Éditions du Long Bec au prix de 18€

La boîte de petits pois de GiedRé et Holly R

Aujourd’hui artiste-chanteuse en France, GiedRé est née dans un état qui n’existe plus : l’URSS. Elle raconte ses souvenirs d’enfance, la vie de sa grand-mère, de ses parents et de son oncle (déporté à 17 ans en camp en Sibérie car il avait chanté une rengaine rebelle dans la rue). Une vie qui ressemblait à une longue file d’attente, pour du beurre, des chaussures ou une boîte de petits pois.

GiedRé est arrivée à Paris en 1991 en laissant derrière elle le bloc communiste et en découvrant un monde complétement différent.
Connue pour ses chansons drôles et irrévérencieuses elle se livre ici sur son enfance en URSS.
C’est très joliment raconté et mis en dessin par Holly R.
Un voyage à travers le temps et l’histoire à travers les yeux d’une petite fille qui allait devenir une formidable chanteuse.
Ce beau récit autobiographique est édité chez Delcourt au prix de 15,95€


Happy Sex 2 de Zep

60 planches… 60 moments hauts en couleur de la vie sexuelle d’une savoureuse galerie de personnages en qui chacun(e) pourra se reconnaître !

Avec, en guest stars, les réseaux sociaux, les smartphones et autres objets connectés qui, pour le meilleur et souvent le pire, sont devenus les partenaires incontournables de toute une génération !
Oui on peut rire en parlant de sexe, on peut aborder tous les sujets, toutes les pratiques.

Évidemment cet album n’est pas à mettre entre toutes les mains mais les adultes consentants qui le liront y prendront beaucoup de plaisir et se reconnaitront sans doute dans quelques situations…
Cet excellent deuxième tome est édité chez Delcourt au prix de 17,50€

Sœur Marie-Thérèse

Ainsi soit-elle!

de Maëster et Jean Solé

Priez pour nous : la revoilà !

Arrêtée par la police pour terrorisme, Sœur Marie-Thérèse comparait devant le tribunal déflagrant de l’Ire. Mais avec une liste de chefs d’accusation plus épaisse que la Bible en 5 volumes et un avocat qui se dérobe au dernier moment, la belle est bonne pour aller en cellule et pas celle du couvent cette fois ! À moins d’un miracle venu de Jésus lui-même…

Dix ans ! Dix ans que Sœur Marie-Thérèse, Notre Dame de la bande dessinée qui brûle tout sur son passage, nous avait laissés orphelins de son franc-parler, de son caractère bien trempé (dans l’alcool) et de ses directs du droit bien sentis.
10 ans sans album de Maëster, c’est long, très très long ! La maladie l’a forcé à cette longue pause, mais il est enfin de retour. Et quel retour ! Aidé par Jean Solé il livre un nouveau tome de Sœur Marie-Thérèse de haute volée.
Chaque case est toujours remplie d’autant de gags visuels, on ne respecte rien ni personne et que c’est drôle !
Ne boudons pas notre plaisir pour ce nouveau tome, la résurrection de la bonne sœur la plus trash de la BD est éditée chez Glénat au prix de 13,90€

Tu mourras moins bête 5

Marion Montaigne

Le professeur Moustache revient éclairer nos lanternes sur les prothèses responsables de la mauvaise humeur de Dark Vador, la quantité de poils qu’un chat doit entretenir ou les gestes à connaître pour remettre un pénis échoué à la mer. Sachez aussi que les fourmis ne sont pas si travailleuses et que s’il n’y a pas de pilote dans l’avion, un pigeon pourrait bien vous sauver la mise…
C’est toujours un plaisir de retrouver cette série et ce cinquième tome est tout aussi excellent que les quatre précédents. Marion Montaigne a un vrai talent de vulgarisation, on apprend (beaucoup), en s’amusant (beaucoup).
Le cinquième tome de cette série indispensable est disponible chez Delcourt au prix de 19,99€

Comme on peut

de Jhon Rachid et L-Kim

Enfant Jhon Rachid vivait avec son frère, sa sœur, sa mère et sa grand-mère dans une conciergerie sans aucun confort. Des conditions dures qui vont provoquer son placement en foyer.
Jhon Rachid est connu pour sa chaine Youtube où il aborde avec humour et intelligence des sujets souvent graves.
Il nous livre ici le récit de son enfance dans un foyer, le déchirement de quitter sa famille, les « conneries » avec les potes, les films et les dessins animés pour oublier le quotidien.
Comme on peut est une réussite, déjà par le talent de scénariste de Jhon Rachid qui livre sans pathos mais aussi sans concession le récit de cette enfance si différente de celle de la plupart des enfants.

Une réussite aussi, le dessin de L-Kim. Très graphique, hyper coloré, très dynamique, son style apporte une vraie plus-value à l’histoire.
Ce magnifique témoignage est édité chez Michel Lafon au prix de 24,95€

Tralaland de Libon

Benoît joue avec ses copains aux justiciers corsaires de la galaxie quand… pouf ! Il disparaît et se retrouve projeté à Tralaland.

Tralaland est un monde bizarre, absurde, complètement fou! C’est là que vivent Bisou le loup et Bob le savant sans tête. Ils vont tout faire pour aider Benoît à retourner chez lui. Mais…
Comment se fier à un savant qui a perdu la tête ? Comment se repérer dans un monde qui n’a ni queue ni tête ? Un jour enfin, ouf, Benoît trouve le moyen de rentrer chez lui : un ÉNORME canon. Mais… plus de piles ! Et pour trouver des piles neuves dans Tralaland, c’est toute une histoire…! Et alors qu’après un périple trèèès long et plein de dangers, il en tient enfin une entre ses mains, catastrophe : le giga-canon explose…

Mais est-ce si grave ? Car Benoît s’amuse beaucoup dans Tralaland !
Libon est un auteur fantastique qui sait maitriser l’absurde, le décalé, l’humour. Tralaland c’est un peu tout ça, le dessin très cartoon fait mouche, la galerie de personnages est géniale.
On suit les histoires, les rebondissements avec beaucoup de plaisir.
Cette série, qui plaira aux jeunes comme au moins jeunes, est éditée chez BD Kids au prix de 11,90€

Faut pas prendre les cons pour des gens

Nicolas Rouhaud et Emmanuel Reuzé

En deux mots : Faut pas prendre les cons pour des gens est un album d’humour absurde sur la bêtise ordinaire, de plus en plus présente autour de nous.

À la manière d’un Goossens ou d’un Fabcaro, il tord et maltraite les clichés de la société dans une BD hilarante et grinçante à souhait. Racisme ordinaire, mesures gouvernementales ubuesques, maisons connectées, quotas policiers, surpopulation carcérale, rejet des laissés-pour-compte

Reuzé n’épargne rien ni personne pour notre plus grand plaisir. Côté dessin, il singe la BD contemporaine qui n’hésite pas à reprendre le même dessin sur plusieurs cases.
Comme vous l’aurez compris, ce bougre ne prend vraiment rien au sérieux, pas même son éditeur !
Absurde, cynique, cinglant, souvent très bien cet album est une réussite. Cadeau parfait à se faire ou à faire, il fera rire, d’abord pour son titre puis par son contenu de grande qualité.
Cet hilarant condensé de bêtise humaine est édité chez Fluide Glacial au prix de 12,90€


Avez-vous lu les classiques de la littérature ?

Tome 2 de Soledad Bravi et Pascale Frey

Vous n’avez pas encore lu Lolita ou La dame aux camélias ? Vous ne savez plus comment se termine Barbe bleue ? En quelques cases une synthèse d’une vingtaine de grands classiques de la littérature française et étrangère devrait vous éclairer et sans doute vous donner envie de les lire ou les relire…
Le deuxième tome de cette série est aussi intéressant que le premier. Il est toujours agréable de voir à quel point on passe de l’envie de lire un résumé en BD d’une œuvre à l’envie de lire l’œuvre en question.
Cette source de connaissance est éditée Rue de Sèvres au prix de 14€

Alors, laquelle – ou lesquelles – de ces BD vous tente(nt)?

Article de notre chroniqueur David Rémack

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :